Mystikal Man – Back to the Roots

Après 10 ans d’activisme dans le milieu du reggae Mystikal Man sort un album autoproduit intitulé Back to the Roots dans le but de prendre du recul et de voir le chemin parcouru. Pour se faire l’artiste s’est très bien entouré puisque l’on retrouve le label Irie Ites à la composition de quelques riddims, au mixage, au mastering ainsi qu’à la prise de voix, le Skank Man Studio pour la majorité des autres riddims, les cuivres ont été posés par le talentueux groupe Akasha Sax Dub & Bone ainsi que de Mafé pour les choeurs. Le chanteur, selecta, producteur et compositeur breton de raggamuffin y aborde des thèmes conscients et militants dans l’espoir de voir un changement dans notre société actuelle.

Mystikal Man s’entoure d’importants invités tous plus remarquables les uns que les autres. C’est d’ailleurs avec l’un d’entre eux qu'il ouvre l’album sur “Change” avec Perfect Giddimani (qui a récemment sorti son EP Dumplin Shop) sur ce titre les artistes nous invitent à changer pour le meilleur de nous même en prenant du recul sur la vie que nous menons. Autre invité de prestige, Chezidek (il a récemment sorti l’album Timeless en compagnie des Ligerians), l’artiste jamaïcain à la voix de cristal, posant sur le titre éponyme “Back to the Roots”. C’est très pertinent quand on sait que Chezidek est un réel défenseur de la culture roots que ce soit dans sa musique spirituelle, ses textes conscients mais aussi dans son mode de vie autosuffisant.

On passe à un autre registre avec le morceau raggamuffin “Dangerous Times” sur lequel le chanteur invite General Levy, grand artiste dancehall. On y retrouve aussi le vétéran jamaïcain King Kong sur le rub-a-dub “Call the Police” dénonçant les violences sous toutes ses formes. Dernier invité sur cet album, l’artiste originaire d’Alençon (Orne, Normandie) Keefaz sur “Positive”. On peut considérer ce titre comme une réponse au titre précédent : “Ruff & Tuff”, en positivant et en persistant. Les deux compères en profitent aussi pour tacler les puissants qui ne font rien pour nous rendre la vie facile. 

Le chanteur scande “Freedom”, pour lui la liberté est la première des valeurs à défendre dans un monde constitué d’oppresseurs. On ne peut qu’être d’accord, on voit bien que la liberté est très importante surtout aujourd'hui quand les dirigeants votent des lois encore plus liberticides qu’avant. Un hymne que l’on aimerait bien entendre lors des prochaines manifestations. “L’homme Politique” s’en prend à nous avec sa violence physique, morale et symbolique, Mystikal Man le lui rend bien en lui renvoyant ses quatres vérités à la figure. Après les hommes politiques il s’en prend aux multinationales jouant avec la vie de leurs consommateurs sur “Monsanto”. On soutient !

Mystikal Man insuffle une certaine spiritualité rasta à son album avec les titres raggamuffin “Petit Rastaman”, “Rasta Postman” et “Jah Family”. On vous avez déjà parlé du single “Docteur” sorti juste avant le premier confinement. Dans ce big-tune raggamuffin l’artiste critique les procédés souvent douteux de l’industrie pharmaceutique et leurs lobbies agressifs. Autre big-tune “Justice” dans lequel le chanteur demande “plus de justice et moins d’inégalités” envers les femmes. L’artiste y condamne aussi les violences conjugales et toutes les autres formes de maltraitances faites aux femmes. Il réclame avec justesse une réelle égalité entre les hommes et les femmes. Mystikal Man avoue enfin que nous vivons dans un monde difficile à travers son morceau “Ruff & Tuff”, le seul titre qui a le droit à sa version dub. Malgré tout il ne faut pas baisser les bras mais garder le sourire et prendre du recul.  

Back to the roots est composé de riddims new-roots modernes et raggamuffin chevauchés par des textes conscients aussi tranchants que des lames de rasoirs mais toujours pertinents. Même en total autoproduction, l’album nous sert des riddims rigoureusement bien travaillés. Mystikal Man s’en prend, sans passer par quatre chemins et non sans raison, aux puissants qui se sont trop longtemps moqués de nous en toute impunité. Certains artistes mettent le doigt sur les problèmes, Mystikal Man va plus loin en proposant des solutions.

Mystikal Man - Back to the Roots
Sorti le 06/11/20
Label : Mystikal Man Records / Musical Impact

Tracklist :
01- Change ft. Perfect Giddimani
02- Freedom
03- Back to the Roots ft. Chezidek
04- L’homme Politique
05- Monsanto
06- Dangerous Times ft. General Levy
07- Petit Rastaman
08- Call the Police ft. King Kong
09- Rasta Postman
10- Docteur
11- Justice
12- Ruff & Tuff
13- Positive ft. Keefaz
14- Jah Family
15- Dub Ruff & Tuff

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements