LMK – Highlights

LMK est une artiste embleÌmatique de la musique urbaine actuelle en France dont elle est une des trop rares repreÌsentantes. Avec un univers aÌ€ la croiseÌe du Reggae, du Hip Hop ou de la Bass music, elle est tout autant aÌ€ l’aise en chant, rap ou toast et s’inspire des chanteuses telles que Rihanna, Lauryn Hill ou encore Soom T

LMK Highlights album

Après son premier Ep  Starting Block  (Septembre 2014) suivi d’un album Musical Garden (Octobre 2015) ou encore des singles tels que « Taggy Matcher », « My Ennemies Riddim », « GeÌneÌration H ») LMK revient en force avec son deuxième  album très abouti : Highlights (sortie le 06/10/2017) production digital cut & GCL Prod, distribué par Dibyz Music et Baco Records sous les 3 formats CD, Vinyl et digital.

Très empreint de personnel et d’émotionnel, l’artiste nous livre ici un hommage aux moments de vies qui l’ont construite, au fil de ses rencontres et des expeÌriences.
On sent ici une maturité à présent acquise par une artiste énergique qui n’a eu de cesse de multiplier les production (vidéos, live, freestyle etc.) depuis son apparition sur la scène musicale française.


Cover « Shape of you », Ed Sheeran.

Après nous avoir enchanté les oreilles par petites touches depuis son dernier album, c’est un arrivage massif de LMK qui s’annonce avec Highlights.

1 – I wanna know
2 – See dem out
Feat. Gavlyn & Reverie
3 – Won’t let you go
4 – Crazy and alive
Feat. Skarra Mucci
5 – So Real
6 – Conqueror
Feat. Ma’J
7 – Tell me
8 – Où sont nos go
Feat. Taïro
9 – See the light
10 – New Day Feat. Mann & Billy Danze (MOP)

LMK Highlights album verso

Entrons un peu plus dans le détail de cet album pour savoir un peu ce que votre gros rédacteur en a pensé..

1 – « I wanna know »

Le premier morceau nous fait rentrer directement dans le vif du sujet avec une chanson très énergique, dans la lignée de ce que LMK nous a déjà démontré. Le rythme est très entraînant, à l’image du refrain, et on se retrouve rapidement à fredonner « I wanna know ». Le côté émotionnel est tout de suite présent et l’artiste nous indique ici la direction qu’elle suit: une volonté de liberté, pour « ne pas s’écarter du chemin »…

2 – See dem out

Nous sommes ici face à une prod’ aux faux airs de dubstep, mariage entre plusieurs des -nombreuses- facettes musicales de LMK mi reggae, mi hip-hop et re mi rap derrière.  Pas étonnant de retrouver de l’influence Rap lorsque l’on fait un morceau aux côtés de Gavlyn & Reverie, un morceau qui vous rentre dedans !
Vous êtes prévenus, ces filles là veulent « see them out of my way » (les voir hors de mon chemin), pas le temps de lambiner en chemin !

3 – Won’t let you go

On ralentit le rythme pour ouvrir les oreilles du coeur avec le troisième morceau de cet album beaucoup plus sentimental et émotif, armée d’un solide riddim, le titre parle de lui même quand à la thématique… (je ne te laisserai pas partir…)

4 – Crazy and alive

Le titre parle encore une fois pour lui…. Avec une intro (parodique) faussement spice-girly, LMK dévoile ici sa panoplie Reggae ( comme témoigne le riddim très…. reggae) avec son flow de folie et qui de mieux que Skarra Mucci (qu’on ne présente plus) pour ce mariage?

5 – So Real

A nouveau empreint de personnel et ici de mélancolie, le morceau traite de nostalgie et du regret de l’amour réel (« So real), l’amour perdu, la fin d’une idylle, le retour à la réalité… (« So real »)
Le riddim est encore très reggae et l’accélération vocale de la fin du morceau est particulièrement agréable à entendre…

6 – Conqueror

De la détermination dans ce titre pour une chanson posée à la première personne, LMK annonce la couleur…
Ce sentiment est renforcé et appuyé par l’énergie incroyable dégagée par le morceau qui nous fait juste saliver d’une chose: l’entendre en live au plus vite ! 
(morceau préféré du gros rédacteur)

7-Tell me

Toujours dans l’alternance thématique, c’est d’amour que l’on parle ici. « tell me » cherche à connaître, à comprendre, à donner, il ne reste plus qu’à prendre l’amour qu’elle nous donne ( » I give you my love) tout en surfant à nouveau sur un riddim énergique qui transporte le soleil avec lui.

8- Où sont nos go

Assez rare pour le noter puisque la jeune artiste chante ici en français, oui nous avons bien dit en FRANÇAIS!
Morceau « énervé », dans la continuité de « Cry me a river » de l’album précédent où LMK critiquait les filles en « poum-poum short » elle menace ici de les « fracturer »…
Encore un super riddim qui sublime les voix de LMK et Taïro, au timbre toujours aussi agréable à l’écoute.
Morceau plein de fraîcheur.

9 – See the light

« See the light » est un morceau plein d’espoir qui exhorte à voir la lumière et ne parle pas au nom du « Je » mais du « Vous »… Astucieuse alternance entre partie chantée et flow rythmé, cadencé qui fait haleter rien qu’à écouter..

10- New Day

Faisant un peu figure d’OMNI (Objet Musical Non Identifié) au sein de cet album, ce morceau est un mélange de plein de style, comme écouter 3 chansons en une…
Morceau très rap qui s’inscrit dans la même thématique pour clore l’album et le message global : new day, nouvelle naissance, nouvel album…

LMK Highlights photo Franck Blanquin
credit photo Franck Blanquin

Somme de ses expériences et de sa maturité accumulées, comme en témoignent les nombreux feat de qualité présents sur cet album, LMK nous livre donc un album très abouti dont les airs parfois redondants (eh oui, on s’est quand même répétés quelques fois dans l’analyse des morceaux), au lieu de représenter un défaut, subliment l’album grâce à la variété qu’il propose.
Cette variété – alliée aux riddims léchés ainsi qu’à la voix et l’énergie toujours intactes de LMK– nous permet de (re)dévorer son album, sans faim, et même sans fin…

Pour se mettre l’eau à la bouche en attendant le 6 octobre…

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements