Damé – Bye Bye

Cela faisait un petit moment que Brigante Records ne nous avait pas donné de nouvelles. Certes, le label tourangeau a bien sorti quelques mixtapes ou singles ces derniers temps, mais on attendait de pied ferme un nouvel album ou un nouvel EP de sa part dans la droite ligne des productions de Supa Mana, de KSD ou d'Atili Bandalero. C'est désormais chose faite avec le groupe Damé qui s'apprête à sortir son premier projet, intitulé Bye Bye, le 16 février prochain.

Damé, quesako ? En fait, bien que formé il y a quatre ans, Damé est un nouveau venu dans le reggae français. Il s'agit d'un duo composé de la chanteuse Belkis FDB et du beatmaker Lil' Slöw. Les petits malins auront repéré que le nom du producteur, contraction de little, se rapproche de celui des innombrables rappeurs américains contemporains, Lil Wayne, Lil Durk, Lil Yachty, Lil Pump, Lil Uzi Vert, etc, qui pratiquent tous un hip-hop codéiné à base de trap et de cloud rap qu'on qualifiera de chill. A ce propos, suivant l'esthétique musicale incarnée par Brigante Records, Damé se définit comme suit : "Damé is [...] bringing a new slow reggae twist designed to take you beyond the clouds". Tout est dit dans cette déclaration.

Avec son reggae cloud, Damé nous fait également penser à un certain SD Holis, dont le premier album 1st Light (la grosse chronique ici) se rapprochait assez des productions de Brigante Records. Et comme SD Holis, Damé est originaire de Lyon. On ne le dira jamais assez, Lyon, c'est la ville d'High Tone, du Peuple de l'Herbe, de Kaly Live Dub, de Meï Teï Sho, bref de tous ces groupes qui, gravitant dans le giron de Jarring Effects, ont éclaté les codes du dub il y a une vingtaine d'années. Aujourd'hui, Brigante Records fait la même chose, à la différence près que les instrus organiques ont été supplantées par des nappes plus stratosphériques.

damé, bye bye, brigante records

Damé sortira donc son premier EP le 16 février et si vous avez aimé le Bridge Over Troubled Dreams d'Atili Bandalero, le Vapor de Big Red ou encore le Behind The Road de KSD, alors ce Bye Bye est fait pour vous.

L'"Intro" vous plonge immédiatement dans cette ambiance complètement perchée. Tous les éléments du vaporwave, ce genre musical electro planant dont l'une des caractéristiques consiste à remixer des tubes funk et disco, sont ici présents : un rythme posé, des voix chopped & screwed, des sonorités orientales, mais pas de reggae. Rassurez-vous, c'est juste une intro, histoire d'amorcer les choses avec tact et légérèté et une légère sensation de trip-hop.

Le reggae, c'est-à-dire un skank, fait son apparition dès la deuxième piste, le titre éponyme de l'EP. C'est en cela que nous disions que ce Bye Bye sera prompt à séduire les amateurs du son d'Atili Bandalero, puisque les balades hypnotiques du frère de Biga*Ranx ont très certainement influencé le duo Damé. Ici, les skanks sont digitaux et suaves, les basses vrombissent et le beat, très lent, nous rappelle le trap, de la même manière que sur "Russian Roulette". Quelques effets dub, un peu de reverb et le tour est joué. Quant à la voix de Belkis FDB, elle nous fait plus penser aux timbres soul des chanteuses trip-hop comme Beth Gibbons de Portishead ou Skye Edwards de Morcheeba qu'à un flow reggae, brèche dans laquelle s'est déjà engouffrée une certaine Marina P.

damé, bye bye, brigante records

Avec "Like A Rockstar", le beat se fait beaucoup plus appuyé (plus rapide aussi) et plus analogique que sur les précédents morceaux, dans un titre qui se rapproche plus du dub traditionnel. Les voix sont encore pitchées façon chopped & screwed, comme sur "Warmness" (titre qui sonne très dub également), ce qui accentue encore cette spécificité vaporwave propre à Damé. "Like A Rockstar" bénéficie d'ailleurs d'un remix par Blundetto, le compositeur du fameux "Liquid Sunshine" de Biga*Ranx et de quelques autres titres du 1988 du Tourangeau. Blundetto reste fidèle à l'atmosphère hypnotique de Damé, mais réorchestre "Like A Rockstar" en un reggae plus classique avec une guitare très Wailers époque Catch A Fire

On finira avec "Slow Down" qui, malgré ses basses toujours vrombissantes, se démarque dans cet EP avec son approche dancehall, mais un dancehall sweet, cela va sans dire. On pourra d'ailleurs encore faire la comparaison avec Biga*Ranx qui, avec "French Wine" sur son 1988, proposait un titre similaire. 

Brigante Records confirme une fois de plus son statut de défricheur du reggae en France avec le recrutement de Damé. Le duo lyonnais opère une bonne entrée en matière avec la sortie de son premier EP. On ne peut que lui souhaiter de poursuivre dans cette voie et d'aller fouiller encore plus dans les territoires inexplorés du skank et du dub.

TRACKLIST

1. Intro
2. Bye bye
3. Russian Roulette
4. Like a Rockstar
5. Warmness
6. Slow Down
7. Like a Rockstar - Blundetto Remix

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements