Emeterians – Roots O ‘Clock


Emeterians
, le trio madrilène reggae,  a sorti son 6ème album, Roots' O Clock, le 10 Mai, chez le label anglais Stingray Records distribué par VPRecords.

Le groupe est constitué de  trois chanteurs Le  Bro Wildman, Sista Maryjane, et Maga Lion.
Petite plaisanterie du groupe.
"What time is it ? It's Roots O' clock". Ce qui plante tout de suite le décor sonore.

Cette réalisation studio a été l'occasion de beaux featurings. Parmi les 12 titres, deux singles sont déjà connus: "Babylon Bridge" avec KyMani Marley, dont on vous a parlé en mars et "fly With Me" avec Clinton Fearon . D'autres feats avec Luciano sur "Zion I", Saritah sur "Respect", Tiano Bless sur "Casa".

Voici d'ailleurs le superbe clip illustrant cette rencontre avec Clinton Fearon.
Magnifique chanson sur la puissance de la pensée positive.

Les 12 titres ont été enregistrés dans différents endroits : Espagne, Angleterre, Etats Unis.

Passons aux différents titres de cet album. Roots O' Clock
On s'y attend : le titre nous donne le fil stylistique : roots

Les harmonies vocales représentent l'ADN du groupe.
Cela se ressent particulièrement dans le premier titre, une invitation à faire la fête, " Roots Reggae Party", où le tricotage des voix et les appuis ne sont pas sans rappeler certaines heures du gospel des années 80. "River flow" est dans la même veine, avec un petit avant goût 70 avec des arrangements clavier inspirés des années 80.

Follow your course along di river banks
Reach your destination
Picture your future and go for it
In a natural progression
Set up your mind fi achieve a goal
And see no alterations

Suivez votre cours le long des rives du fleuve
Atteindre votre destination
Imaginez votre avenir et allez-y
Dans une progression naturelle
Configurez votre esprit pour atteindre un objectif
Et ne vois aucune retouche

" Quizas"
Un grand classique qui a été interprété par de nombreux chanteurs de par le monde. Ici le boléro cubain dans un rythme reggae assez rapide est dans la langue espagnole, c'est à dire d'origine puisque Oswaldo Farres en 1947, a écrit cette belle interrogation amoureuse.

Y así pasan los días 
  Et ainsi passent les jours                       
Y yo, desesperando
Et moi, désespéré
Y tú, tú contestando           
Et toi, tu réponds 
Quizás, quizás, quizás 
 Peut-être peut-être peut-être      

     
" Hero "

Eachen  evey body has a hero inside  Chacun a un héros en lui. Everybody is a hero,  chaque individu est un héros.
Un roots avec un refrain bien scandé, appuyé par un style fanfare de rue, donne la couleur du message populaire.

La chanson "Respect" porte un message puissant.  Ici en feat avec la chanteuse d'origine anglaise Saritah. Le mot Respect est répété avec insistance pour bien faire passer le propos. Respect à la femme du monde entier, elle n'est pas à acheter, ni à abuser, ni à prendre. Respect RESPECT (don´t force your way)  Respect ( Ne forcez pas votre chemin)
Respect pour toutes les femmes.

Des paroles fortes et conscientes également sur "For So Long". Avec des paroles plus orientées vers Rastafari,  Emeterians  affirme et répète que nous sommes frères et soeurs sur la longue route de ce monde. Grace à ce que nous apprenons, grace à nos différences, ce long chemin aboutit à notre unité en tant qu'enfants de Jah. 

" Casa "

Très beau morceau roots et dansant en portuguais, marie les voix du chilien Tiano Bless et du trio.
A l'écoute, on a envie de prendre le pas pour les suivre caminando avec les cuivres nous accompagnant.

Eu preciso muito pouco para viver
Energía positiva, o sol nascer
O Amor de Jah está no controlo

J'ai besoin de très peu pour vivre
Energie positive ou lever de soleil
Jah's Love est en contrôle

" Zion I "

Chanson en feat avec Luciano, sur un rythme plus rapide tirant vers le ska. Le refrain chanté par Luciano  aspire à fouler les terres de Zion en contraste avec toute cette misère du monde avec ses injustices et ses douleurs...

Quelques paroles du refrain

Take me there to Zion I
Emmne moi à Zion I
Can you take me there
Peux tu m'emmener là bas
Where there's no sorrow no pain
Sans tristesse, sans douleur
Can you take me there
Where only righteousness rules and reigns

Où seule la justice fonctionne et  règne
Tell My wh so many innocent die
Dis moi pourquoi tant d'innocents meurent
Tell My Why People cry
Dis moi pourquoi les gens pleurent
Tell me why the innocent die
Dis moi pourquoi l'innocent meurt
Tell me why, why oh why
Dis moi pourquoi, pourquoi, Oh pourquoi
 

Les messages chez Emeterians sont toujours profonds et conscients, où le social a son importance, mais aussi le respect de la nature sur "Country Live", et la solidarité associée à cette convivialité qu'on reconnaît de par tous ces featurings.

Un très bel album, varié, complet par les sujets abordés , brillant aussi bien instrumentalement que vocalement. Une réalisation qui va séduire les amoureux du roots et aussi par le charme de ces voix magnifiques qui s'entremêlent.

Ils sont sur toutes les plateformes d'écoute et de téléchargement légal.

Les musiciens qui ont contribué à cette réalisation.
Le backing  band madrilène, Forward Ever Band
Mafia & Fluxy 
Jazzwad Riddim Riddimz
Javier Martins Boix
Marcos Crespo (trombone)

Emeterians - Roots O ' clock pochette verso

L'artwork de la pochette est de Pablo Rakka.

Emetarians Roots O 'Clock recto

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements