S’N’K + Bambii à  la Boule Noire 12.10.18

Vendredi 12 octobre, S’N’K se produisait dans la charmante petite salle de la Boule Noire à Paris à l’occasion de la sortie du premier EP du duo From The Bedroom To The Stage dont l’actu est à relire ici. Une soirée riche en émotions dont les invités de marque ont mis la barre encore plus haut : voilà la recette d’une réussite !

Pour entamer la soirée, sans étonnement, on retrouve Selecta Antwan pour chauffer le plateau. Comme il sait le rappeler, il aime soutenir les nouvelles générations. “Full support to the youth”. Il est ensuite rejoint par Bambii et sa backeuse. Les filles prennent la salle d’assaut et mettent le feu ! Ce mélange de rap et de reggae fait monter l’ambiance auprès du jeune public.

Bambii à  la Boule Noire
Crédit photo : Juliette Ménard

Place désormais au duo…de beatmakers ! The Sixth Dock Beat s’installe derrière les platines. Le public ne tient plus en place… Sous une salve d’applaudissements, et sur une instru mystique : les S’N’K arrivent en sautant sur la scène de la Boule Noire.
Le public bouillant, a attendu bien dix minutes avant que les artistes arrivent sur scène. En backstage, on ne parlait que de ça : Gauthier Heron, le manager du groupe est impressionné, « les gars, va falloir tout donner parce que dehors c’est la jungle, ils sont surexcités !! ».

The Sixth Dock Beats à  la Boule Noire
Crédit photo : Juliette Ménard

On assiste à un show intense d’une heure. Dès les premiers couplets, le public chante. On voit des habitués : le t-shirt S’N’K en blanc, en noir dans les premiers rangs ; des curieux, qui se laissent bercer par la vibe.

S'n'K boule noire
Crédit photo : Juliette Ménard

A chaque nouvelle chanson, le public s’égosillait pour accompagner les artistes. Les murs tremblaient. La température est très vite montée. Et la première surprise : Joseph Cotton débarque. Sa nonchalance légendaire surprend les plus jeunes. Comme à sa grande habitude, il pull up le riddim : la salle explose.
Après ça, la musique revient : “The Melody comes again » que n’importe qui peut chanter. N’importe qui, tous,… Oui, tous. A tel point que ni Singah ni Kip’Poz ne pouvait s’entendre sur scène.

SnK ft Scars Boule Noire
Crédit photo : Juliette Ménard

Pour chanter, il fallait bien un peu de français, et pour ça, les deux jeunes ont laissé Scars aux commandes. Le Doc accélère la cadence et déballe un ragga très difficile à suivre. La barre est très haute, la température aussi !

Au bout d’une heure de show, exténués, les S’N’K ont invité tous les artistes de la soirée à venir clôre leur set. Ils se sont tous retrouvés sur scène pour une session live. Joseph Cotton, Bambii, Scars et les S’N’K ont offert un moment de bonheur, de son de qualité et surtout de partage avec leurs fans.

SnK ft Joseph Cotton Boule Noire
Crédit photo : Juliette Ménard

Entourés d’une jeune équipe mais déjà très professionnelle, dès le son coupé, les S’N’K ont ensuite rejoint la salle comblée de fans, d’amis et de la famille pour quelques photos et promouvoir leur merchandising. On aurait du mal à ne pas retrouver les S’N’K sur les planches de l’Olympia. Evidemment il reste du chemin à faire pour ces jeunes artistes mais à la vue du talent et de l’énergie qu’ils dégagent, ce n’est qu’une question de temps !

Si vous avez raté cet évènement pas de soucis : vous pouvez retrouver le live vidéo sur leurs réseaux sociaux. Mais quoi de plus fort que vivre l’expérience avec eux ? 

Merci à Label Plante pour cette belle soirée, merci à Juliette Ménard pour ses photos et à Alexandre Lambert pour cet article.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements