No Logo BZH- 10, 11, 12 août

2ème édition du No Logo BZH

Le weekend  du 10,11 et 12 août,  se déroulait du côté de Saint Malo : le No Logo Bzh.  La Grosse Radio s'est rendue là-bas pour trois jours de reggae. Avec une programmation qui allait forcément combler toute personne qui aime le reggae.

C'est donc sous un temps un peu capricieux mais heureusement plus ensoleillé que pluvieux que les gens ont pu admirer tous ces artistes venus de toute part sur une grande scène appelée Scène du Fort et un sound system, la Dub Arena était là pour ravir les oreilles de tous.

Programmation

 

C’est donc à 16h30 que le festival commence avec en ouverture du premier soir, Faygo, groupe rennais qui a permis aux festivaliers de commencer le festival dans un genre roots/dub digne des plus grands.

Romain Faygo No Logo BZH

Crédit Photo : Davskull

S'en est suivi Sidi Wacho composé de Saïdou (Ministère des Affaires Populaires autrefois) et Juanito Ayala qui ont enflammé la piste de danse grâce à leurs sonorités Cumbia, Balkans et HipHop. La chaleur était au rendez-vous grâce à eux.

La féminité sera de la partie ce soir avec Jah9 grande prétresse de la Jamaïque, puis les grands textes militants de HK et l'Empire de papier continueront la soirée...

HK et l'empire de papier  No Logo BZH

Crédit Photo : Davskull

  Max Roméo viendra chanter avec une pêche d'enfer "War Ina Babylon" qui est aujourd'hui bien ancré dans la légende de la musique Jamaïcaine.

Max Roméo  No Logo BZH

Crédit photo : No Logo Bzh

Puis celui qu'on ne présente plus, le Grand Jimmy Cliff qui entonnera tous ses plus grands succès tels que le chant Nyahbinghi " Rivers Of Babylon " pour commencer son concert, suivi par d'autres classiques comme que " This Is My Love Song", "Many Rivers To Cross " mais aussi " Wild World " ou encore bien sûr le titre de notre enfance " Hakuna Matata "que le public entier reprendra avec lui en choeur bien évidemment !

Jimmy Cliff  No Logo BZH

Crédit Photo : Davskull

Et pour finir la soirée on retrouvera le jeune Biga*Ranx qui nous fera une grosse prestation comme à son habitude.

Après une bonne nuit de sommeil, on repart sur site pour 16h30, avec un autre groupe local : City Kay avec la voix toujours aussi caractéristique de Jay qui nous joueront leur dernier album Strange Things. Et comme la veille, nous avons le droit d’écouter une autre voix emblématique et féminine, la princesse Hollie Cook qui passera le flambeau à Yaniss Odua et son drapeau rouge, jaune et vert.

Yaniss Odua   No Logo BZH

Crédit photo : No Logo Bzh

Le prochain concert c’est Andrew Tosh, fils du grand Peter Tosh qui chantera ses classiques mais aussi une ou deux chansons de son père.

Black Uhuru arrivent sur scène et pour l'occasion ils ont invité Sly and Robbie célèbre basse-batterie renommée dans le milieu qui avaient joué avec les Wailers .
Tiken Jah Fakoly viendra remplir la scène et les célèbres Malka Family termineront la soirée avec leur funk à la française.

Troisième et dernier jour, aujourd’hui Vanupié ouvre le bal, l’Entourloop suivra et Protoje and The Indiggnation viendra chanter "Who Knows" et "Kingston be Wise".

Les Jahneration commenceront leur concert sublimement avec "Reload" puis entonneront "Badminds", Control your tempa" pour les plus connues, une heure et demi d'un gros show.

Puis Capleton, Julian Marley et les Wailers finiront la soirée en beauté. Ces derniers feront monter Julian Marley et Andrew Tosh sur scène pour le grand bonheur des festivaliers !

Julian Marley  No Logo BZH

Crédit photo : No Logo Bzh

Fin du festival, heureusement sans beaucoup de pluie, c'est donc une bien belle édition 2018 qui s'achève ! A l'année prochaine !

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

No Logo BZH

No Logo BZH

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements