Green Cross – Mic Alchemist

Après l'avoir entendu il y a tout juste une semaine en compagnie de Pauline Diamond dans une pure combinaison Brigante sur le dernier opus d'Ackboo, Pharaoh (la grosse chronique ici), Green Cross nous revient avec son propre album, Mic Alchemist, à paraître chez Brigante Records le 29 juin prochain.

Ce jour-là, le MC tourangeau devra se tailler une place parmi les deux mastodontes du reggae que sont Alborosie et Protoje, qui, eux aussi, sortent chacun leur nouveau projet. Cependant, si Green Cross ne bénéficie pas de la même renommée que les deux artistes cités plus haut (à notre plus grand regret), nul doute que son Mic Alchemist saura rivaliser, musicalement parlant, avec le Unbreakable d'Albo et A Matter Of Time de Protoje. La raison ? Green Cross fait partie de cette exceptionnelle dynamique reggae qui se développe actuellement à Tours et dont nous vous faisions part le mois dernier dans notre reportage.

Nous le répétons inlassablement depuis deux ans, mais Tours est "aujourd'hui LA ville du reggae français" (citation à retrouver dans notre chronique du prodigieux Vapor de Big Red déjà paru chez Brigante Records en 2016). C'est un fait indéniable et ce Mic Alchemist va encore nous le prouver. L'alchimie qui existe entre les membres du crew Brigante Records n'est plus à démontrer et c'est à se demander si le but des activistes du label n'est pas de mettre la main non pas sur la pierre philosophale, mais plutôt sur la galette philosophale qui transformerait le vinyle en or. Après Big Red et son Vapor et Supa Mana avec son Double Trouble (la grosse chronique ici), c'est donc au tour de Green Cross de nous faire part de ses talents de magicien du son en qualité d'alchimiste du mic.

green cross, mic alchemist, brigante records

Pour ce faire, le MC s'est entouré d'une bonne partie de la mif Brigante (forcément !), qu'il s'agisse des beatmakers ou des chanteurs. Mais le chef d'orchestre de ce Mic Alchemist est avant tout l'incontournable Olo d'OnDubGround, qui a composé la majeure partie des riddims de l'opus ; Green Cross et Olo poursuivant ainsi avec efficacité leur collaboration après leur magistral coup d'essai en 2013, Addicted, un EP qui condensait déjà toutes les influences des protagonistes (reggae, dub, dancehall, electro, hip-hop, soul...). Pour le reste, voici la liste (exhaustive, espérons-le) des intervenants : Lasai, Atili, Big Red, Art-X, Miscellaneous, Sr Wilson, Twan Tee. On remarque toutefois un absent ici, puisque le crew Higher Light, qui avait produit l'EP Old School Flavor (voir ici) en 2015, n'est crédité sur aucun titre.

Justement, à la différence de Old School Flavor, ce Mic Alchemist n'est pas uniquement axé sur le reggae digital. Plusieurs morceaux reflètent également le versant hip-hop de celui qui tient le mic, et un hip-hop plus boom-bap que trap. En effet, Green Cross est allé se replonger dans les 90's, la grande époque du Wu-Tang Clan et d'IAM (entre autres) avec leurs hommages aux samouraïs, à la science-fiction, à la Chine ou encore aux westerns.

Western, vous avez dit western ? On vous a présenté (voir ici) le premier single de cet album, "Good Fellas" (aka Les Affranchis en cé-fran, autre référence cinématographique), avec son superbe clip de Dizziness Design (graphiste et co-fondateur de Brigante Records) qui reprenait tous les codes du genre. Green Cross a ainsi affûté son flow telle une Winchester pour mieux mash up cette instru hip-hop de Dubmatix.

Et on reste toujours dans cette veine boom-bap façon gangsters avec "Legal Gangstaz" en feat. avec Twan Tee : on décèle même ici quelques tonalités funky (façon West Coast ?), que l'on va également retrouver sur l'énorme "Feel It", quoique plus saccadé, pour une combinaison maaad avec le MC de Chill Bump et ex-Fumuj, le rappeur Miscellaneous. Après un tout aussi réussi "J'attends la nuit" sur le Danakil Meets OnDubGround (la grosse chronique ici) où Miscellaneous donnait la réplique à Adam Paris, Brigante Records et ODG illustrent qu'ils sont capables de produire des beats boom-bap efficaces, alors qu'on a plus l'habitude de les entendre évoluer dans le trap.

Cette touche trap intervient tout de même sur "Nuh Regular", un riddim digital composé par la fratrie ODG et avec l'apparition d'un Big Red armé de son fast style (comment aurait-il pu en être autrement ?) sur des nappes beaucoup moins chill que celles présentes sur son Vapor ou sur le "Too Many" de Supa Mana.

C'est en effet sûrement là que se situe toute l'originalité de ce Mic Alchemist et qu'il diffère des productions plus lounge qui ont fait la réputation de Brigante Records, comme celles d'un KSD, des Damé ou d'une Supa Mana ; Green Cross a défintivement opté pour des instrus plus percutantes et organiques, à l'instar d'un Atili qui a composé un reggae digital aux antipodes de son Bridge Over Troubled Dreams (la grosse chronique ici) et dans lequel Green Cross cite toute la mif Brigante Records.

green cross, mic alchemist, brigante records

Et si "Round Here" et "Dem A Bawl" suivent aussi cette tendance ruff, alors que dire de l'énooorme "Hold On", avec cette triplette de choc incarnée par Green Cross, Sr Wilson et Lasai ? Un rub-a-dub qui mute en un stepper calibré sound system où les trois MCs s'en donnent à cœur joie ainsi qu'un Art-X qui, avec une manière différente de se poser qu'à l'accoutumée avec son mélodica, nous rappellerait presque le fameux "Clint Eastwood" (oh, c'est pas bientôt fini les références aux westerns) de Gorillaz.

Et on retrouve du hip-hop avec le remix de "Helping Hand" d'Ackboo. Celui-ci avait déjà été revisité par Olo via son side project RVDS en compagnie d'Adam Paris sur l'album de remix d'Invincible (la grosse chronique ici). Après délibération avec nous-mêmes, la version de RVDS nous semble la meilleure.
Mais ce "Helping Hand" n'est pas le seul à avoir bénéficié d'un remix sur ce Mic Alchemist. On peut en effet écouter un cut aux accents dancehall de "Boom Skeng", dans lequel Green Cross semble adopter le timbre de Big Red, toujours est-il que la ressemblance est frappante, avant qu'une plage de synthé à la Kraftwerk ne vienne brillamment conclure ce morceau.
Quant à celui de "Right Now", il est porté par une intense ligne de basse, comme seuls Olo ou High Tone peuvent en produire en France, ligne de basse tout aussi grasse sur le titre qui vient conclure cet album, le reggae digital "One For Me". 

Encore une belle production de la part de Brigante Records. Si ce Mic Alchemist n'est pas aussi expérimental qu'un Vapor de Big Red ou même un Bye Bye (la grosse chronique ici) de Damé, les instrus auront quand même su nous combler avec, dans le lot, des morceaux très efficaces et accrocheurs. Quant à Green Cross, il ne fait que confirmer ses talents de toaster sur différents genres musicaux et principalement le hip-hop.

TRACKLIST

1. Round Here
2. Good Fellas ft. Dubmatix
3. Legal Gangstaz ft. Twan Tee
4. Nuh Follow ft. Atili
5. Nuh Regular ft. Big Red & Ondubground
6. Dem a Bawl
7. Feel it ft. Miscellaneous
8. Boom Skeng Remix
9. Hold On ft. Sr Wilson & Lasai
10. Right Now Remix
11. Helping Hand
12. One for me

Artiste : Green Cross
Album : Mic Alchemist
Label : Brigante Records
Date de sortie : 29/06/2018

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements