Kabaka Pyramid – Natural Woman

Kabaka Pyramid fait partie du peloton de tête de la jeune génération du reggae revival jamaïcain. Le reggae revival mélange habillement reggae roots, dancehall et hip-hop sur des lyrics conscients. C’est un titre en feat avec Romain Virgo paru sur le second album de Protoje The 8 Year Affair (2013) qui a donné ce nom au mouvement.

Sur ce 6ème single extrait de son premier album studio Kontraband Kabaka Pyramid fait l'éloge des femmes restées naturelles, qui n’ont pas succombé à la chirurgie esthétique. Ce morceau parle aussi d’une problématique méconnue ici en Europe qui frappe la petite île des caraïbes : les femmes se font blanchir la peau. Ce procédé de dépigmentation est dangereux pour leur santé mais face à la pression sociale, beaucoup de femmes en Jamaïque ont recours à cette solution pour plaire. Cela date du temps de l’esclavage et du colonialisme où les esclaves à la peau plus claire se voyaient confier des tâches moins pénibles que les autres et donc plus élevés socialement. Des artistes essayent de faire tomber le voile sur cette pratique dangereuse, les derniers en date furent Romain Virgo avec "Melanin" et l’artiste dancehall Spice avec son titre “Black Hypocrisy”.

La voix chaude de l’artiste est posée sur un riddim doux et lent à l’image de la nature dans laquelle évolue une femme restée simple mise en image dans le clip.

Le clip fut réalisé par Sameel “Kush-I” Johnson, texte écrit par Keron Salmon et produit par Damian Marley pour son label Ghetto Youths International ainsi que pour le label Bebble Rock.
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements