Mister Leu & The Nyabinghers – Born To Reggae

Imaginez-vous un instant simple touriste sur une plage de sable blanc en Jamaïque. Vous marchez, pieds nus, quand au loin vous apercevez une petite cahute, somme toute sommaire d’où vous proviennent les accords d’une musique qui vous pousse à tendre l’oreille.

A l’intérieur de cette paillote qui fleure bon le fruit fraîchement cueilli, un groupe de musiciens s’affaire en reprenant les standards propres à cette île. Vous êtes alors intrigué, et cherchez à savoir qui est ce quatuor qui joue de la sorte.
Une voix vous répond qu’il s’agit de Mr Leu & The Nyabinghers. Mais qui sont-ils?

Mister Leu n’est pas un inconnu dans le domaine puisqu’il fut pendant une vingtaine d’années sur la route avec les 100g de Têtes. Ses comparses des Nyabinghers n’en sont pas à leur coup d’essai non plus, puisqu’ils ont eu la chance de partager la scène en première partie de Calypso Rose, Touré Kunda ou encore Max Romeo.

Cette formation est atypique à plusieurs titres. Premièrement par les instruments qui la composent. On retrouve David Leriche aka Mister Leu (chant lead, guitare, grosse caisse, foot shaker), Jasmin Colomb (basse, foot tambourin), Lucas Ferrer (saxophone, choeurs), Robin Marchand (mélodica, choeurs), Nicolas Klikovatz (guitare solo).
En second lieu, par la musique que le groupe propose. Vous aurez compris qu’avec les instruments énumérés, ils ne font pas dans le reggae tel qu’on le connaît aujourd’hui, nous replongeant plutôt dans le son des 60’s.

Mister Leu & The Nyabinghers

© David Leriche

Toute cette ingéniosité dans la structure musicale a donné naissance le 25 octobre dernier à un premier album intitulé Born To Reggae, où le quintet produit un son acoustique plein de chaleur, nous emmenant du calypso au mento, nous faisant voyager du ska jazz au rocksteady. Le titre éponyme de cet album parle pour lui-même, nous ramenant aux racines de la musique jamaïcaine.

Mister Leu & The Nyabinghers - "Born To Reggae" [ Clip Officiel ]

Avec des textes en français comme en anglais, Mister Leu & The Nyabinghers sait nous parler d’amour comme “Give Me Fire” qui apporte sa dose de love sur un rocksteady beat. Mais le groupe s’intéresse aussi à ce qui fait l’actualité du moment avec "I fell in love" à savoir la condition féminine et toute cette situation grave que les femmes rencontrent depuis trop longtemps, un irrespect qui mène trop souvent malheureusement à la violence et aux sévices corporels. Le tout sur fond de reggae music.

Ce band atypique se veut aussi critique. Avec “La Grande Illusion” tout d’abord, ils abordent le thème d’internet et plus généralement celui de la communication. Le progrès a du bon quand il est utilisé à bon escient, ce qui n’est pas toujours la cas avec la révolution qu’est devenu internet. Un marché grandissant qui d’un côté rapproche les gens mais qui porte en son sein un côté beaucoup plus sombre, fait de complotisme et de fausses rumeurs. Et puis il y a “Detoxification”, un titre qui aborde la situation de notre Terre, une planète en péril, un monde malade. Un titre dont le but est d’éveiller les consciences face à un monde de plus en plus toxqiue.

Cet album est aussi fait d’hommages et de clins d’oeil. “Fower For Albert” est à la base un titre de David Murray, saxophoniste de son état et dont cet instrumental fut repris par les Skatalites.
“Segment Ska” est quant à lui une reprise d’un thème du grand Charlie Parker.
Mister Leu & The Nyabinghers traitent aussi de leurs idoles tels le légendaire footballeur argentin Diego Maradona dans leur titres “Dieguito Ska”, ou le touchant “Mento du poissonnier” qui rend lui hommage à un lieu incontournable à une certaine époque sur Perpignan. Une échoppe où se côtoyait et se retrouvait toute une population. Un lieu qui a marqué son temps et qui méritait bien un petit clin d’oeil, toujours en référence au passé.


Mister Leu & The Nyabinghers nous emporte dans un early reggae sobre et épuré. Imaginez-vous un instant le son d’une contrebasse de fortune et d’une simple corde tendue sur un manche à balai, et laissez-vous porter par ce son authentique. Une galette incontournable qui tournera en boucle dans votre lecteur, un disque improbable mais ô combien formidable qui vous fera succomber à l’appel de Mister Leu & The Nyabinghers

 

Mister Leu & The Nyabinghers - Born To Reggae

Mister Leu & The Nyabinghers - Born To Reggae
Sortie: 25/10/2019
Label: Ban Ban Records / Inouïe Distribution

    Traclist:

    1 - Born to Reggae
    2 - Give me fire
    3 - Flower for Albert
    4 - La grande illusion
    5 - Le mento du poissonnier
    6 - Hey man!
    7 - Gamera
    8 - I fell in love
    9 - Detoxification
  10 - Segment Ska
  11 - Dieguito

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements