I-Taweh – Reload

I-Taweh, sortie de Reload

Pour ce début d’année 2020, on entame les choses avec une sortie qui nous tient à cœur. Ceux qui nous suivent auront remarqué la proximité entre La Grosse Radio Reggae et l’artiste Jamaïcain I-Taweh que nous avons rencontré à plusieurs reprises l’an dernier lors de sa venue en France.

Son album Reload est enfin disponible sur toutes les plateformes depuis aujourd’hui. Une des premières sorties d’album de cette décennie. Alors, c’est avec un réel plaisir pour nous de commencer cette nouvelle année par la chronique de Reload by I-Taweh.


On en profite aussi pour vous souhaiter nos meilleurs vœux !!!! Belle année à tous.

Avec ce nouvel album, l’artiste nous présente 16 nouvelles chansons presque entièrement composées par I-Taweh lui-même. Il faut dire que ce touche à tout en musique sait de quoi il parle et maitrise aussi bien instruments, qu’arrangements, écriture ou composition. (voir notre interview de mai 2019 ici)

Pour la composition des riddims et après en avoir discuté avec l’artiste, celui-ci dit :  » Eh bien, j’ai fait toute la composition, mais il est difficile pour moi de prendre tout le crédit pour cette grande chose, donc tous les éloges au Très-Haut, Merci pour l’inspiration. « 

L’artiste s’est aussi entouré d’amis pour l’enregistrement et c’est comme ça que l’on retrouve :
– Aux cuivres, Dean Fraser, Micah Shalom et Isax.
– A la guitare, Beezy Coleman, I-Taweh et Namdi Robinson, le fils du grand Nambo Robinson.
– A la basse, Devon Bradshaw et Donnovan Miller
– Aux claviers, King Hopeton, Theodore Bernard, I-Taweh
– Aux drums, Bam Diedrick  Donnovan Miller, Sandrum Vanhorne Drums, I-taweh, Fancy Cat
Et pour finir avec les percussions où l’on retrouve le grand Nambo Robinson et bien sûr I-Taweh.

C’est justement par le rythme des percussions que nous commençons Reload avec le titre  » Danger Zone « . Un titre en hommage au défunt Sam Clayton, une rencontre déterminante dans la carrière et la vie d’I-Taweh. Ce titre fait résonner la vibration des percussions nyabinghi de La Mystic Revelation of Rastafari, univers dans lequel on se replonge un peu plus tard avec  » Jah Will « .

Pour poursuivre sur la Mystic, on a pu voir dans le clip du titre éponyme de l’opus quelques images de la place de Rockfort, base de La Mystic Revelation of Rastafari. Lieu symbolique pour le chanteur pour qui tout a commencé là-bas et un bel hommage rendu aux racines du reggae et aux pionniers qui ont posé les bases de cette musique.  Un clip qui met en scène les enfants de Count Ossie, Mojiba et Time et une chanson qui retrace le portrait de l’union en le Rastafari, la marijuana et le reggae, lieu déterminant du rassemblement au campement de la musique Rasta du Count Ossie des années 1950 aux années 1970. Extrait que l’on peut entendre dans cet opus, dans sa version dub revisitée par Fatta mais aussi dans une ambiance  » dub vocal mix « , interprétation d’Errol Brown qui s’est amusé à mixer le titre original et la version dub.
 

I-Taweh –  » Reload « 


Si l’on retrouve bien un fil conducteur dans cet album, ce sont bien les hommages rendus par l’artiste à travers ses chansons. Dévoilés en  » No Mediocre Vibes  » rend hommage à ceux qui étaient là avant, ceux qui ont souffert, qui sont devenus esclaves après de longues traversées en bateau, un sujet très profond, une chanson qu’il est nécessaire d’écouter plusieurs fois avant de bien cerner tous le sens des paroles d’I-Taweh. Deuxième extrait utilisé un peu plus tard dans une version dub intitulée simplement  » No Mediocre Dub « . 
 

I-Taweh –  » No Mediocre Vibe « 


Et ce ne sont pas les seuls titres que l’on a pu découvrir de Reload. Bien que le chanteur témoigne de sa grande considération envers ses fondations, dans ce nouvel opus, I-Taweh se livre en toute intimité comme dans  » Rolling Stone  » où il explique sa vie, ses voyages, ses tournées menant une vie telle une pierre qui roule, vie dans laquelle il a parfois besoin de se retrouver seul, loin de cette agitation.
 

I-Taweh –  » Rolling Stone « 


Il n’en oublie pas pour autant ce qui est important, un des piliers essentiels à son équilibre, la famille. En leur écrivant  » Sunshine in My Eyes « , l’artiste leur fait une jolie preuve de toute sa reconnaissance et son amour.
 

I-Taweh –  » Sunshine in My Eyes « 


Musicalement, cet album est de toute beauté, emportant, touchant et maitrisé. Un bel hommage rendu par I-Taweh à ses pères et à sa famille. Une belle sortie de ce début d’année sur laquelle on vous conseille vivement de tendre une oreille. 
 

I-Taweh
Reload – Sortie le 3 janvier
Tap Nat Musik

Tracklist:
01. Danger Zone
02. Reggae Lion
03. Another Bram Bram
04. One Day
05. Home Sweet Home
06. Sunshine In My eyes
07. Rolling Stone
08. No Mediocre Vibes
09. Reload (dub vocal mix)
10. Not Just In Memories
11. Reggae Greetings
12. Jah Will
13. Code Red (We Tired)
14. Reload (dub)
15. No Mediocre Dub
16. Reload

Cover Reload - I-Taweh
 

I-Taweh annoncé au Summerjam cette année et sûrement d’autres dates très vite !!!
 

Reload 
Album 2020- 16 titres


Toutes nos pensées à Farida, belle année à toi !!!

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements