KSD ft Marina P – Bite The Dust

La dernière fois qu'on a eu affaire à Marina P, c'était à l'occasion de la sortie d'un excellent EP, Marina P & The Radiators (la grosse chronique ici), paru en octobre dernier chez ODGProd, une production aux accents soul et roots qui nous avait particulièrement bluffée. Quant à KSD, c'est grâce à un autre label tourangeau, Brigante Records, qu'on avait pu faire sa connaissance via son tout aussi excellent EP, Behind The Road (la grosse chronique ici), qui date de l'année dernière.

Aujourd'hui, la chanteuse et le beatmaker se retrouvent côte à côte pour un nouvel EP, Bite The Dust, à paraître demain chez Homeys Records. C'est justement sur ce label que les deux artistes avaient entamé leur collaboration avec le titre "Something New" (voir ici) en 2017. Fini les tracasseries, Marina P et KSD ont décidé de passer aux choses sérieuses avec un projet plus complet. Un EP donc, pas un album, mais on ne va pas demander la lune non plus, hein ! Et c'est très bien comme cela, non mais !

Bref, quelques éléments ont déjà fuité, puisqu'on vous a présenté ce maxi il y a quelques jours avec un premier single, morceau éponyme de cet EP (voir ici). Tous les ingrédients propres au dub hypnotique de KSD y sont réunis : c'est très lent et très lourd, un peu à la manière des artisans du trip-hop de Bristol, Massive Attack et Portishead. Avec ces derniers, les lignes de basse étaient déjà pesantes, car influencées par le dub, mais ils rajoutaient un aspect plus suave et mélancolique lié à la soul. Et d'ailleurs, on le redit sans cesse, mais la voix de Marina P est plus portée sur la soul et, à quelques rares exceptions, pas franchement reggae.

Des influences trip-hop dans ce Bite The Dust, mais aussi trap, puisque ce genre musical rentre aussi dans la catégorie "lent et lourd". Les beats et les lignes de basse sont indéniablement trap dans cet EP, et c'est probablement la raison pour laquelle KSD est également signé chez Brigante Records. Il y a comme des airs d'Atili sur "To The Moon And Back" avec un skank et une mélodie très digitaux. Du digital aussi sur "Wide Open Eyes", titre le plus rude de cet EP avec ses basses épiques dans le refrain et un dub de plus en plus dark et intense pour conclure le morceau. "Wide Open Eyes" est donc en quelque sorte le cross-over de cet EP, notamment via sa composition mais aussi par l'adoption d'un flow hip-hop/raggamuffin par Marina P.

On revient ensuite à un track plus classique avec "Say It Plain", dans la lignée du Behind The Road de KSD. Quant à l'intro de "Kush", elle nous rappelle celle de "Refugees" en feat. avec Daman sur le même EP, mais la comparaison s'arrête là ; en effet, ici, l'instru se fait plus organique avec quelques touches de piano et surtout une batterie très présente, limite nyabinghi, voire même free jazz dans la dernière partie du morceau. Les basses sont cependant toujours aussi ronronnantes, cela va sans dire. A ce propos, "Kush" bénéficie d'un remix par Homeys, oscillant justement entre bass music et dub et où le piano a été remplacé par une flûte.

ksd, marina p, bite the dust

Après "Something New", KSD et Marina P transforment brillamment l'essai avec ce Bite The Dust, les univers des artistes coïncidant parfaitement ici. Avec son dub lounge inspiré par le trip-hop et le trap, KSD ne pouvait pas avoir comme meilleure alliée que Marina P pour se poser sur ses instrus.

Artistes : KSD ft Marina P
EP : Bite The Dust
Label : Homeys Records
Date de sortie : 14/05/2018 (digital) et le 15/06/2018 en vinyle

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements