Les Hurlements D’Léo – Mondial Stéréo

On les connaît dans un registre plus chanson punk, voire folk-rock. Mais cette année ils sont de retour avec leur nouvel album Mondial Stéréo aux teintes reggae-world Music. Pour cet opus le groupe s’est bien entouré, beaucoup de titres contiennent la participation d’invités prestigieux.
On y croise notamment : Lidiop, Perrine Fifadji, Aldebert, Néry Catineau (Les VRP), Babylon Circus, La Compagnie Mohein, Les Ogres de Barback, Daguerre, La Rue Kétanou, Balik et Natty Jean ou encore Sergent Garcia
C’est le 21 février dernier qu’est sorti leur album concept Mondial Stéréo en partenariat avec l’association SOS Méditerranée France pour remettre sur la place publique ce sujet évité par les médias dominants, pourtant la situation est loin d’être réglée. Ce même jour, Les Hurlements D’Léo ont donné un concert privé à La BelleVilloise, on y était pour vous (pour plus d’informations on vous renvoie au live-report).

Passée l’intro, “Huriya” est le premier titre de l’album et pas des moindres puisque le chanteur invité est Lidiop, une figure montante du reggae français. Ce titre a été conçu avec des lycéens réfugiés, premiers arrivés en France. Le refrain reprend d’ailleurs la devise française remise au goût du jour par le groupe “Liberté, Egalité, Fragilité”, en version arabe “Huriya, Musawa, Daef”. La chanteuse Perrine Fifadji, originaire du Congo, participe aussi comme invitée sur ce titre. Cette artiste est d’ailleurs la seule que l’on retrouve à plusieurs reprises tout au long de l’album.
S’ensuit “Calypso” du nom d’un personnage que l’on rencontre dans le conte du dernier titre de l’album “Léo” mais qui est aussi un clin d’oeil au genre musical. Sur ce morceau la magnifique voix de la gracieuse Perrine Fifadji fait mouche. Mais ce n’est pas tout puisqu’on y trouve aussi la présence de l’auteur-compositeur et interprète français Aldebert.
Le titre “Sans visage”, avec Féloche (chanteur et musicien français dans le style électro, chanson française voire rocksteady), se veut plus chanson française et même slam sur certain couplets. Le morceau critique les personnes qui détournent les yeux face à la misère, ne prenant les réfugiés que pour des chiffres et refusent de les considérer comme leurs égaux au pays des Droits de l’Homme.

Joss Bari fait « Le Mur » avec sa voix soul mélodieuse (presque à la Ben l’Oncle Soul), le titre accueille aussi  Hugo Raducanu et Chaïma. Cette chanson à un esprit plus urbain entre soul et rap. L’importance des origines ainsi que les épreuves sont les sujets importants exprimés dans ce texte. Le titre met aussi en question le rôle des frontières.
L’intro aux sonorités arabes de “On met les voiles” est juste sublime. Les Ogres de Barback sont les fabuleux invités de ce magnifique titre entraînant. On angoisse dans ce périple sur la mer Méditerranée que le titre nous décrit. Les populations fuyant la guerre n’ayant pas d’autres alternatives. Cependant le titre le fait avec une certaine dose d’optimisme.
“Dans nos rêves” est un morceau paradisiaque avec la douce voix de Eskelina (chanson folk) et la voix grave de Laurent Kebous (chanteur lead du groupe Les Hurlements D’Léo) qui se mélangent à merveille. On rêve d’une population humaine vivant en harmonie.

On retrouve Balik et Natty Jean du groupe Danakil sur le titre reggae “Mamaïla” rendant hommage à toutes les mamans du monde. Après les mamans c’est au tour des papas d’avoir leur propre titre. “Papa” est un titre très folk qui respire l’air des profondes montagnes. On y retrouve La Compagnie Mohein (collectif de musiciens bordelais).
Johnny Montreuil donne sa touche rock au titre “Global Fantasy” avec un léger ton psyché. S’ensuit le touchant et entraînant morceau “La musique va s’échapper” avec Babylon Circus (chanson française, reggae, rock). Une chose est sûre vous ne pourrez pas écouter ce titre qu’une seule fois tant il est irrésistible.

El Comunero nous envoûte avec sa voix chaude et ses textes chantés en espagnol sur “Caminando”. Ce titre nous transporte tout droit en espagne entre la guitare sèche et la chorale des niños. On dirait presque un titre interprété par Manu Chao. Restons en espagne avec “Niño Leoncito” avec Duende et Sergent Garcia (chanteur et guitariste du groupe punk Ludwig von 88). Un titre énergique, chaloupant qui amènera la chaleur du soleil chez vous. Cette énergie positive restera dans votre tête bien après l’écoute.
“Stéréo Mondiale” aurait put être sorti tout droit d’un jeu vidéo ou d’un animé japonais tant la sonorité 8 bits est présente. Ce titre est une comptine pour enfant qui vous fera inévitablement sourire. Wallace et Florent Vintrigner (La Rue Kétanou) sont les invités de ce titre. Vous aurez envie de retomber en enfance. C’est une belle transition pour le dernier titre de l’album “Léo”, un conte pour enfant racontant l’histoire de Léo obligé de fuir son pays en guerre et de traverser la Méditerranée pour pouvoir survivre. Une fois arrivé (pour celles et ceux qui survivent à la traversée), d’autres ennuis commencent. Sur ce titre, le plus long de l’album, on y retrouve tous les invités ayant participé à l’opus le temps d’ »un bon vieux son d’reggae ! ».

Les Hurlements D’Léo ont voulu réagir en sortant un album parlant entièrement de la condition de vie des réfugiés. L’album Mondial Stéréo est aujourd’hui nécessaire pour remettre le sujet au devant de la scène puisque les médias traditionnels n’en parlent plus ou peu, mais aucune solution étatique solide n’a encore été trouvée.
Mondial Stéréo propose des textes parfois durs mais nécessaires, les titres apportent malgré tout une touche d’espoir et d’optimisme. Le groupe met en vente un conte pour les enfants de 6 ans et plus. 1€ sera reversé à l’association SOS Méditerranée France partenaire de l’album.
Quelques chiffres à rappeler : plus de 30 000 hommes, femmes et enfants sauvé(e)s de la noyade aux portes de l’Europe depuis la création de l’association et plus de 20 000 morts noyés actuellement. On n’arrive pas à trouver de solutions concrètes pour aider et héberger correctement les réfugiés, alors comment cela va-t-il se passer, à l’heure du réchauffement climatique, quand il va falloir s’occuper des réfugiés climatiques fuyant les littoraux et les îles à cause de la montée des eaux ?

Pour soutenir SOS Méditerranée France.
Pour vous procurer l’album et/ou le conte.

Les Hurlements D’LéoMondial Stéréo
Sorti le : 21/02/20
Label : Baco Records

Tracklist :
01 – Intro
02 – Huriya ft. Lidiop, Perrine Fifadji
03 – Calypso ft. Aldebert
04 – Sans Visage ft. Féloche
05 – Le Mur ft. Joss Bari, Hugo Raducanu, Chaïma
06 – On met les voiles ft. Les Ogres de Barback, Perrine Fifadji
07 – Dans nos rêves ft. Eskelina
08 – Mamaïla ft. Balik, Natty Jean
09 – Global Fantasy ft. Johnny Montreuil, Telegram
10 – Papa ft. La Cie Mohein
11 – La Musique va s’échapper ft. Babylon Circus, Daguerre, Perrine Fifadji
12 – Caminando ft. El Comunero
13 – Niño Leoncito ft. Duende, Sergent Garcia
14 – Stéréo Mondial ft. Wallace, Florent Vintrigner
15 – Léo ft. tous les invités 

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements