Turbulence – The Remedy

« Un DJ parmi des millions de DJ« , qui ne connaît pas cette fameuse chanson de Nuttea qui date de 1992 où il reprenait les gimmicks des artistes de l’époque.

Turbulence, a lui aussi sa marque de fabrique depuis ses débuts en 1999 avec des titres comme « my way to Zion » ou « Think of peace « pour Philip « Fatis » Burrell et son fameux label Xterminator.

De la mouvance nu-roots/Bobo Ashanti , au même titre que Capleton,  Anthony B, Jah Mason, Fantan Mojah, Lutan Fyah ou de Sizzla qui l’ont épaulé et influencé, Turbulence a depuis quelques années changé quelque peu son approche vocale pour nous sortir des titres de plus en plus puissants.

Et s’il est vrai qu’il a mis quelques années à sortir ce tout nouvel album, The remedy, l’attente est à la hauteur de toutes les espérances, un grand cru.

turbulence, the remedy, reggae 2021,neva stop, In Effable Records

L’album démarre sur le « Let’s Go », une chanson qui rappelle de par ses paroles à certaines chansons des années 70’s où la jeune fille est attirée par un rastaman, un homme du ghetto encourageant celle-ci à vivre sa propre vie et à partir avec lui alors que sa famille est contre. La lutte des classes.

S’en suit forcément un « Celebration of Life », car même s’il le dit lui même « Les gens considèrent la vie comme acquise et cela ne devrait vraiment pas être le cas ». Il considère plus la vie comme une bénédiction, offerte par le Trés Haut et que chaque jour qui passe, même s’il est sombre, elle devrait être célébrée car sacrée.
 

« Change », parle certes d’amour et en même temps de ce qu’on peut voir de négatif sur les réseaux sociaux et autres médias :  les crimes, la haine, la corruption, la pollution, la violence et en réponse à tous ces mouvements du diable, l’amour se doit d’être partout et de triompher. On retrouve ce thème sur « Only in love » qui lui a une rythmique plus poussive, plus dancehall, et on  ressent le Turbulence plus énervé, celui des débuts.

« My girl » est aussi sur le thème de l’amour avec une rythmique mi-reggae, mi-rap qui ne sera pas pour déplaire aux amateurs de ces 2 musiques qui se ressemblent à plus d’un titre.
 

« Defenders » est un des titres phares de cet album, avec un duo de taille partagé par le grand Anthony B. 2 voix 2 styles sous la même bannière de la ‘jah Army’  où les grands stratagèmes se nomment Marcus Garvey, Emmanuel I et Haile Selassie.

Turbulence est très inspiré des paroles de sa mères comme sur « Time machine » ou le « Mama Viva ». On ressent cet amour très puissant qui lie mère et fils, elles inspirent et ont en charge l’éducation dans le ghetto, même si notre société, jamaicaïne ou européenne  reste encore assez patriarcale malgré des évolutions et révolutions féminines, voir féministes.
 


« Mountain Top » est ce genre de titre qui nous rapproche du ciel tout comme le « Who jah Bless » avec prophéties, Jah, références bibliques, ce sont des titres divins. D’ailleurs son « Who Jah Bless  » peut rappeler dans le thème le « who the cap fit » de Bob Marley avec ce fameux « But who Jah bless, no one curse »  qu’ils reprennent tous les deux à leur façon..  » 
    
« Not Forgotten » démarre façon musique asiatique, le phrasé est rapide, De même « Shooting star » se veut un reggae hybride, un reggae FM qui pourra ravir les radios (francaises?) un peu loin de l’univers habituel de Turbulence mais intéressant dans ces titres. L’artiste sait prendre des risques et cela paye.
      
 


Les riddims ont été créés de main de maître par House of riddim, Fireman crew, John FX et côté francais sont intervenus Dub Akom, Likewinners et Kross & Buss.
Les harmonies vocales sont de Dwisdom et Megavibes.
La production a été réalisée par le groupe français Neva Stop.
In Effable Records, le label de cet album a quant à lui assuré aussi la distribution et le Mastering :

turbulence, the remedy, reggae 2021,neva stop, In Effable Records

The remedy, est à classer en tête de liste des meilleurs albums de Turbulence, pour ne pas dire le meilleur, un vrai remède en ces temps moroses.

Turbulence The remedy
Ineffable Records
sortie le 11/06/2021
en CD et sous toutes les plateformes de téléchargement légal

Tracklist :
       1Let’s Go
       Celebration Of Life
       Change (feat. Jon FX)
       Only In Love
       Defenders (feat. Anthony B)
       Time Machine
       Mountain Top
       My Girl
       Not Forgotten
       Who Jah Bless
       Shooting Star
       Mamma Viva

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements