Décès de Paul Morgan

Tribute to Paul Morgan

The Messengers se sentent orphelins. Leur leader charismatique, leur compagnon de voyage, leur frère, leur mentor n’est plus. Paul Morgan est parti pour zion bien trop tôt en ce mois d’Avril à l’âge de 61 ans.

Retour sur un homme authentique et un artiste inspiré.

Né de père Nigérian et de mère Jamaïcaine, c’est à l’est de la région des Midlands, à Nottingham que grandit Paul Morgan. Sa carrière débute très tôt. C’est en effet en 1981, alors qu’il n’a que 20 ans que le jeune homme, déjà imprégné de cette sensibilité musicale, se retrouve en train de vivre sa première expérience en tournée en tant que claviériste pour un certain Burning Spear. Rien que ça.

Riche de cette expérience, il se découvre petit à petit des talents de compositeur. Ce qui deviendra une vraie passion. Ses créations successives l’amènent à monter sa première formation Far Image qui le verra côtoyer des artistes comme Culture ou Steel Pulse.
C’est cette même soif de rencontres et ce besoin de partager qui l’emmènent en 2004 à poser ses valises dans le Sud de la France.

Paul Morgan

En cette même année, c’est articulé autour de ce chanteur aux textes conscients que naît The Messengers. D’entrée, la formule prend et le groupe peut commencer à explorer toutes les facettes de la musique Jamaïcaine. Un mariage des couleurs qui va donner naissance à un premier EP en 2010 et qui les verra partager la scène avec Lyricson ou Jah Mason.

Paul Morgan & The Messengers – « It’s Amazing »  [ Messengers Musik ] 2010

Dès l’EP éponyme Messengers, les mots de Paul Morgan trouvent une résonance particulière sur une base roots solide. Un mini opus qui en dit long sur les capacités qu’a le groupe à se renouveler et sur la prestance du Monsieur. On découvre une aisance vocale doublée d’une certaine puissance qui trouve dans la musique des Messengers un écrin de velours à ces textes lucides et clairvoyants. Over The Mountains qui suivra, lui permettra de poser ses envolées lyriques sur des belles mélodies acoustiques, parfois un peu plus éloignées du roots traditionnel.

Paul Morgan & The Messengers – « Jah Will Be There »

 

Paul Morgan savait transmettre. Tous ses mots avaient une certaine portée. L’EP Messengers A Warriors sorti en 2016 ne pouvait pas mieux coller à un artiste de sa trempe. A l’écoute de cet opus, on se sent comme transporté. La clairvoyance de ces mots prend place dans nos esprits pour ne plus en sortir.
Afin de mieux vous en rendre compte, et si ce n’est déjà fait, n’hésitez pas à aller consulter la belle chronique de notre ami Salomon à retrouver ici.

Paul Morgan & The Messengers – « Messengers A Warriors »  [ Clip Officiel ]

En 2019, c’est pas si vieux, on pouvait retrouver cet artiste au grand cœur à l’affiche du Foreword Riddim initié par le label TellDem Records, avec sa fidèle tribu des Messengers et un invité de marque en la personne de Chezidek sur le titre “Can’t Believe”. Ce grand homme aura toujours su titiller les étoiles.

Messengers ft. Paul Morgan & Chezidek – « Can’t Believe »  (Foreword Riddim) [ Official Video ]

Aujourd’hui, c’est nous qui n’y croyons pas. Une triste nouvelle qui touche toute une communauté tant il était apprécié. Restera à jamais le souvenir de Paul Morgan, sa gentillesse, son sourire et son talent. Un de ces grands noms partis bien trop tôt qui le font entrer un peu plus dans la légende.

Lorsque nous avons demandé à Jean-Christophe Matteï, claviériste et membre fondateur des Messengers avec Paul d’évoquer son souvenir, voici ce qu’il nous répond, des trémolos dans la voix:
« C’était un poète et il avait toujours des tas de papiers sur lui. 5 mn après qu’il soit arrivé quelque part il y avait son ordinateur et autres carnets parsemés de partout. Je lui ai écrit un titre à ce propos qui s’appelle « Jungle of paper”.

La famille de Paul Morgan, toujours bloquée en Angleterre n’a pas communiqué plus de précisions concernant sa disparition. Une cagnotte a été mise en ligne récemment car la crise sanitaire rend les choses compliquées.
Pour soutenir ses proches, à qui sera reversée l’intégralité des fonds, rendez-vous sur ce lien.

R.I.P

Paul Morgan

Crédit Photos: Robin Levet
Merci à Jean-Christophe Matteï



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements