U Roy – Pray fi di People


L’inépuisable « Daddy » U Roy nous revient à 71 ans, 5 ans apès la sortie de son dernier album Old School/New Rules avec un nouvel opus intitulé Pray Fi Di People.

 <The Originator> comme on l’appelle en Jamaïque, surfe sur cet album comme il en a l’habitude avec une voix et un flow reconnaissables parmi tous.

U ROY

 

Il s’entoure comme dans Serious Matter (2000) et Now ( 2001) de nombreux artistes. Il ne chante en solo que sur le titre « Pray fi di People ». On retrouve donc Marcia Griffits, Balik ( Danakil), Chezideck, Tiken Jah Fakoly, Harrisson « Professor » Stafford, Tarrus Riley,  Ernest Wilson, Bitty Mc Lean, Richard Robinson, Winsome Benjamin, Sophia Squire ou encore Horace Andy. Que du beau monde sur cet opus très homogène, des invités prestigieux et convoités qui amènent tous quelque chose de personnel, ce qui fait de cet album un incontournable!


 

U ROY
 

On commence donc cet album par « Love Questions » avec la note <Carraïbe> de Marcia Griffits, un superbe titre d’ouverture qui donne le ton. Le pionnier du Hip Hop toast ensuite sur l’éponyme « Pray Fi Di People » et fait résonner sa voix et son flow qui restent exceptionnels malgré toutes ces années… « Border Line » feat Chezideck reste un peu en dessous des autres titres à mon goût. La surprise de l’album arrive avec un trio sur « The Hard Way », trois chanteurs, trois générations et trois continents pour un seul message basé sur la paix et la liberté. Balik,Tiken Jah Fakoly et U Roy nous font vibrer sur cette superbe chanson.

 

C’est au tour du « Professor » Stafford d’imposer sa voix sur « Call on Jah » pour un superbe duo rempli de spiritualité. Vous aurez compris que la barre est placée au sommet, et U Roy n’a rien perdu de sa classe légendaire. Quelques belles reprises sont également à retenir avec « Pumps And Pride » (morceau de Toots) en feat avec Tarrus riley vraiment très inspiré, un des meilleurs titres de l’album à départager avec « Power of Love » où Bitty Mc Lean reprend son  » Plead My Cause » sous l’influence incontestable de « Daddy » U Roy. On retrouve donc des riddims 100% roots du début à la fin avec des thèmes que <The Originator> véhicule depuis ses débuts : L’amour ( « Ebony Eyes », « Power of Love »…), la spiritualité religieuse ( « Call on Jah », « Reason with Jah »…), la paix et l’unité.

 


Avec plus de cinquante ans de carrière parmi les plus grands, Daddy U Roy est toujours autant dans l’actualité, indémodable, avec un style et une classe incomparables. Il nous emmène voyager dans tous ses titres en compagnie des artistes les plus convoités, de différentes générations, différents horizons. Un album aux racines profondes, plein de symboles qui restera parmi les classiques.
A avoir de toute urgence!


 

 

tracklist:

1 – LOVE QUESTIONS – feat. Marcia Griffiths
2 – PRAY FI DI PEOPLE
3 – BORDER LINE – feat. Chezidek
4 – 3 THE HARD WAY – feat. Tiken Jah Fakoly & Balik (Danakil)
5 – CALL ON JAH – feat. Harrison « Professor » Stafford (Groundation)
6 – CHEATING GIRL – feat. Ernist Wilson
7 – EBONY EYES – feat. Winsome Benjamin
8 – GOT A DATE – feat. Sophia Squire
9 – PUMPS AND PRIDE – feat. Tarrus Riley
10 – POWER OF LOVE – feat. Bitty McLean
11 – REASON WITH JAH – feat. Horace Andy
12 – UNGRATEFUL GIRL – feat. Richard Robinson
13 – WAR QUESTION – feat. Chezidek
 

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements