Pinnacle Sound – Seed

La Grosse Radio vous avait parlé dernièrement d’un vinyl intitulé Pinnacle Sound Project qui était sorti en mai 2019. Pinnacle Sound remet le couvert cette année avec une super production digne de la Jamaïque des années 70’s, du temps des Lee Perry et King Tubby aux manettes.

Une fois de plus, Ocman Dread aux claviers et Ras Salam à la batterie, nous enchantent d’un temps que les moins de 20 ans commencent à connaître, tout comme les grands fans de la belle époque du reggae. C’est donc la suite logique intitulée Seeds qui vous est proposée ici. Installez-vous, mettez les basses à fond et laissez-vous transporter.

Démarrage très fort avec « Soul Warriors » de Marcus I avec ses petits sifflets et cette voix nasillarde reconnaissable entre mille. Une rythmique qui, tout de suite, nous fait penser au meilleur des Aggrovators où l’auteur nous chante :

«Nous sommes ceux qui faisons les choses du cœur
Nous sommes des guerriers de l’âme, à la recherche d’aventures.
(…) on fait juste notre truc, avec amour et affection,
Pouvez-vous ressentir cet esprit? ».

On le suit naturellement sur ce beau chemin tout comme le suivant « Sparkled Redhead » toujours interprété par le talentueux Marcus I. Intronisé par sa batterie, sa guitare à pédale wouah wouah et une très belle ligne de basse, cette chanson se veut plus légère où la jolie femme rousse a la meilleure herbe d’Amsterdam. Quand on connaît les bienfaits de la jolie dame en rouge comme le chantait Guil MC en son temps… Marcus I a toujours sur lui un petit livret qu’il remplit d’écriture au gré des choses de la vie, des faits de société, de ses lectures, d’histoire d’amour de ses amis. Pour sûr qu’il a été très bien inspiré pour ce titre fumant.

Pinnacle sound, Seed, Dub Shepherd,  reggae 2020, marcus I, I-fi, jolly Joseph

Jolly Joseph, que l’on retrouve derrière les Dub Shepherds et La Granja Orchestra nous amène directement au graal du reggae tant par la ryhmique choisie que par sa voix avec le superbe « you don’t see ». C’est bien simple, on a l’impression de se retrouver au Black Ark Studio lors d’une session d’enregistrement, allez au hasard, des heptones et leur Party time.
La vie, comme la musique est synonyme de liberté et il dénonce ceux qui se cachent derrière leur petit mur, comme pour se sentir à l’abri d’une quelconque menace.

« Ouvre les yeux et l’esprit car il y a toujours un endroit que tu pourrais trouver
Ouvrez tout les yeux et l’esprit car personne ne sera laissé pour compte
Le vent soufflera toujours, peu importe la frontière que vous dessinez »

C’est tout un texte rempli de poésie et de paraboles.

le 4ème morceau est du toaster I-Fi avec un très bel hommage à notre île préférée « Love Jamaica ». Si le Dj a une parfaite connaissance du patois local, c’est qu’il a eu la chance de le peaufiner an allant à plusieurs reprises sur l’ile au reggae où il a créé de multiples connections, c’est d’ailleurs en substance ce qu’il chante sur ce morceau où il parle de ses compagnons de routes tels Marlon, Zana, Miss Marylin, Nikki, Richie, Gabriel, Leeroy, Mojo ou encore Rukku.

Il faut dire qu’aller au fameux Mixing Lab voir une session d’enregistrement ainsi que dans d’autres petits studios à Kingston et Portland, cela aide fortement, avec à la clé la présence de Clive Hunt qui enregistrait. Il a aussi rencontré le grand U-Brown et à sa façon de toaster, on se rend bien compte de l’influence d’un Dj de cette trempe sur I-Fi.

Chaque titre chanté/toasté a sa version dubbée par les Dub Shepherds et niveau effets, nous trouvons les reverbs à ressort, phasers, délais a bandes, le tout mixé sur bande magnétique pour que l’on puisse retrouver ce son vintage, analogique autrement plus chaud que le digital qui allait s’instaurer deux décennies plus tard. D’ailleurs Dr Charty confiait que pour ses 4 morceaux il n’y avait aucune limite sur les dub,  l’idée étant de retrouver  la vibe 1971-1973 juste avant que Lee Perry ne travaille dans son fameux  Black Ark Studio.

Pinnacle sound, Seed, Dub Shepherd,  reggae 2020, marcus I, I-fi, jolly Joseph

Là encore, on ne peut qu’être en admiration devant Jolly Joseph et Dr Charty dans la maîtrise de leur console pour nous donner du dub qui saura faire vibrer le plus épais des murs de Babylone. les titres ont été enregistrés, mixés et masterisés au studio BAT Records

4 chansons, 4 versions, le tout assaisonné façon Lee Perry et King Tubby, avec une petite sauce pimentée Pinnacle Sound, vous avez là le meilleur plat reggae du moment, la madeleine de Proust comme on l’appelle chez nous, de celle qui nous rappelle le bon vieux temps !
 

 Sortie digitale le 25 juin 2020
sur toutes les plateformes de téléchargement légal.
EP Pinnacle Sound – Seed
Label Bat records

Tracklist
1) Soul Warriors – Feat. MARCUS I
2) Sparkled Redhead – Feat. MARCUS I
3) You Don’t See – Feat. JOLLY JOSEPH
4) Love Jamaïca – Feat. I-FI
5) Dub Jamaïca
6) Dub Warrior
7) You Don’t Dub
8) Sparkled Hard Dub 

NOTE DE L'AUTEUR : 10 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements