Jubba White and Friends – You

Jubba White honore l'amour

Ce week-end, c’était la Saint Valentin, le jour où l’on fête l’amour. Pour cette occasion, on vous parle d’un projet mis en place par Jubba White et sorti ce week end, spécialement en l’honneur de cette journée et de tous les amoureux. Le chanteur et producteur vient de sortir You, un EP 8 titres.

Afin de nous présenter cet opus, le chanteur Jamaïcain vient de publier une vidéo audio du titre " You Got Me Going On ". You est sorti sous le label de Jubba, le White Stone Productions et distribué par Tuff Gong International.

Il est possible que le nom de cette chanson " You Got Me Going On " vous parle et c’est tout à fait logique. Déjà publié en 2016, cette chanson à servi de fer de lance pour le projet EP You. Sur ce joli riddim à l’ambiance très love song, où se mêle reggae et notes de piano, Jubba est accompagné de l’artiste d’origine Polonaise Stashka pour ce premier titre dont on a pu découvrir le clip ce week-end.

Jubba White feat. Stashka
" You Got Me Going On "

Habitué dans ses sorties à donner de la voix aux côtés d’autres artistes, sur ce projet, on retrouve Jubba White en collaboration sur deux autres morceaux, un avec Stéphanie et le second avec Zahira. Un dernier featuring est à noter ou entendre car celui-ci est aussi de bonne qualité et le mélange des voix de Jah Guidance et Paolo Pierri fonctionne plutôt bien.

Ce projet est composé de huit pistes au total. On passe de la love song, à une version plus néo soul comme on peut l’entendre avec Twiggi ou encore une ballade plus jazzy comme avec Lucie Chiquet qui chante en français sur ce titre. On terminera cette actu avec la mise en avant des deux derniers artistes à avoir laissé leur empreinte vocale sur cette réalisation dédiée à l’amour, il s’agit de Alekey et de Dez Irie qui restent dans l’ambiance love song.

Jubba White continue sa mission qui consiste à dénicher les talents de demain. Avec ce projet, il nous fait voyager au pays de l’amour. Les amoureux de love songs seront ravis.
 

Visuel You - Jubba White and friends

You est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement
 


Afin de mieux connaitre Jubba White ainsi que son parcours, on a fait une petite 'bio' que l'on vous invite à lire.

La musique et Jubba White, c’est un amour qui date déjà depuis fort longtemps. Dès l’âge de 3 ans, il s’exerçait en tapant sur des pots de cuisine et commençait à titiller ses cordes vocales. Natif de la région de May Pen en Jamaïque, il commence à jouer de la batterie à l'église dans laquelle sa mère était membre.

C’est au lycée que Jubba commence à former un band. Pour cela, il s’entoure de Rohan Gordon (Maka Lox), Phillip James (Winta) et Veron Dinnall (Koxx). Jubba fût le premier du quatuor à s’inscrire à l’Edna Manley College of the Visual and Performing Arts, suivi par le reste du groupe.

En 1997, le quatuor devient le Ruption Kru et commence des tournées à travers l’Europe avec des icônes du reggae telles que les Mighty Diamonds, The Heptones, Big Youth… Ils se produisent aussi sur leur premier album studio professionnel intitulé Tougher than Stone par The Ethiopians. (Tuff Gong Studio)

En 1998 et 1999, Jubba White accompagne sur scène Bushman et Junior Kelly qui à ce moment n'était encore que des étoiles montantes du reggae. On retrouve son empreinte sur des albums tels que Signs de Bushman ou encore avec Junior Kelly avec Smile & Tough Life. Le groupe part alors en tournée à travers l’Europe avec un passage en France qui débouche sur une collaboration entre Jubba et Pierpoljak. White a co-créé et co-produit deux albums avec Peka, ce qui fût la genèse du partenariat entre Jubba & Stone.

De retour en Jamaïque, Jubba et les membres du groupe se retrouvent au Tuff Gong Studio où ils ont notamment travaillé avec le producteur Clive Hunt et enregistré avec plusieurs artistes. On distinguera parmi leur travail des rôles sur l'I Swear Riddim (5th Elements Records) – l’Overstand Riddim (Pow Wow). Jubba se distingue aussi pour son implication sur plusieurs titres de l’album Freeman de Burning Spear qui lui valut une nomination aux Grammy Awards.

Entre 2002 et 2003, Jubba, Stone et Winta James partent de nouveau en croisade et c’est lors de cette tournée qu’ils commencent la production. C’est à partir de cette période que le Dubtonic Kru à vu le jour. Plusieurs projets sortent en 2006, comme les singles " Trap ", " Ocean Blue " et " Back to Africa " et l’album Jungle Fever en 2008.

Au cours de l’année 2007, Jubba sort sa première prod riddim intitulé le Tantrum Riddim. A cette époque, Jubba menait à bien sa mission en mettant en vedette d’autres artistes. C’est de cette façon que Kamau devient un des deux chanteurs du Dubtonic Kru et un membre du band. Ce fût aussi au cours de cette année que le nom de Dubtonic Kru retentit à l’échelle internationale, Jubba, Stone et Winta ont alors accompagné U-Roy et Junior Murvin lors d’une tournée Européenne. Le groupe se compose désormais de 5 membres – Jubba, Kamau, Luke, Jallanzo et Stone et part en tournée en 2008 passant par le Rototom Sunsplash entre autres.

Mettre en valeur des artistes, c’est une mission pour Jubba qui lance en 2008 une plateforme publique Bands Incorporated qui avait pour but de faire émerger de nouveaux bands autonomes dont on commençait à manquer à l’époque. La première édition parrainée par Di Kru Productions et intitulé Born Jamaicain Showcase a vu passer des artistes de renom tels que Max Roméo, Nambo Robinson, Tony Greene, Bryan Art et le Dubtonic Kru bien sûr. Pour le second volet, le groupe Rootz Underground s’est associé à l’événement et de jeunes musiciens ont commencé à émerger. Après la 3ème saison, l’Observatoire Jamaïcain à déclaré que ce projet faisait partie des 3 événements prometteurs pour l’avenir de la musique Jamaïcaine. Bien que les groupes soient d’une importance capitale, les artistes solos ont aussi eu le droit à leur vitrine. Jubba s’associe alors avec Kenya Don de Steppin Razor Productions et organise le Jonkanoo Lounge hebdomadairement. L’idée était de mettre en relation : artistes chevronnés et jeunes talents à venir se produire avec des groupes live. On pouvait alors y voir Damian Marley, Toots and The Maytals, Chronixx, Protoje, Max Roméo et bien d’autres. C’était The Place to Be !!!

En 2010 il sort avec le Dubtonic Kru, l’album Dub Tonic.

En 2012, Jubba s’installe à Portland aux USA et créé le label White Stone Productions, Stone de son côté quiite l’entreprise pour poursuivre d’autres aventures. White Stone Productions a produit notamment l’album In Our America d’Aaron Nigel Smith -N°1 au Billboard Chart en mars 2019.

A ce jour, Jubba a produit et se trouve sur de nombreux singles et projets comme le Tantrum Riddim, le Sweet Reggae Music Riddim, le Disturbance Riddim ou dernièrement le projet intitulé Freedom (Declaration of Rights) publié en juin 2020. Freedom comporte 8 pistes dont les Mighty Diamonds, Aaron Nigel Smith, Honey B, I-Taweh, Kristine Alicia, Jahricio, Jah Guidance, Katteye, Covi, Kava Jah et Jubba White.

Et d’autres viendront très rapidement.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements