Arverne reggae festival : Skatalites et I-Taweh à  Brassac-les-Mines!

Les festivals se suivent et ne se ressemblent pas. Au Arverne Reggae Festival, l’association «Les jeunes Mine de Rien» sont les dignes héritiers de leurs aînés et n’hésitent pas à aller «au charbon» pour proposer une programmation toujours plus complète et il y en a pour tous les goûts : roots, nu-roots, dub, ska, french, hybride, en live ou en sound system, cette année encore s’annonce chaude pour la 4ème qui se déroulera :
 

les vendredi 3 et samedi 4 mai 2019

à Brassac-les-Mines (63)

visuel Yoks Studio

Smad Crew

 

Toujours près du camping sous un chapiteau semi ouvert d’une capacité de 1200 personnes, et c’est la Brigante party qui ouvrira les hostilités en ce vendredi soir formée autour du label Brigante records et auxquels Biga Ranx, Atili, Highter Light, Don Camilo, Supa Mana, Pauline Diamond et G Rhyme devraient nous faire mordre la poussière avec des basses poussées à l’extrême pour un sound system qui se veut là aussi eclectique entre Electro et Rub-a-Dub, une soirée unique qui se veut l’alchimie des sounds jamaïcains et des clubs anglais.

Leur set sera suivi du Brainless Sound System, composé de Sensi T, MC Shiva & Jojo Cool qui auront plaisir de faire tourner les platines, du roots reggae au dub steppa en passant par le nu roots, le digital et le dancehall. Ils représentent la nouvelle génération dub française.

Le samedi après-midi, et gratuitement, à partir de 14 heures  de nombreux stands artisanaux divers jalonneront le site tels un marché «roots» ainsi qu’un stand de tatouages éphémères, une coiffeuse spécialisée en dreadlocks , des structures gonflables pour les enfants et plein de surprises pour être hors du temps.

 


DJ Rambla mettra le show pour faire monter la température sous le son du reggae pour commencer tout doucement avant que que la troupe Batala Massif, groupe de percussion Batucada Samba reggae, défilera tout autour du festival pour nous ambiancer.

S’en suivra une démonstration de dancehall avec le crew Urban D3H qui feront leur show suivi d’une initiation avec le public qui aura à cœur de se déhancher sur les sons ‘in’ de Kingston.

Le samedi soir, c’est soleil et ode à Mère Gaya avec Ryon qui nous embarque dans son univers entre poésie et inspirations engagées et qui sait fédérer un public éclectique de par ses deux albums de très haute qualité, Rêver et Zéphyr. de l’énergie, de la sincérité, Ryon, un vrai rayon de soleil !

 


S’en suivra, et non des moindres, l’un des noms les plus prestigieux de Jamaïque qui œuvre depuis 55 ans, The Skatalites ! Maîtres d’œuvre de ce qui allait devenir le ska de par leur savant mélange de  jazz, rythm’n’blues, calypso, rock, percussion africaines et brésiliennes, et si aujourd’hui seuls Lester Sterling  et Doreen Shaffer  sont les uniques membres ogininaux, ils ont su s’entourer de musiciens de très haut niveau car il en faut pour rejouer les partitions de Don Drummond, Tommy McCook, Roland Alphonso, Johnny « Dizzy » Moore, Lloyd Brevett, Lloyd Knibb, Jah Jerry et Jackie Mittoo. Comment ne pas s’embraser devant un « Rock Fort Rock », « Swing Easy », « Guns of Navarone », ou encore « You’re wondering now » (générique de la série TV meurtres au paradis/ Death in Paradise) qu’avait repris la regrettée Amy Winehouse.

On reste toujours en Jamaïque avec I-taweh, jeune prodige né dans les collines de St-Ann tout comme Marcus Garvey, Buning Spear et Bob Marley, cela ne s’invente pas. Après un premier album dans la mouvance nu-roots, Overload très bien reçu par les critiques, il sait captiver  le public avec ses paroles conscientes, et sa présence sur scène. Il vient nous présenter son nouvel opus Rolling Stone et sa première date en France se passe au Arverne Reggae Festival, un phénomène à ne pas manquer.

 


La fin de soirée se verra énergisante puisque I-Woks viendront enflammer la scène de leurs sons reggae roots teinté d’influences hip-hop ou dancehall. Là encore du reggae engagé avec une touche d’optimisme malgré un regard critique sur les nombreuses dérives de la société actuelle. S’ils parlent à leur génération pour faire prendre conscience de l’urgence à se prendre en main pour un monde meilleur, leur thème se veut intergénérationnel car c’est l’affaire de tous, A coup sûr, leurs mots feront mouche.

Les inter-scènes seront jouées par DJ Rambla qui était déjà présent lors de la troisiéme édition et qui mélange savamment  différents styles musicaux et rythmes reggae, rumba, rock, ska, rap, jungle, drum’n’bass, balkan, mixés avec des thématiques en s’adaptant à tout moment à la piste pour assurer le plaisir, la danse et les bonnes vibrations, car il peut aussi bien jouer un Junior Murvin « police & thieves » qu’un Sizzla « Gangsta Nuh Left Dem Gun  » pour celui qui veut danser… ou    sauter !

Et il ne faudrait pas oublier SMAD qui est là sur le festival depuis la toute première édition et qui devient légitimement le parrain officiel du festival. Du reggae français conscient et énergique. Il sera présent lui aussi tout au long du week-end, pour donner aux public différentes surprises dont une chanson qu’il a écrite exclusivement pour le Arverne Reggae Festival !! Cela rappelle le groupe Wadada qui avait écrit le magnifique « reggae sunsplash » pour l’un des festivals qui a cartonné de très nombreuses années en Jamaïque.

On souhaite le même succès pour cette 4ème édition du festival qui a tout d’un grand, La Grosse Radio vous a prévenu dès sa naissance, son ascension est édifiante.
A ne pas louper …

arverne reggae, festival reggae, Skatalites, I-taweh, Smad, Ryon

Infos pratiques :

Préventes sur placeminute et sur le réseau France Billet et en guichet dans tous les points de vente physique habituels : FNAC, Carrefour, Géant, Système U, Intermarché… (hors frais de location)
Vendredi 03 Mai: 17 Euros
Samedi 04 Ma i : 17 Euros
Pass 2 jours : 27 Euros

Billetterie sur place :
Vendredi 03 Mai: 20 Euros
Samedi 04 Ma i : 20 Euros
Pass 2 jours : 35 Euros
Gratuit pour les -12 ans et +65 ans

Parking & Buvette.
Camping GRATUIT sur place sauf accés douche au tarif unique de 2€.
Ouverture des portes à 19h00.

Boissons et restauration seront de mises avec la bière Brigante Records (Thirstday Session IPA), Bière Blonde, Bière sirop Griotte, Rosé griotte, Vin rouge d’Ardèche Bois gourmand (Merlot/Cabarnet), Blanc moelleux domaine Millet (Côte de Gascogne), diverses boissons softs, cuisine et saveurs du monde avec truffades & plat auvergnat, la pause nomade avec couscous et patisseries orientales.

Brassac les Mines
allée de la Guinguette

par autoroute A75, sortie 18



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

I Woks – Tout Va Très Bien…

I Woks – Tout Va Très Bien…

I Woks – A Table

I Woks – A Table

Biga*Ranx – Life Long

Biga*Ranx – Life Long

Ryon – Gaïa

Ryon – Gaïa

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements