Rencontre avec Charly B

L’interview Multiplicity

Comme on a pu l’entendre et le voir à plusieurs reprises sur le webzine, Charly B est actuellement en pleine bourre. Multiplicity, son prochain projet est sur le point de voir le jour cet automne,  » Gipsy  » feat Nordia Witter a été publié il y a tout juste un mois et  » Broken Pieces  » vient tout juste d’être dévoilé. 
On a débuté la semaine dernière par poser quelques questions à Charly B et Nordia Witter. Cette semaine, on va un peu plus loin et on parle de Multiplicity dans sa globalité, ses collaborations,  » Broken Pieces « . Bref, un bon tour d’actu de Charly B et notre façon de le remercier pour sa participation au projet. 

LGR : Salut Charly B, c’est Mamats de La Grosse Radio comment vas-tu ?
Charly B :
Salut, ça va merci.

LGR : On voulait te poser quelques questions sur  » Broken Pieces « , titre avec lequel tu as participé au projet riddim LGR/Official Staff. Peux-tu nous dire comment tu as entendu parler du projet et comment tu as construit  » Broken Pieces  » ?
Charly B :
Yes respect pour ce projet. Je voudrais faire un big up à Max de iWelcom, c’est lui qui m’a parlé de ce projet. Il m’a fait parvenir les deux riddims et j’ai sélectionné celui qui me parlait de suite. Une fois l’air trouvé, les choses se sont faites rapidement et le thème et le message de la chanson ont suivi dans la foulée. J’ai enregistré mes lyrics et on a fait poser une choriste pour harmoniser le tout. J’ai transmis à Max et il a relayé à La Grosse Radio. Une version mixée m’a été proposée et on a fait le dépôt à la Sacem.
 

 » Broken Pieces  » est disponible depuis le 23 juillet
Sur toutes les plateformes de téléchargement

Charly B & Official Staff
 » Broken Pieces « 


LGR : Tu as posé ton empreinte vocale avec  » Broken Pieces « , peux-tu nous parler du message de ce titre s’il te plait ?
Charly B :
En tout cas, c’est un honneur pour moi de pouvoir chanter sur ce riddim, sur cet instrumental, merci beaucoup. Le message du titre, je parle d’une déception sentimentale, qu’elle a joué avec mon cœur, c’est pour cela que dans le refrain, on m’entend clairement dire : « SHE PLAYED ME FROM THE START THE GIRL SHE BREAK ME HEART OH YEAH SHE DIDA STEP PON IT FI TEK A TRIP , WAA SMOKE IT LIKE CIGARETTE NO NO ! THE GIRL SHE BREAK ME HEAR »
 

Artwork Broken Pieces - Charly B & Official Staff - Artwork by Marius Aubry
Artwork by Marius Aubry


LGR : On va maintenant discuter un peu de ton prochain album Multiplicity qui sort courant de l’année, peux-tu nous expliquer ce que renferme cet album ?
Charly B :
Alors Muliplicity, c’est le titre de mon prochain album qui va renfermer 15 singles et beaucoup de producteurs. Côté Jamaïque : Jon Baker, côté France : 149 Records, Dance Soldiah Records, Digital Cut. J’ai aussi travaillé avec un producteur Polonais Pilo, c’est un grand travail d’équipe, big-up au prod de la Suisse aussi, tout le travail de promo avec Max de iWelcom et tout est ‘release ‘par DigsFactory qui sont aussi de Paris.
Au niveau du style il ne va pas y avoir que du reggae, quelques titres reggae, beaucoup de featurings. Il va y avoir du dancehall, du dancehall/flamenco comme sur  » Gipsy  » qui est sorti dernièrement et du hip-hop aussi. Bref, que des bonnes vibes tu vois ? En tout cas, c’est la continuité de mon album précédent Journey of Life.

 

Charly B x Nordia Witter
 » Gipsy « 


LGR : On a pu découvrir en premier lieu  » Dans la ville « ,  » Guide my step  » et  » System « , trois titres en featuring et nous savons que d’autres sont à venir avec Naâman et Skarra Mucci notamment. Tu as plus de featuring que dans tes précédents albums, tu peux nous dire pourquoi ce choix ?
Charly B :
Et bien le fait que ma chanson  » Prophecies Untold  » a explosé en Jamaïque, c’est mon cadeau pour la Jamaïque. Je voulais absolument rendre quelque chose à la Jamaïque. Le fait d’utiliser tant leur style, leur reggae, nous qui aimons tant le reggae. Cela m’a fait plaisir d’être en Jamaïque pendant tant d’années et qu’ils acceptent une de mes chansons et cela m’a donné une grande exposition et c’est pour ça que j’ai pu avoir tous ces featurings. Donc big-up à tous les artistes qui sont sur cet album avec moi et bien sur tous les producteurs qui vont autour.

LGR : Peux-tu nous parler de toutes ces rencontres ?
Charly B :
Cela fait toujours plaisir de rencontrer d’autres artistes ou d’autres professionnels de la musique en tant qu’artistes. Ce sont les rencontres qui nous donnent la force comme à mes débuts en Jamaïque où plusieurs personnes influentes m’ont dit de continuer et ont confirmé ma chanson. C’est clair : de travailler avec d’autres artistes cela renforce.*

LGR :  » Disco Light  » est le dernier titre que tu as dévoilé, peux-tu nous dire pourquoi cela te tenait à cœur de parler des femmes qui s’amusent la nuit en sound ?
Charly B :
Alors  » Disco Light « , c’est une chanson qui exprime comment les Femmes jouent avec les mecs pendant qu’elles font la fête, pendant que nous faisons la fête, pendant le  » Disco Light « . J’ai passé beaucoup d’années en Jamaïque et c’est comme ça aussi là-bas. Avec la culture Jamaïcaine, il y a beaucoup de sound-system, il y a beaucoup de danse et j’utilise un flow assez rapide, assez dancehall et cela donne ce côté raggamuffin au titre. Rassembler et réunir toutes ces ambiances créé une harmonie à ce  » Disco Light « .


Charly B
 » Disco Light « 


LGR : Ok, top. Tu peux nous dire ce qui va suivre pour Charly B ?
Charly B :
Alors pour la suite, il y a deux singles qui vont sortir accompagnés d’un clip.  » Gipsy  » et un autre qui va sortir lors de la sortie de l’album en Septembre. On va travailler le show et partir le défendre ainsi que Journey of Life un peu partout en Europe. On va se concentrer sur les lives shows maintenant et proposer différentes formules. Une en trio, une accompagnée d’un band au complet et la dernière avec un selecta pour s’offrir un max d’opportunités.

LGR : Je te remercie tout d’abord pour cette interview. As-tu autre chose à rajouter que nous n’aurions pas abordé ?
Charly B :
Ouais j’aimerais rajouter un big-up à La Grosse Radio et à Max de iWelcom ainsi qu’à tous les producteurs, tous les artistes avec qui j’ai travaillé et un spécial Big-Up à ma petite soeur Nathalie, à mon fils Léo, mon fils Sahib, à ma fille Léa, à mon père et à ma mère. Un grand merci à tous !
 

Bannière tour Charly B



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements