Pinnacle Sound – This is the way

Tout comme Obélix a plongé dans la marmite de potion magique étant gamin, Ocman Dread et Ras Salam, du Pinnacle sound ont baigné dans le son de Lee Perry et ont écouté celui-ci en boucle. En irréductibles gaulois, ils ont décidé de sortir à un moment leur propre son tout en en se rapprochant de ce que pouvait sortir celui que l’on surnomme, le « fou génial », ou « l’emmerdeur ».

Après l’EP Seeds, paru en juin de cette année, les deux compères nous sortent, avec l’aide du studio auvergnat Bat Records, une deuxième EP intitulé This is the way est qui est tout comme le précédent vinyle, le fruit d’une série de sessions studio entre 2019 et 2020.

Une fois de plus, Ocman Dread et Ras Salam sont derrière tous les instruments pour un son qui se veut très roots, tandis que les Dub Shepherds  (Doctor Charty et Jolly Joseph) se retrouvent derrière les consoles d’un studio où l’atmosphère se veut humide et fumante à la fois. On retrouve la magie des productions Upsetters façon made in France mais qui sonnent véritablement à la jamaïcaine. Ils se sont une nouvelle fois octroyé les voix de Marcus I, Jolly Joseph et Ifi pour poser sur leurs riddims.

Pinnacle sound, Bat records, Dub Shepherds, this is the way

Ocman Dread et Ras Salam (Pinnacle sound) avec leur ‘bébé’


L’Ep démarre avec « Back Up » de Marcus I, et tout de suite nous sommes saisis par une rythmique que l’on croirait tout droit sortie de Heart of  The Congos (comme sur le morceau « congoman », la voix quasi falsetto sur ce morceau et les chœurs nous ramènent immédiatement dans ce qui se fait de plus roots dans le reggae. Même les paroles de Marcus I sont divinement inspirées sur ce morceau très ‘reality’, teinté d’un certain mysticisme.

Le deuxième morceau « What you’ve done to me » est lui aussi signé Marcus I, un artiste phare du Pinnacle sound pour un morceau plus lover mais avec une ligne de basse qui donne envie d’être contre sa moitié. Une belle histoire où l’on sent que l’amour est la plus belle des drogues. Celle qui nous fait perdre pied et qui nous emmène loin, très loin dans un sentiment tourbillonnant.

C’est le français Ifi qui nous envoie un « I Love Jamaica » façon DJ toaster où il nous raconte ses rencontres lors de ces séjours dans la capitale jamaïcaine. Pour les fans du Pinnacle sound, ils auront déjà entendu ce morceau sur l’Ep Seeds, mais devant l’intensité du morceau, on ne peut qu’en redemander. Et pour les vinyls addict, c’est un morceau hautement recommandé en soirée sound system. On se sent tout de suite transporté sur notre île préférée dans une rue de Kingston où les basses battent leur plein dans les années 70’s où officient de grands noms du genre, tel un Jah Lion (connu aussi sous le nom de Jah Llyod, il est celui qui a découvert les Mighty Dimamonds et est décédé en 1999 NDLR) au Black Ark lors de l’enregistrement de son mythique « Colombian Collie »

Riff d’orgue pour le morceau suivant « My heart is broken »  avec Jolly Joseph, l’un des membres  Dub Shepherds et chanteur de la Granja Orchestra. Là encore la rythmique nous rappelle le meilleur de Lee Perry avec des albums incontournables comme Max Romeo  War inna babylon, Junior Murvin  Police & thieves, Heptones Party Time ou The Upsetters Super Ape. Sa voix gagne en intensité et sait nous parler. Les solos tant piano que la ligne de basse nous frappent en plein cœur tout comme le texte prenant de Jolly Joseph : 

« quand je vois mon peuple souffrir  Je dis que mon coeur est brisé en deux
plusieurs fois je prends ma tête en main quand je regarde ce que font les wicked men (…)

Rien ne peut empêcher ces larmes de couler de mes yeux (…)

Eh bien, il n’y a pas besoin de regarder le gouvernement faire
Comment pouvons-nous rester si sourds comment pouvons-nous rester si aveugles? »


Du pur reggae révolutionnaire, écrit avec les tripes.

 

Pinnacle sound, Bat records, Dub Shepherds, this is the wayDoc Charty et Jolly Jospeh (Dub Shepherds) dans leur Bat Studio

L’Ep se termine sur un pur délire dub nommé Ylli, où la maîtrise des instruments du Pinnacle sound passe joliment à la moulinette Dub Shepherds où phasers,  les reverbs à ressort et  delay à bandes sont totalement intégrés pour notre plus grand plaisir.

Le tout a été mixé une fois de plus au studio Bat Records dans la région clermontoise sur bande magnétique, à l’ancienne.

Vous l’aurez compris cet EP nous transporte tout comme le précédent, dans la dimension Lee Perryenne. C’est la voie, tout comme l’indique le titre de cet incontournable mini album d’automne.

Pinnacle Sound – This the way
feat. Marcus I, Ifi and Jolly Joseph

Label Bat Records
Sorti le 06/11/2020
Valable en EP vinyle
et sur toutes les plateformes de téléchargements légales.

tracklist :

1- Back up feat. Marcus I
2- What you’ve done to me  Feat. Marcus I
3- I love Jamaica Feat. Ifi
4- My heart is broken Feat. Jolly Joseph
5- Ylli

Photos avec l’aimable autorisation de Doctor Charty
Paroles « my heart is broken » avec l’aimable autorisation de Jolly Joseph
et l’aide précieuse de Clément pour les autres textes.

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements