Perfect Giddimani – Dumplin Shop

Originaire du sud de la baie de St. Ann en Jamaïque, Perfect Giddimani a toujours été influencé par de nombreux styles musicaux qu’il écoute depuis son enfance mais aussi par des grands noms du reggae jamaïcain tels que Bob Marley, Peter Tosh ou encore Toots Hibbert. Arrivé à l’adolescence, il participe à de nombreux concours de chant et concerts organisés dans les écoles. C’est en 2001 qu’il se lance réellement dans la musique, dès ses débuts ses singles sont des succès. Ses textes sont conscients, simples et efficaces. Il sort son premier album Giddimani en 2006 puis enchaîne en 2008 avec Born Dead With Life à partir duquel chaque album sera une expérimentation de son propre style. Constamment en tournée il est rapidement devenu un artiste international. Avec plus de 9 albums à son actif et de multiples récompenses, le chanteur est productif. Sa polyvalence et sa puissance vocale en font une bête de scène.  

Perfect Giddimani rend hommage à Marcus Garvey, un grand nom dans l’histoire de la libération des Noirs. Bien souvent oublié dans l’éducation il a pourtant autant fait que Malcom X, Martin Luther King et Nelson Mandela. Les rastas louent souvent son nom car il a prophétisé le retour du Christ noir en Afrique, les rastas désigneront l’empereur éthiopien Haïle Selassié Ier comme étant celui dont parlait Marcus Garvey car en Afrique seule l’Ethiopie ne fut pas colonisée pas les pays européens. Le riddim est un reggae roots léger sur lequel la voix du chanteur surfe aisément. Impossible de ne pas bouger et chanter sur ce titre entraînant. S’ensuit le dynamique “Soul of Creation” en compagnie de l’artiste Omar Perry, fils de Lee “Scratch” Perry. On retrouve sur ces deux titres des sonorités et des effets digitaux qui font penser aux années 80.

Le titre éponyme arrive enfin “Dumplin Shop” est le morceau idéal pour toutes vacances passées au soleil. L’artiste reprend son timbre de voix habituel, plus rugueux et grave que sur les titres précédents. “Wire Fence” est un léger titre mélangeant dub et roots où Perfect Giddimani prend son temps. Quant à “Blessings Fall”, il contraste avec le reste car c’est un lourd morceau rub-a-dub dynamique sur lequel Perfect Giddimani pose en mode raggamuffin. Il en va de même avec le dernier titre de l’EP “Choppa” plus dancehall. On se surprend à en vouloir plus, alors on se lance à nouveau l’EP pour mieux apprécier les détails qui nous auraient échappé ou tout simplement pour se détendre encore un peu.  

C’est un EP très spirituel que nous présente aujourd’hui Perfect Giddimani. Très agréable à l’écoute, l’artiste y explore certains sous-genres du reggae avec de subtils effets sonores des années 80. Un bon projet de 20 minutes pour se rappeler les bases de reggae music et se détendre en ses temps troublés. On vous recommande fortement de prendre le temps d’écouter Dumplin Shop.

Perfect Giddimani -EP Dumplin Shop
Sorti le 30/10/20
Label : Evidence Music

Tracklist :
01- Inna Marcus Name
02- Soul of Creation ft. Omar Perry
03- Dumplin Shop
04- Wire Fence
05- Blessings Fall
06- Choppa

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements