Joseph Cotton – Cotton Gold

C’est en 1976 que Joseph Cotton lance officiellement sa carrière de deejay en compagnie du célèbre producteur jamaïcain Joe Gibbs. D’abord sous le pseudo de Jah Walton puis rapidement, au milieu des années 80 et après quelques singles, il prend le pseudo sous lequel on le connaît aujourd’hui lançant ainsi sa carrière au Royaume-Uni. Ancien policier reconverti en chanteur dancehall, d'abord en Jamaïque puis en France et plus particulièrement à Paris, le deejay Joseph Cotton a sortie le 14 juin dernier son tout nouvel album, Cotton Gold, sur le label Dig Studio Music. Décryptage !

Joseph Cotton nous livre un album qui met à l'honneur la France à travers nombre de titres comme « France A We Groung », « Jamaican a Paris » à la manière de l’œuvre de Sting. On sourira au clin d’œil fait au titre de “Delbor” de King Daddy Yod sur « Dem Bruk ». La mise en valeur de son pays d'adoption s’effectue aussi à travers les différents featuring de l'album. On y retrouve en effet le jeune groupe de reggae hip-hop S'n'K mais aussi la jeune artiste guadeloupéenne et martiniquaise K'Njah.

Ce qui me fait une transition parfaite pour vous dire que Cotton Gold est aussi un album qui met à l'honneur les femmes, non seulement à travers les feats avec K'Njah et Steph P sur « Hardcore Lovin », mais aussi par ses nombreux titres, parfois de manière crue comme « Lolo » mais parfois aussi avec respect dans « Leave Woman People » en duo avec S'n'K. Un hymne leur est d'ailleurs entièrement dédié via « Girls Anthem ». L’artiste nous parle des femmes aussi par le biais de l'amour dans « Kind Lips » ou encore « For Your Eyes Only ».

L'artiste jamaïcain n'en n'a pas pour autant oublié ses origines, que ce soit avec sa musique dancehall qui sonne très jamaïcaine ou sur les titres qui en font référence comme sur « Portmore » (situé dans la paroisse de Sainte-Catherine au sud-ouest de Kingston), « Born Delighted » et « Jamaica Cool Runnings » où il conseille aux rude-boys de baisser les armes. Les titres que l'on retiendra sont « General » qui ouvre d'une très bonne manière l'album, « Portmore » et de manière plus légère « Cotton Fly » qui vous fera danser et chanter à coup sûr tout au long de l'été.

Le célèbre deejay jamaïcain au style dancehall hardcore s'est aidé, pour ce dernier opus, de Green Mafia Beat et de Kultcha B pour les instrus donnant au tout une sonorité très moderne. Que vous soyez férus de dancehall ou que vous veniez tout juste de découvrir l'artiste, une chose est sûre, vous allez aimer ce disque.

Joseph Cotton - Cotton Gold

Sortie le 14/06/2019
Label Dig Studio Music

tracklist

1 – General
2 – Lolo
3 – Jamaica Cool Runnings
4 – France A We Groung
5 – Dem Bruk
6 – Fly Cotton
7 – Girls Anthem
8 – Still Cotton
ft K’Njah
9 – Kind Lips
10 – Leave Woman People
ft SNK
11 – Jamaican A Paris
12 – Portmore
13 – For Your Eyes Only
14 – Rich
15 – Hardcord Lovin
ft Steph Pocket
16 – Born Delighted 

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements