Un coffret collector pour les 40 ans de VP Records

Les labels ou artistes ont souvent l'habitude de marquer le coup avec des éditions collectors dès lors qu'ils fêtent 10, 20, 30 ans, voire plus, de carrière. VP Records n'échappe pas à la règle et c'est ainsi que vous pouvez vous procurer dès aujourd'hui le coffret Down In Jamaica - 40 Years of VP Records

Avec VP Records, c'est un peu toute l'histoire de la musique jamaïcaine depuis 40 ans qui se retrouve résumée, puisqu'il s'agit, ni plus ni moins, que du plus gros label de reggae au monde, surtout depuis le rachat de Greensleeves en 2008. 

Fondé en 1979 par le Jamaïcain d'origine chinoise (on ne soulignera jamais assez l'importance des immigrés chinois dans le reggae) Vincent Chin et sa femme Patricia (les initiales de leurs prénoms formant ainsi l'acronyme), VP Records a successivement été un magasin de disques, la branche distribution de Randy's Records avant de devenir définitivement un label au tournant des années 90.
Implanté dans le Queens à New York, VP Records représente donc parfaitement les allers-retours incessants entre la Jamaïque et les Etats-Unis depuis les années cinquante, les deux pays s'influençant mutuellement dans leurs productions. 

vp records, down in jamaica, best-of

40 ans d'existence, donc 4 disques incarnant chacun une décennie pour ce coffret collector. L'aventure commence au début des années 80 avec l'âge d'or du rub-a-dub (et donc de Greensleeves). Dans ce premier opus, on y retrouve les grands classiques de l'époque, du "Zungguzungguguzunguzeng" de Yellowman au "Mr Sun" de Don Carlos en passant par le "Gun Man" de Michael Prophet ou le "Ice Cream Love" de Johnny Osbourne. Une belle entrée en matière afin de vous replonger dans ce que l'on a également communément appelé le early dancehall, ce son rub-a-dub propagé par les Roots Radics et les lignes de basse lourdes et hypnotiques de Flabba.

Le deuxième disque, celui qui concerne les années 90, permet de véritablement introduire le dancehall. En effet, après la révolution digitale de 1985 avec le "Sleng Teng", les machines ont remplacé les instruments et les singjays les chanteurs. C'est le règne de Ninjaman avec "Murder Dem" sur le fameux "Sleng Teng", d'Ini Kamoze avec son célébrissime "Here Comes The Hotstepper" (bien que l'on préfère sa période rub-a-dub), de Chaka Demus avec son terrible "Original Kuff" sur le "Peanie Peanie" et des débuts de Buju Banton avec" Destiny.

Les années 2000 voient, quant à elle, un retour au reggae et aux thématiques rasta après l'explosion dancehall. Ce renouveau appelé new roots permet de voir apparaître Capleton avec son brûlant "Jah Jah City", Sizzla avec son magnifique "Just One Of Those Days", l'inévitable Jah Cure avec "Longing For" et Luciano avec "Give Praise". A noter la présence de Sean Paul qui, avant de triompher sur la scène internationale, reprenait en beauté le riddim de "Uptown Top Ranking" sur "I'm Still In Love" avec Sasha. Le dancehall survit légèrement notamment avec Shabba Ranks et Wayne Marshall sur "Sufferah".

La décennie 2010, à l'instar de la pop mondiale orchestrée par Major Lazer, Skrillex ou DJ Snake, voit tous les genres se mélanger. La Jamaïque n'y échappe pas. Si Romain Virgo se pose sur le one drop "Mi Can Sleep", Mavado opte pour le dancehall sur "On The Rock". L'autotune est très présente dans le tube dancehall/electro de Shenseea et Vybz Kartel, "Loodi", et Bunji Garlin n'hésite pas à se référer à la soca dans "Big Bad Soca".

Comme nous le disions plus haut, VP Records ce sont 40 ans d'évolution de musique jamaïcaine. Ce coffret est par conséquent un parfait condensé des productions yardies depuis l'éclosion du rub-a-dub jusqu'à l'éclectisme qui caractérise aujourd'hui largement le son contemporain.

Bonne écoute !!

TRACKLIST

Disc 1

The Heptones…………………………..“Party Time”
Gregory Isaacs……………………….“Slave Master”
Dennis Brown.…………..………“Children Of Israel”
Johnny Clarke.…………..…….“Roots Natty Congo”
Ranking Joe [with Barrington Levy]…“River Jordan”
Johnny Osbourne.………………….“Ice Cream Love”
Wailing Souls …………………….“Fire House Rock”
Don Carlos ………………..………………“Mr. Sun”
Michael Prophet ……….………….……..“Gun Man”
Frankie Paul ……………..…………..“Kushumpeng”
Barrington Levy ……………..….“Prison Oval Rock”
Tony Tuff ………………….……“Come Fe Mash It”
Michigan & Smiley……………………….“Diseases”
Yellowman…………“Zungguzungguguzungguzeng”
Echo Minott…………………………….“Lazy Body”
Leroy Gibbons………………..“This Magic Moment”
J.C. Lodge…………………………“Telephone Love”
Eccleton Jarrett………………….“Turn On The Heat”
Krystal & Shabba Ranks……………“Twice My Age”
Foxy Brown………..“Baby Can I Hold You Tonight”
Freddie McGregor……………….“Stop Loving You”

Disc 2

Ini Kamoze……………….……………“Hot Stepper”
Chaka Demus……………….……….“Original Kuff”
Conroy Smith……………………………“Dangerous”
Red Fox & Naturalee……………“Down In Jamaica”
Reggie Stepper……………………“Drum Pan Sound”
Ninja Man…………………………….“Murder Dem”
Admiral Tibet, Shabba Ranks,
& Ninja Man…………………“Serious Time”
Singing Sweet………………“When I See You Smile”
Cutty Ranks…………………..“A Who Seh Me Dun”
Colin Roach & Galaxy P…….“Miss Goodie Goodie”
Jigsy King…………………………“Gi Mi Di Weed”
Half Pint…………….“I Am Not A Substitute Lover”
Cocoa Tea……………………………….“Good Life”
Garnet Silk………“Lord Watch Over Our Shoulders”
Richie Stephens……………“Trying To Get To You”
Mikey Spice……………………………“Born Again”
Glen Washington…………“Kindness For Weakness”
Buju Banton………………………………..“Destiny”
Tanto Metro & Devonte…..“Everyone Falls In Love”
Spragga Benz…………………“She Nuh Ready Yet”
Beenie Man……………………………..“Who Am I”

Disc 3

Sanchez……………………….“Never Dis The Man”
Singing Melody……………………“Want You Back”
Terry Linen………………..“Your Love Is My Love”
Capleton……………………………….“Jah Jah City”
VC……………………………………“By His Deeds”
Morgan Heritage………………“Down By The River”
George Nooks…………………“God Is Standing By”
Beres Hammond……………………….“Rock Away”
Junior Kelly………………………….“Love So Nice”
Wayne Wonder……………………..“No Letting Go”
Bounty Killer feat. Wayne Marshall………“Sufferah”
Elephant Man…………“Pon De River Pon De Bank”
Lady Saw………………………“I’ve Got Your Man”
Sean Paul & Sasha……“I’m Still In Love With You”
Sizzla…………………….“Just One Of Those Days”
I Wayne…………………………….“Living In Love”
Luciano…………………………………“Give Praise”
Warrior King…………………“Can’t Get Me Down”
Jah Cure………………………………“Longing For”
T.O.K. …………………………………..“Footprints”

Disc 4

Tarrus Riley……………………………“She’s Royal”
Tanya Stephens………………………….“It’s A Pity”
Richie Spice………………………“Youth Dem Cold”
Turbulence……..………………………..“Notorious”
Shaggy…………………………….“Church Heathen”
Duane Stephenson…………….……..“August Town”
Romain Virgo……………………….“Mi Caan Sleep”
Busy Signal……………………….“One More Night”
Etana & Alborosie…………………………“Blessing”
Queen Ifrica………………….“Lioness On The Rise”
Mavado……………………………….“On The Rock”
Gyptian…………………………………..“Hold You”
Maxi Priest…………………………..“Easy To Love”
Raging Fyah…………………………….“Dash Wata”
Christopher Martin………….……..“I’m A Big Deal”
Spice………………………………….“So Mi Like It”
Bunji Garlin………………………….“Big Bad Soca”
Shenseea featuring Vybz Kartel……………..“Loodi”
Estelle featuring Tarrus Riley…..…“Love Like Ours”
Jah9 featuring Chronixx…………“Hardcore (Remix



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements