Devi Reed – Ragga Libre

Le chanteur toulousain revient avec un deuxième opus Ragge Libre aux teintes reggae, hip-hop et musique cubaine. Au cours de ses onze titres, Devi Reed créé son propre univers nous invitant à voyager avec nous outre-atlantique aux côtés de Yisi Calibre et El Individuo sur le label Khanti Records. Cet album né entre Toulouse et La Havane, mixé à Londres par Laurent Dupuy, a tout pour plaire sur la scène internationale.

Tout naturellement, l’album débute avec « Wake Up » qui délivre un message positif. « Wake Up, Wake Up and love your life ; Wake Up, Wake Up and free your mind… » Le chanteur nous invite à se réveiller, à aimer sa vie et libérer son esprit. Le titre a été dévoilé sur YouTube le 12 avril dernier avec un clip tourné à Cuba.

Vient ensuite “Tout ira bien” où Devi revient dans ses textes sur son parcours. En français, il débite ses paroles de façon très rythmée sans jamais hacher une seule syllabe. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. Dans “Turn All Sounds” on peut profiter de nombreuses sonorités entraînantes : cuivres et percussions viennent s’ajouter au morceau riche et exaltant.

Pour rester dans la dynamique, c’est “Move and Smile” qui suit. C’est peut-être le morceau le plus marqué “reggae” de cet album éclectique. C’est pourtant sur cette tune que l’on retrouve El Individuo en featuring apportant couplet en espagnol et sa chaleur cubaine au milieu de toute cette danse.

L’autre featuring cubain est avec Yisi Calibre, et correspond au titre éponyme de l’album. « Ragga Libre » est d’ailleurs sorti le mois dernier, annonçant l’album. Le clip, tourné à La Havane nous dévoile ce duo complémentaire et la teinte de l’album.

Un peu plus revendicatif, « Nah Jump » dénonce ce qui divise, comme la télévision. Ce titre est nettement plus rythmé, et Devi Reed sort sa mitraillette à mots. Une autre façon d’interpeller, il envoie un message fort avec « Love Is Amazing », un morceau des plus dansants de ce merveilleux album.

Enfin, l’album se finit avec des nouvelles versions de “Ragge Libre” et du titre “This is Woman”. Elles sont remixées par le beatmaker Tamal. Un pas de plus vers l’univers électronique et actuel dans lequel Devi Reed s’inscrit à merveille.

L’ex Leader du groupe français The Banyans a su se détacher du reggae roots pour se créer un univers unique, mêlant de façon inédite différents styles de musiques. Le renouveau a aussi du bon !

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements