The Sagittarians – The Sagittarians

Le 10 Mai prochain Montpellier sera en fête avec la sortie du premier album de The Sagittarians au titre éponyme The Sagittarians.

 A cette occasion une Release Party avec entrée libre est organisée au JAM le Jeudi 10 mai 2018 à partir de  19h00

Mais laissez moi vous présenter cette formation. The Sagittarians  qui a vu le jour en 2014 autour d’un noyau de musiciens issus de la section cuivre de Irie Jahzz.

Ces musiciens déjantés à l’esprit fanfare ont commencé par reprendre des vieux standards du ska des annés 60.

The Sagittarians c’est aussi 11 musiciens qui se connaissent très bien composés d’ amis et de fratries:
Corentin Lehembre (Trompette, chant), Hugues Lehembre (Saxophone alto, chant), Loïc Mounier (Saxophone ténor), Anaël Berry (Clavier, chant), Clément Lavignasse (Guitare), Samuel Lavignasse (Basse) et  Karl Moussavou (Batterie, chant).

The Sagittarians

The Sagittarians a été enregistré et mixé par Lionel Puyal, il comprend 12 titres dont un de transition et un de finition purement déjantés.
Une pochette colorée en accord avec leur musique qui est chaude et qui laisse place à la douce folie que  The Sagittarians aiment transmettre à leur public.

The Sagittarians - The Sagittarians (2018)

De la musique qui donne envie de bouger et des impros toujours maitrisées où se mêlent le reggae mais surtout du ska et du rocksteady et où l’influence de leur formation de jazzman n’est jamais très loin, aggrémentée d’une touche de rhythm’n blues pour que tout ca grooove naturellement.

The Sagittarians back cover

« Churro » qui ouvre cet opus nous plonge directement dans leur univers festif et chattoyant et comme une fanfare qui nous annoncerait un spectacle  sur un ska qui roule bien avec les cuivres qui sont leur marque de fabrique qui se répondent tour à tour.

« Naïade Bongo » sur un rythme entrainant les différents instruments nous invitent à danser

« Can’t Run Away » entre reggae et rocksteady où certains délaissent leurs instruments pour chanter rendant ce morceau plus doux.à se passer en boucle.

« Twin Peaks » semblant venir de nulle part un rocksteady doux simple et tranquille.

 » Addis Abeba » les cuivres tonnent comme pour nous dire attendez la suite qui est un solo de guitare très western avant que le saxo à nouveau nous replonge dans les sonorités plus orientales.

« Gaivota » avec ce morceau c’est davantage l’Espagne qui est a l’honneur : le sud, les corridas ne sont pas loin avec leur lot de drames….

« Skarabé » plus joyeux tourne sur plusieurs tempos ska tendre ou valse romantique .

Mais pour avoir vraiment une idée de leur univers regardez donc le teaser qu’ils nous ont concocté:

 » Caribou » premier morceau de transition qui à mon goût pourrait ne pas figurer sur cet opus ..à moins que le Caribou soit là uniquement pour annoncer le morceau suivant.

« L’hiver Au Chaud » débute comme un coup de fil prévenant qu ‘étant bloqués ils devront rester passer « l’hiver au chaud »…un morceau où les cuivres s ‘en donnent à coeur joie et le batteur aussi.

« Dog Inna Wood » un ska vif déroule sa mélodie sur un rythme endiablé.

« Fat Girl » avec lui, on revient comme par nostalgie au rocksteady de nos années de jeunesse ..on a envie d’inviter quelqu’un à danser pour se balancer l’un contre l’autre au rythme doux et mélancolique de la musique.

« Animal » dernier morceau qui vient clore l’album dans une sorte de cacophonie burelesque.

Un premier essai pour cette opus, concluant et on aura hâte qu’il soit transformé pour les inconditionnels du ska et du rocksteady.

N’oubliez pas …venez nombreux rire .danser..profiter de leur Release Party pour passer un bon moment!

The Sagittarians - Release Party

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements