Micah Shemaiah – Lion of Judah Riddim

Micah Shemaiah nous dévoile son riddim

Rastafari. Ce nom est apparu à la suite du couronnement de Ras Tafari Makonnen en l’an 1930 au titre suprême de Neguss Negest (Roi des Rois) d’Ethiopie. Ras Tafari Makonnen étant plus connu sous le nom d’Hailé Sélassié 1er, Lion conquérant de la Tribu de Juda. Le mouvement rasta est un mouvement social, culturel et spirituel.

Si l’on vous parle des origines du mot Rasta dans cette introduction, c’est qu’aujourd’hui, on va s’intéresser à un des artistes qui représente aujourd’hui particulièrement ce mouvement, Micah Shemaiah et surtout à son projet Le Lion of Judah Riddim, sorti récemment via le label We Generation Music

Micah Shemaiah, pour ceux qui connaissent cet artiste, est certainement celui qui dans l’industrie de la musique actuelle est une figure emblématique du courant roots/natural. Se laissant guider par le tout puissant, vivre une vie au naturelle, prônant un message conscient dans ces textes pensés pour l’élévation et l’inspiration de l’esprit, c’est comme cela que Micah Shemaiah vit et pense. Avec Le Lion of Judah Riddim, l’artiste vient mettre en avant le talent de chanteurs qui comme lui sont de vrais messagers, qui crééent une musique qui inspire et élève l’esprit. Le chanteur me disait dans une de nos discussions que ce projet est comme un reflet de ses pensées à 28 ans, une fierté de pouvoir faire découvrir la résurgence des racines du Rastafari et de la Livity à travers ce projet.
 

cover Lion Of Judah Riddim - Micah Shemaiah
Artwork by Wiebu Wie
 


Côté instru, on débute par une petite intro comprenant quelques accords acoustiques de guitare R’n’B et le rugissement d’un lion. Ces quelques petits éléments pourraient être perçus comme assez représentatifs de ce qui nous attend à travers ce voyage méditatif du Lion of Judah Riddim. Le skank des guitares symboliserait le côté roots, les accords R’n’B celui du monde actuel. Le riddim est construit de tout son long de la même sorte et on s’en rend bien compte quand on y prête une oreille attentive. Entre les battements de basses ou des percus, l’influence du chuchotement et le vibrato du mélodica ou de l’orgue, Micah Shemaiah nous démontre là aussi tout son talent de musicien car il s’est occupé de jouer la majorité de l’instru en direct. Une instru composée par Micah Shemaiah et Girma Davis.

Le lion rugissant symboliserait les Lions chantant venus poser leur voix sur cette instru Roots/R’n’B. Le premier talent à venir sonner la charge ou devrais je dire à souffler sa vibe mystique est Addis Pablo dont on vous parle régulièrement dans nos colonnes. Le fils du grand Augustus Pablo, mythique joueur de mélodica, insuffle à la même carrière que son père avec son instrument de prédilection. L’ajout du mélodica sur  » Singing Lion  » d’Addis qui se sert de son instrument comme d’une voix apporte cette vibration mystique au riddim. Voyage spirituel assuré. A noter qu’Addis Pablo a récemment dévoilé le premier single de son futur album.


 

Addis Pablo
 » Singing Lion  » 

 


S’en suit alors,  » Fly Anu  » avec Anu Brian et sa voix légèrement graveleuse, son flow limpide et presque soul oscillant entre voix de ténor et presque falsetto par moment. En parlant de performances vocales, ce Lion of Judah Riddim est très complet mais aussi différent à chaque titre. Chaque artiste ayant apporté son petit truc à lui.

Le troisième lion rugissant est Iya Ingi. Ce jeune chanteur se décrit comme un Ethiopien libéral luttant pour la souveraineté Ethiopienne. Artiste dont le père à joué un rôle très actif parmi les Douze Tribus d’Israël avant de se faire rapatrié en Ethiopie en 1994. Sur  » Iration Balance « , Iya Ingi oscille entre texte chanté et lyrics presque rappés pour nous rappeler que Jah a tout créé en parfait équilibre. Le chanteur fait aussi référence à Marcus Garvey dans son texte, figure emblématique de la cause noire, considéré comme un des premiers animateurs du mouvement Rastafari, tout comme le révérent James Morris Webb et Leonard Percival Howell qui fut l’un des premiers hommes à montrer qu’une autre voie était possible pour ce peuple réduit à l’esclavage notamment avec la création du Pinacle. Le nom de Iya Ingi est un jeu de mot avec Nyabinghi, vous l’aurez deviné !!! 

Sur le quatrième titre de ce Lion of Judah Riddim, c’est l’artiste Karbon qui nous crie son désarroi face à l’injustice et l’oppression dans ce monde avec  » Lions Roar « . L’interprétation de Karbon construite un peu à la manière d’un prêche apporte une touche presque Mento, voir Nyabinghi au riddim. C’est juste, puissant et percutant.

 

Karbon
 » Lions Roar « 


Cette belle production musicale ne pouvait pas être ce qu’elle est sans l’influence de Micah Shemaiah qui pour la quatrième piste nous délivre son message.  » Lion of Judah  » nous parle de foi personnelle et spirituelle, une humble confiance en nous dont on a tous besoin face à Babylone. Magistral, élégant. Du grand Shemaiah. Le chanteur arrive le 16 octobre avec  » Jamaica Jamaica, son nouveau single

Micah Shemaiah
 » Lion of Judah « 


Le singjay qui termine ce projet est Yaadcore. Yaadcore est un chanteur qui est déjà pas mal sur le devant de la scène musicale en Jamaïque et que l’on commence à découvrir en France. C’est aussi le DJ de Protoje dont on perçoit l’influence dans son interprétation sur   » Nyquill  » ( Spliff a Light Spliff ), ici sur ce riddim. Côté lyrics, le chanteur revient sur la criminalisation du cannabis et la récurrence des problèmes que cela provoque sous Babylone.
 

Yaadcore
 » Nyquill « 
Spliff a Light Spliff


Avec ce Lion of Judah Riddim, Micah Shemaiah nous dévoile une nouvelle facette de son talent et embarque par la même occasion les lions chantant de sa génération et qui représentent le roots, le mystique et qui élèvent et inspirent l’esprit. Une belle réussite rendant grâce aux racines rastafari tout en insérant quelques touches plus modernes. Ingénieux Mr Micah Shemaiah.

Micah Shemaiah Lion Of Judah
We Generation Music
12/09/20
01. Micah. Shemaiah – Lion Of Judah
02. Yaadcore – Nyquill
03. Addis Pablo – Singing Lion
04. Iya Ingi – Iration Balance
05. Karbon – Lion’s Roar
06. Anu Brian – Fly Anu

 

Nuff Respect Lions !!!


We Generation Music

Evidence Music

 

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements