Manudigital feat. Dapatch

Après Mesh M18 en février (la grosse chronique ici), c’est maintenant en compagnie de Dapatch que Manudigital vient nous présenter son tout nouvel EP. Sorti le 15 mars dernier chez X-Ray Production, ce maxi du beatmaker renforce une fois de plus sa boulimie de production.

En effet, on ne le dira jamais assez mais Manudigital ne s’arrête jamais ! Un peu à la manière de Brain Damage qui n’en finit pas de publier des projets tous aussi différents les uns que les autres, Manudigital en est donc à son deuxième EP depuis la parution de son dernier album, Bass Attack (la grosse chronique ici), qui date seulement du mois d’octobre. Un boulimique de production, on vous dit ! Et c’est sans compter sur ses prestations live qui occupent une bonne partie de son emploi du temps ou encore les riddims composés pour d’autres artistes.

Bref, ce nouveau maxi s’inscrit dans la lignée du précédent, dans la mesure où il s’agit en quelque sorte d’un « spin-off » de Bass Attack, puisqu’à l’instar de Mesh M18, Dapatch était aussi présent sur l’album. Ça, c’est pour le point commun et ça s’arrête là, car musicalement parlant, les deux EPs ont des tonalités différentes. Si celui avec Mesh M18 était axé sur des postures electro, voire vapor, new wave et même pop, le tout bien évidemment orchestré par des rythmes reggae, celui-ci est un opus strikly reggae/dancehall.

manudigital, dapatch, ep

Là encore, on le redit sans cesse, mais Manudigital possède un arsenal de riddims capables de s’adapter au flow de n’importe quel chanteur (il composerait pour Skepta, Drake ou Nicki Minaj que cela ne nous étonnerait même pas). Par conséquent, pour Dapatch, à la texture vocale d’un singjay/toaster, il fallait des riddims rub-a-dub ou dancehall.

C’était déjà chose faite avec « We Now Know » il y a quelques années et qui se retrouve dans la tracklist. Avec son sample du « Two Big Bull In A One Pen » de King Kong et Anthony Red Rose, produit par King Tubby, Manudigital avait posé les jalons de sa collaboration avec Dapatch : on se replonge dans les grandes heures de la digital era, celle initiée par King Jammy, le disciple d’un certain King Tubby. Le big tune original est ainsi réactualisé de la plus belle des manières par le beatmaker et le flow affûté de Dapatch.

Et les deux acolytes continuent sur leur lancée avec le dancehall « Tomorrow » avant de nous faire part, une nouvelle fois, de « Strictly That Style »,  que l’on entendait donc sur Bass Attack. Avec un son très organique et rub-a-dub début 80’s à la Roots Radics, ce morceau est le moins digital de cet EP, le titre cross-over. On se permettra même de faire allusion au King Of The Dancehall, au plus grand représentant du rub-a-dub, Mister Yellowman qui aura probablement été une grande source d’inspiration pour Dapatch : le gimmick « digikal, digikal« , proféré sur le morceau par le Perpignanais renverrait presque au « physical, physical » de Yellowman sur son « Party ».

Surtout que c’est dans un état d’esprit similaire de fête que Manudigital et Dapatch nous ont présenté le clip illustrant « So Wicked », sorte d’aftermovie de leur tournée commune en Nouvelle-Calédonie tout récemment. Avec « So Wicked », Manudigital revient à une instru purement digitale, oscillant entre rub-a-dub et dancehall. Puis après King Tubby, il rendra définitivement hommage à King Jammy en se réappropriant le « Chase » riddim et plus particulièrement le « Walk Like Granny » (et sa dub version, « Interface ») de Wayne Smith.

Cette collaboration avec Dapatch renvoie aux fondamentaux digitaux de l’auteur de Bass Attack avec une façon bien à lui de se référer au son yardie des 80’s, qu’il soit rub-a-dub, digital ou dancehall. On attend ainsi avec impatience le prochain EP avec l’un des feat. de l’album.

TRACKLIST

1. We Now Know
2. Tomorrow
3. Strictly That Style
4. So Wicked
5. Bankster

Artistes : Manudigital feat. Dapatch
Label : X-Ray Production
Date de sortie : 15/03/2019

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements