Moses I – Reparation

Qu’il est bon de réentendre des artistes qui ont quelque peu disparu des radars mais n’en continuent pas moins leur carrière de manière plus discrète.

Moses I est de ceux-là. Membre fondateur original du David House Crew aux cotés de Capleton, Jah Thunder et Military Man à la fin des années 90’s. Son titre le plus populaire reste sa combinaison avec Capleton sur le terrible « Crazy Look » (sur le « latino » riddim). Il a aussi fait l’album More than a dream en 2003 avec des titres comme « Fire is burning », « Slave plantation », « My ancestors » ou encore « Sunshine princess » qui ont eu un franc succès. Il faut reconnaitre que la voix de Moses I est atypique, et ses mentors étant les légendaires Augustus Pablo, Sangie Davis et Junior Delgado, il ne pouvait en être autrement pour celui qui a même été le styliste de Capleton.

L’artiste qui fait des allers-retours entre ses maisons en Jamaïque et USA, a enregistré la chanson « reparation » en juillet dernier dans son propre studio Livon Music Production, basé à Fort Lauderdale, sa maison de Floride.


Moses I, reparation, david house crew, bobo ashanti

Le riddim a été créé par le Home Bred Band. Moses I a su s’entourer de pointures comme David Rowe. D’ailleurs on retrouve celui-ci derrière de multiples artistes depuis 1979, tels Sizzla, General TK, Steady Ranks, Doniki, Earl Sixteen, Chalice aux arrangements, Roland McDermot (qui a produit, mixé ou écrit par Jah Mason, Anthony B, Junior Kelly, Richie spice, Iba Mahr) au mixage et l’incontournable Tuff Gong Studio pour le mastering.

Le titre a été enregistré pour le label du chanteur Ironstorm & Livon Music Production et est disponible sur music apple.

Le titre « Reparation » est né d’une réflexion que Moses I s’est faite à savoir qu’il ne veut plus qu’il y ait de division. Mais il souhaite qu’à travers, l’union, l’unité, certains problèmes de la communauté noire peuvent être réparés. Réparation aussi pour les descendants d’esclaves, car le chanteur n’oublie pas que la Jamaïque actuelle s’est faite dans la sueur et le sang de ses ancêtres.

C’est un message d’espoir qui pourrait s’apparenter au très beau discours de Martin Luther King «Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots» mais sur une revendication plus appuyée. Et tel le prophète biblique après sa traversée du désert, Moses I est de retour qu’on se le dise !
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements