S’N’K – From The Bedroom To The Stage

S'n'K, à ne surtout pas confondre avec NSK, LMK, HK ou encore Sun Ska, puisqu'il s'agit, ni plus ni moins, que de l'acronyme des deux MCs du crew, Singah & Kip'Poz, c'est ce tout jeune groupe originaire de Paris que l'on avait découvert sur la scène du Béguéé Fest (le gros report ici) en juillet dernier.

Et de scène, il en est justement question à travers la sortie de leur premier EP le 12 septembre chez Label Plante : non pas qu'il s'agisse d'un album live, mais parce qu'il s'intitule tout simplement From The Bedroom To The Stage, ou comment passer de sa chambre avec comme seul public son poster de Bob Marley ou sa petite sœur à un festival en plein air fréquenté par des centaines de personnes. Mais la "bedroom" en question, c'est aussi le home studio, vous savez ce coin de votre piaule aménagé en salle des machines pour composer et faire vos beats. Un peu à la manière de Daft Punk qui avait appelé son cultissime premier album Homework, produit à la son-mé : on espère que S'n'K connaîtra un destin similaire, c'est tout le mal qu'on leur souhaite.

s'n'k, from the bedroom to the stage, ep

Bref, revenons à nos moutons et à ce premier EP plutôt bien agencé, il faut l'admettre. Six titres, dont un remix, parsèment cet opus qui navigue entre reggae digital, dub, hip-hop, jungle, electro, trap, dancehall, et plus si affinités. Six titres majoritairement composés par Singah (les autres l'étant par TSD Beat), d'où, une fois de plus, la référence à la "bedroom". De toute évidence, il apparaît donc que S'n'K surfe sur la vague d'un certain crew nommé Jahneration, tant la ressemblance est frappante, qu'il s'agisse du mélange des genres ou du flow, à la différence près que Singah préfère le français à l'anglais.
Le chemin ouvert quelques décennies plus tôt par les Clash, les Beastie Boys, le label Ninja Tune, Afu-Ra ou Damian Marley du côté des Anglo-Saxons et Le Peuple de l'Herbe, High Tone ou Chinese Man pour la french touch, était donc tout tracé pour que le duo parisien vienne s'y engouffrer.

D'autant plus que S'n'K s'est adjoint les services d'un autre Parisien, mais d'adoption, en la personne de Joseph Cotton pour le morceau "Digital Life". Le Jamaïcain délaisse ainsi, le temps d'un gros rub-a-dub, les instrus digitales de Manudigital pour celles du duo qui, à l'instar de l'auteur de Digital Pixel, aime bien pimenter ses riddims d'un peu de jungle.

Scars avait également fait appel à Manudigital pour son majorlazerien Je suis comme ça (la grosse chronique ici) et c'est donc naturellement qu'on le retrouve à toaster auprès de S'n'K sur "Let Dem Talk", à la croisée du hip-hop et du reggae avec quelques incursions dub et  dancehall. De dub, il en est question sur le maaaddd "What A Story", plus orienté bass music que les précédents et qui se conclut par un dub stepper qui fera, à coup sûr, skanker les massives, de la même manière que le remix digital de "Sweat", qui se dirige vers du jungle, du dancehall et du stepper dans un éclectisme des plus efficaces. Turn it up loud !!

Les autres titres portent immanquablement la patte Jahneration, à commencer par le morceau d'ouverture, "Stupid Things", notamment par le flow des artistes, tellement on croirait entendre Théo et Ogach sur le riddim. Riddim qui, d'ailleurs, croise pêle-mêle du dub, du reggae digital et du trap.
Quant à "The Melody Comes Again", il s'agit du morceau le plus classique de S'n'K rythmé par un rub-a-dub à la sauce hip-hop et quelques gimmicks accrocheurs.

Pour un premier EP, on ne peut que se satisfaire de cette franche réussite. Rares sont en effet les productions débutantes aussi abouties. From The Bedroom To The Stage ne révolutionne pas le genre en soi, il n'est pas non plus ce qu'on peut trouver de plus original dans le reggae français, mais il a surtout le mérite de ne comporter aucune fausse note, tant instrumentalement que vocalement. Le mixage de Romain Ghezal (collaborateur également d'un certain Bazil) y étant sûrement pour beaucoup.  Les S'n'K maîtrisent leur EP de part en part. Ne leur reste plus maintenant qu'à conquérir "the stage".

TRACKLIST

1. Stupid Things
2. Digital Life ft Joseph Cotton
3. Let Dem Talk ft Scars
4. The Melody Comes Again
5. What A Story
6. Sweat (Digital RMX)

Artiste : S'n'K
EP : From The Bedroom To The Stage
Label : Label Plante
Date de sortie : 12/09/2018



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements