Jahnaton – Mission

Il n'aura décidément pas fallu longtemps pour que Jahnaton sorte son premier EP sous son nom propre. "Pas longtemps", tout est cependant une question de point de vue, puisque l'artiste n'est pourtant pas né de la dernière pluie en ce qui concerne le reggae. Cela fait une vingtaine d'années qu'il est présent dans le milieu, tant en qualité d'activiste de sound system ou de beatmaker au sein de Hemp Higher.

Mais s'il agissait auparavant uniquement sur le strict plan musical, Jahnaton a franchi une nouvelle étape l'année dernière avec la sortie d'un premier single où l'on a pu découvrir ses talents de chanteur. Puis il récidivait quelques temps plus tard en publiant d'autres morceaux qui figurent donc sur cet EP, Mission, sorti le 28 août chez Evidence Music et Hemp Higher.

Tout est donc allé très vite pour Jahnaton depuis ce titre inaugural. Et l'on peut d'ores et déjà affirmer que cette Mission qu'il s'est fixée a été accomplie avec brio, puisque l'album est globalement bien produit. Mais cela, vous vous en serez doutés ; en effet, fort de son expérience de beatmaker depuis plusieurs années et ce, pour des artistes de renommée internationale comme SizzlaVybz Kartel, Cali P, etc, il ne pouvait en être autrement.
Non, là où l'artiste pouvait être attendu, c'est sur tout ce qui a trait aux lyrics. Mais là aussi, l'on est obligé de constater que le contrat a été rempli avec mérite ; l'on en veut par exemple pour preuve ces paroles tirées de son "Nous sommes en guerre" (voir ici) sorti en plein confinement : "ne me touche pas que tu tousses ou pas" où l'on a pu remarquer son sens aiguisé de l'écriture et de la rime, de même qu'il le déclare dans "Evadé" : "je cherche la rime".

jahnaton, mission, ep

Il en va également de même à propos de la voix de l'artiste, puisqu'il s'agit, encore, pour lui, d'un saut dans l'inconnu. Avec un débit rappé ou toasté, un flow parfois pitché et des parties plus chantées et mélodiques, Jahnaton a su trouver un bon équilibre et qui plus est, efficace. Raison pour laquelle sa Mission pourra autant séduire des adeptes du hip-hop que les reggae addicts.

En effet, si le flow de Jahnaton est capable de se moduler c'est que son album nous apparaît sous la bannière de l'éclectisme ; on écoute beaucoup de choses ici, du reggae, du dancehall, du hip-hop (dans sa version trap), de la grosse basse, le tout sublimé par de multiples arrangements et pléthore d'effets dub.

C'est d'ailleurs ce qu'il précise très exactement dans le track éponyme avec son kick et sa ligne de basse rugueuses ("je mélange reggae, dancehall et hip-hop")  à travers lequel il livre sa profession de foi musicale et artistique et où il retrace son parcours.

L'EP est ainsi construit entre morceaux introspectifs et titres plus engagés. Dans la première catégorie, on mentionnera le rub-a-dub façon Manudigital "Plus Haut" ; dans la deuxième,  "Victimes", en feat. avec Tiwony et Typical Féfé, véritable brûlot contre Babylone et toutes ses dérives sur un autre riddim rub-a-dub ou le très intéressant "Toussaint Louverture", le révolutionnaire et indépendantiste haïtien qui passionne décidément beaucoup les artistes reggae en ce moment, puisque Tonto Addi lui a également rendu hommage récemment (voir ici). Sur ce track aux allures trap et dub, on peut également entendre l'Haïtien Paul Beaubrun ainsi que Cali P s'exprimant en créole après "Papa Diy Kon Sa" (voir ici) avec Tiwony sur un riddim d'un certain Jahnaton.

C'est donc quasiment en famille que cet EP a été élaboré, puisque le beatmaker a convié ici nombre d'artistes avec qui il avait déjà collaboré auparavant. C'est ainsi le cas de Daddy Mory qui prend le mic sur "Qui Sont Les Vrais", un track reggae/dub dont les lyrics résonnent justement avec le fameux "Mythos" de Raggasonic. On appréciera ici le melodica qui ajoute une plus-value planante au morceau, référence aux arrangements pointus qui ont été concoctés et dont nous parlions plus haut.

Puis, sur les trois derniers titres, Jahnaton a pris le parti du dancehall, dans des ambiances différentes. Sur "C'est les Mêmes", il marie le genre au trap, pendant que "Valentina" prend une tournure plus suave eu égard au thème amoureux du morceau. Quant à "Evadé", on écoute le beatmaker dans une posture plus rough avec des gimmicks chers à Diplo dans le refrain juste après qu'il ne proclame qu'il est "venu pour tout faire péter". On ne peut être on ne peut plus d'accord.

TRACKLIST

1. Mission
2. Victimes feat. Tiwony, Fefe Typical 
3. Qui Sont Les Vrais feat. Daddy Mory 
4. Plus Haut 
5. Toussaint Louverture feat. Cali P, Paul Beaubrun
6. C'est Les Mêmes 
7. Valentina 
8. Evadé

Artiste : Jahnaton 
EP : Mission
Labels : Evidence Music / Hemp Higher
Date de sortie : 28/08/2020

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements