Inna de Yard – Ep Rare Bonus Tracks

Avec le déconfinement, qu’il est bon de retrouver un peu de liberté, de pouvoir bouger, même si la limite des 100 kilomètres est toujours présente.

La musique se joue de toutes « ces frontières » et nous permet de voyager loin, très loin même, jusque derrière les arrières cours de Kingston. Et ce depuis bien longtemps.

Dans cet espace temps, le label Chapter Two a puisé dans ses archives et nous sort un Inna de Yard de yard Ep Rare Bonus, 4 morceaux enregistrés entre 2016 et 2018.

Inna de yard, reggae 2020, Horace andy, Var, Viceroys, Derajah

La Grosse Radio vous avait déjà parlé du fameux "Skylarking" d’Horace Andy (article à retrouver ici) et on ne peut qu’apprécier ce genre de production bien léchée où la voix falseto d’Horace Andy se marie à merveille avec les percussions et les cuivres du inna de yard all stars.

Var, ce jeune artiste que l’on a pu entendre sur les précédents albums à travers les chansons "Crime" (qu’il chantait à l’origine avec son groupe Pentateuch Movement), "Live good" et le magnifique hommage à Matthew McAnuff sur "Be careful" avec Derajah et Winston McAnuff, nous revient ici avec le très soul "Hard Road". Guitare, piano et basse ont la part belle sur ce morceau pour en donner toute son intensité, tout comme les voix quasi gospel du collectif quand démarrent les percussions. La route devient plus agréable avec cette chanson même si la vie est rude.

Et l’émotion est à son comble avec le titre suivant, "Tears are fallin’ "des Viceroys et comment ne pas retenir les nôtres à l’écoute de cette chanson magistralement interprétée et dont deux des chanteurs, Wesley Tinglin et Neville Ingram, nous ont quittés entre temps à un an d’intervalle (Wesley Tinglin en septembre 2018 et Neville Ingram en novembre 2019, tous deux des suites de cancer NLDR).

Ce titre, écrit par Wesley Tinglin, apparaît à l’origine en 1984 sur l’album Chancery Lane pour le label anglais Greensleeves et était produit par Winston Riley.

Tout comme le "Love is the Key" mettait le frisson dès la première écoute, "Tears are fallin’" sera à écouter comme l’ultime morceau testamentaire d’un groupe vocal dans la plus pure tradition et fasse que les percussions résonnent pour eux jusqu’au Zion..

Le dernier morceau, "Most I" par Derajah est tout aussi prenant. La voix de tonnerre du chanteur peut aussi se faire douceur pour un morceau plus intime, accompagné au piano par le grand Robbie Lyn, qui, faut-il le rappeler, a travaillé avec les plus grands : Peter Tosh, Black Uhuru, Mighty Diamonds, Dennis Brown, Culture ou encore Gregory Isaacs pour n’en citer qu’une infine partie

"Most I" est une touchante prière introspective, une fois de plus, Derajah sait nous faire pénétrer son univers, comme on rentrerait dans une église, un temple, un campement rasta. Se taire, écouter, boire les paroles, et se laisser transporter. L’essence même d’une portée de musique où nous serions la propre clé de sol, celle du point de départ.

Une fois de plus l’illustration qui a été confiée à Olivier Bonhomme est digne des grands Neville Garrick, Jammal Pete ou Wilfried Limonious, que les amateurs de belles pochettes connaissent bien.

Inna de yard, reggae 2020,  Viceroys,

The Viceroys

Inna de YardEp Rare Bonus Tracks, un pari audacieux et réussi de sortir ces 4 titres,  enregistrés à la nuit tombée, sur cette terrasse désormais devenue fameuse, inna de Yard, dans le ciel, dans les étoiles et dans nos cœurs !

Inna de Yard -  Ep Rare Bonus Tracks
Sortie le 22 mai 2020
Label : Chapter Two/Wagram

Tracklist :
1 Horace Andy – Skylarking
2 Var – Hard Road
3 The Viceroys -  Tears are fallin’
4 Derajah – Most I

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 10 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements