Jesse Royal – Lily Of Da Valley

Ce jeune artiste né en 1989 à St James en Jamaïque est une des figures de proue du mouvement Reggae Revival de son ile.

Jesse Royal avec son Nu Roots éclairé par des textes conscients et engagés prone toujours l'amour, la solidarité et les bienfaits qu'une bonne musique peut apporter pour soulager les âmes et les coeurs.

Avec les quatre premiers singles clipés il avait une bonne base pour sortir son premier opus qui s'intitule Lily of Da Valley ( Le Muguet en français). Titre inspiré par une chanson que lui chantait sa grand -mère.

Cet album a été enregistré à l'Applehead Studio ( NY), aux Tuff Gong Studio et Big Yard Studio (Kingston).

Lilly Of Da Valley sortira chez le label indépendant americain Easy Star Records et en France chez  Bertus et promotionné chez  IWelcom le 6 octobre 2017.
Cette sortie s"effectuera en format complet : Digitale , CD , Vinyl.

Jesse Royal - Lily of da Valley

artwork pochette: Ricardo Edwards

Lily of da Valley contient 14 pistes dont trois titres où il collabore  pour le premier avec Jo Mersa Marley , pour le second avec Natty Rico et pour le dernier avec Patrice

01. 400 Years
02. Generation feat. Jo Mersa Marley
03. Modern Day Judas
04. Life's Sweet
05. Real Love
06. Always Be Around
07. Stand Firm
08. Roll Me Something Good
09. Full Moon feat. Natty Rico
10. Rock It Tonight
11. Finally
12. Justice
13. Waan Go Home feat. Patrice
14. Jah Will See Us Through

 

Mais parlons un peu de cet album plus en détail:

"400 Years" qui ouvre cet opus  commence presque comme une musique de western pour enchainer sur un reggae plus planant et nostalgique pour nous parler des luttes pour la libération et l'émancipation.

"Generation feat. Jo Mersa Marley" fruit de sa collaboration avec Jo Mersa Marley, qui n'est d'autre que le fils de Stephen Marley, nous délivre un reggae plus scandé pour nous dire que chaque génération a ses luttes et ses devoirs. Il est le dernier des quatre clips qu'il nous a déjà dévoilé:


"Moder Day Judas" son premier hit planétaire, au refrain qui te fait balancer, est sorti il y a déjà plusieurs années et on y sent dèjà toute la force et la conviction qui l'anime.
"Insectes hypocrites à deux faces, nous les appelons les Judas modernes répandeurs de rumeurs...":


 

" Life's Sweet" est dans la même veine que le précédent où Jesse Royal nous dit que "La vie ne peut s'acheter" la seule chose à faire la rendre meilleure.
 

"Real Love" est une douceur pour parler de l' amour vrai,  l'amour réel.
 

" Always Be Around"que nous vous avons déjà présenté en detail sur notre webzine est un message à son amour pendant sa grossesse :


 

"Cesse de froncer tes sourcils
Baby, je ne te laisserais jamais tomber
je serais toujours auprès de toi
Baby va faire cette échographie
Cesse de froncer les sourcils"


Sur "Stand Firm" toujours dans le style revival, il nous demande de "rester ferme" sur nos convictions et nos valeurs universelles.
 

"Roll Me Something Good" le titre parle de lui même ....plus joyeux et moins grave que les précédents pour parler du plaisir que cela lui procure  afin de passer une bonne longue nuit cool après une dure journée de travail.


"Full Moon feat. Natty Rico" Pour ce titre il collabore avec Natty Ricco au sax époustouflant pour un morceau aux sonorités plus modernes et plus éléctro avec un flow rapide.

"Rock It Tonight" Plus dansant, plus léger comme une invitation à danser et à aimer toute la nuit.

"Finally" est déjà sorti en single. Ici c'est un hyme à la liberté à la dépénalisation de la weed.

"Enfin, ce natty dread peut fumer en paix
Et moi je n'ai plus à fuir la police ..Non
Je les attendais ,je priais
J'espérais voir venir des jours comme ceux-c
i"


"Justice" Il pleure pour plus de justice en ce monde, plus d'égalité de fraternité.

" Waan Go Home feat. Patrice" Avant dernier titre de l'album et aussi dernière collaboration ici avec Patrice.Il faut fuir babylone et ses dangers en empruntant le chemin de Jah.
" Je veux rentrer chez moi" clame le refrain comme une supplique sur un reggae roots traité avec une grande modernité.

"Jah Will See Us Through" termine cet opus par un reggae très disco très surprennant. C'est aussi un hommage à sa famille, ses amis, à la musique, enfin, à la vie et il nous le dit "Jah peux le voir à travers ça"
 

Jesse Royal

Photo aimablement fournie par IWelcom

Avec Lily of da Valley Jesse Royal rentre directement chez les très grands de cette nouvelle génération qui à travers leur Reggae nous réconcilie de certaines dérives du Dancehall

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements