Shaadoow – Wasiya

Shaadoow, Wasiya

Dans cet article, on vous parle de Shaadoow, un artiste originaire des Comores qui nous avait envoyé une vidéo pour notre projet Des Gros Lives Reggae du Confinement.

Sur le webzine, nous avons décidé de le mettre en lumière aujourd’hui à travers cet article. L’artiste nous interprète le titre  » Wasiya « , chanson extraite de son EP 6 titres intitulé Rappel sorti en avril 2020. Un projet dans lequel le chanteur revisite des chansons traditionnelles Comoriennes.

 

Shaadoow
 » Wasiya « 

« Chant comorien, traditionnellement et exclusivement chanté à capella et en polyphonie par des femmes.
Ici, revisité et interprété en Blues-Reggae pour la faire revivre sous d’autres cieux ».


Né aux Comores dans l’Océan Indien, Shaadoow nous vient d’une zone riche d’une culture musicale méconnue. Il a eu deux passions de jeunesse, le football et la musique. Celle-ci a fini par prendre le dessus, peu à peu… C’est en autodidacte, en apprenant à rejouer des morceaux de Bob Marley, F. Cabrel ou encore en imitant les stars Comoriennes du folk que sont Maalesh, Boule des îles et Abou Chihabi que Shaadoow jette son dévolu sur la guitare. S’ensuivra un goût particulier pour la musique acoustique. C’est sur cette scène folk des Comores, qu’il fait ses premiers pas à l’ombre des jeunes pousses Mounawar et Palesh au début des années 2000. Très vite, il arpente les scènes européennes et internationales en accompagnant Maalesh entre 2005 et 2008. Une période riche en expériences à travers des Scènes en Europe, l’Océan Indien et l’Afrique… Shaadoow forge son expérience comme choriste mais peaufine avec acharnement son jeu de guitare, ses compositions et son chant. En France depuis 2008, Il a accompagné la Clermontoise SAB, ELIASSE, BRISTOLY… et collabore avec plusieurs artistes et associations comme Dangazo.. Il sort son premier EP de 5 titres intitulé Wanantsi (peuple) en 2016. Ces dernières années, Shaadoow peaufine un savant mélange de folk comorienne mêlé à du Reggae, Blues afin de faire émerger lui aussi son Za’ngoma, ce nouveau courant de la scène world alternative comorienne initié par l’artiste BACO



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements