Interview – Mike D’Inca- Souvenirs d’un Sinsemilia

Après vous avoir présenté le livre ''Souvenir d'un Sinsemilia'' de Mike D'inca, chanteur de Sinsemilia,
je vous propose de découvrir une interview concernant cet ouvrage tout fraichement sorti.

C'est dans un train en direction de la capitale, que Mike s'est prêté à l'exercice de l'interview.

Souvenir d'un sinsemilia
Photo : TiTiPhoto

MC (Mickey Cuadrado) : Bonjour Mike, merci de m’accorder cette interview pour La Grosse Radio Reggae.
Ton livre ‘’Souvenirs d’un Sinsemilia’’ vient de sortir, l’album ‘’A l’échelle d’une vie’’ arrive dans les bacs le 26 Avril et la tournée vient de commencer. De ce fait, l’aventure Sinsémilia est loin d’être finie alors pourquoi avoir voulu sortir ce livre maintenant ?

MD (Mike D'inca) : A la base je ne comptais rien sortir du tout, j'écrivais juste nos souvenirs pour le plaisir pour nous ou pour nos proches . Puis ce sont leurs retours et leurs encouragements qui m'ont poussé à le faire plus sérieusement jusqu’à en faire un livre. Et comme je trouve que cette album est l’ouverture d un nouveau cycle pour Sinsé je trouvais que c était le bon moment pour sortir le livre.

MC : Quels sont les retours des premiers lecteurs ?

MD : Écoute, ils sont incroyables et terriblement touchants. Je ne pensais vraiment pas que ça plairait autant. J’ai plein de messages qui me parlent de fous rires, de larmes d’émotions etc ...
C’est vraiment cool !

MC : Dans le livre, tu nous donnes les impressions de Riké à la lecture du manuscrit, mais quels sont les retours des autres Sinsé ?

MD : C’était très important pour moi que leurs retours soient bons, je leur ai demandé de lire avant pour me signaler le moindre truc qui pourrait les gêner. A la place je n’ai eu que des compliments et même quelques ‘’merci de raconter cette histoire, celle de nos vies’’ 

MC :Pourquoi as-tu choisi de faire un recueil d’anecdotes et de souvenirs plutôt que de simplement faire une biographie ?

Je n’aurais pas pu faire une bio et je n'en aurais vraiment pas eu envie. Je suis trop impliqué, pas assez objectif. Là, ce sont mes souvenirs , avec mes yeux à moi , avec mon ressenti personnel. La bio me semble être un travail plus ‘’Journalistique’’.
Mais au fil de ces anecdotes, tu retrouves l’histoire et l’essence de Sinsé je pense.

MC : Se raconter en chanson, en faisant rimer les mots tu sais faire, on le sait tous. Mais raconter son histoire dans un bouquin c’est un exercice complètement différent, comment t’es tu senti dans cette nouvelle expérience, je pense au moment où tu te dis ‘’Bon allez c’est parti’’, et qu’il faut écrire les premiers mots ?

MD : Ça a été énormément de plaisir quasiment de bout en bout. D’autant plus que pendant longtemps je ne pensais pas que ça sortirait un jour de façon sérieuse donc c’était vraiment sans pression. La dernière ligne droite a été un peu plus compliquée en voyant l’attente, le nombre de pré-commandes etc ... là, j ai commencé à me demander si le truc était au niveau, ou plutôt j avais peur que les gens soient déçus . Moi je ne veux pas devenir écrivain donc je n’y mets pas d ambition mais devant le soutien de tout ces gens je n’aurai vraiment, vraiment pas aimé les décevoir.

MC : Au fil des pages, on voit que tu t'es lié d’amitié avec beaucoup d’artistes de la nouvelle génération (Balik, Naâman, Dub Inc) qui sont devenus des amis au fil du temps.
Comment se sont créés ses liens ?

MD : C’est vrai qu’on se sent proche de la nouvelle génération, les Duc Inc, Les Danakil ect… ont construit leurs histoires sur scène, comme nous, avec ces artistes on partage les mêmes valeurs.

MC : On peut lire aussi tes doutes quelques fois, ton « Burn-Out », comment te sens-tu aujourd’hui avec cette nouvelle tournée qui commence ?

MD : Trop trop trop bien. Le burn-out c’était terrible à vivre mais c’était il y a plus de 10 ans. Depuis je profite car j ai conscience d être un vrai privilégié de vivre tout ça !!! Et la on est tous ultra motivés par cette nouvelle tournée !!

MC : Ce qui est frappant dans ‘’Souvenirs d’un Sinsemilia’’, c’est cette histoire d’amitié, d’amour, de famille que tu partages avec tes potes.
Si tu devais leur dire un mot à tous aujourd’hui lequel choisirais-tu ?

MD : ‘’Je vous aime’’

MC: Tu es en tournée actuellement, choppe le Sinsé le plus proche de toi là, maintenant et demande lui de faire un speech pour donner envie aux auditeurs de se procurer ‘’Souvenirs d’un Sinsémilia’’.

MD : Ah euh .., là je suis dans un train en direction de Paris et eux sont dans un bus qui les ramène à Grenoble après notre concert hier soir à Lorient .
Du coup si tu veux je peux demander à la mamie assise à côté de moi mais je crois pas qu’elle ait lu le livre

MC :Merci Mike, as-tu un dernier mot pour les auditeurs de La Grosse Radio ?

MD : Merci d avoir pris le temps de lire cet échange. Je les invite aussi à faire un saut sur sinsemilia.com et de s inscrire pour recevoir gratuitement 10 morceaux issus de nos archives. C est en travaillant sur le livre que j ai retrouvé toutes ces archives inédites (un duo avec Third World, des versions inédites de douaniers etc etc… ) . On ne voulait ni les vendre ni les balancer sur Facebook. On préfère les offrir directement à ceux que ça intéresse. Alors : WELCOME !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements