Festival de l’indépendance jamaïcaine

L'une des dates les plus festives du calendrier jamaïcain est le jour de l'indépendance !
Le 6 août 1962, la Jamaïque obtient son indépendance face au Royaume-Uni après 300 ans de domination coloniale.

Depuis lors et chacune des années qui ont suivi, les jamaïcains ont marqué l'occasion avec de la musique, de la danse, de la nourriture, de l'habillement, bref ce qui représente leur fierté nationale.
Un phénomène d’une telle ampleur qu’il a fini par prendre la forme d’un festival.

independence jamaïca

Ce festival a été lancé en 1962 par le ministre du Développement Communautaire de l'époque Edward Seaga, qui fut par la suite Premier ministre. Il a pour but de mettre en valeur des artistes littéraires, fins et performants, mais également de célébrer "les choses jamaïcaines" comme ils se plaisent à dire.

Cet évènement est à présent considéré comme faisant partie intégrante du développement national, un moyen de donner aux jamaïcains une idée de qui ils sont et de ce que sont leur histoire et leur culture.

L'un des moments les plus forts du festival est le concours de chanson populaire, géré et organisé par la Jamaica Cultural développement Commission (JCDC). Autant dire que c'est du sérieux.

Des artistes de grandes renommées y participent, voire même créent des titres spécifiquement pour ce concours. Prenons l'exemple de Buju Banton avec le titre "I am a jamaïcan", gagnant de l'édition 2020.

independence jamaïca

Lancé pour la première fois en 1966, il a été remporté par des artistes tels que Lee-Roy Johnson en 2015 avec "Celebration", Winston Hussey en 2010 avec "Take Back Jamaica", Stefan Penincilin en 2003 avec "Jamaican Tour Guide" et 2004 avec "Ole Time Jamaica", ou encore Roy Rayon sur quatre années distinctes.

Pour l’occasion, VP Records a compilé des chansons qui célèbrent les 59 ans d'indépendance, dont beaucoup ont été écrites pour le dit concours annuel, et qui ont tant été aimées par toutes les générations. Des titres qui bénéficient d'une remise en forme niveau qualité de sons et arrangements. De quoi nous faire plaisir en leur redonnant une deuxième vie musicale.

Traclist :

Byron Lee & The Dragonaires feat. Toots & The Maytals - "Bam Bam"
Eric Donaldson - "Cherry Oh Baby"
Desmond Dekker & The Aces - "Music Like Dirt (Intensified '68)"
The Jamaicans - "Ba Ba Boom"
Toots & The Maytals - "Sweet & Dandy"
Hopeton Lewis & The Chosen Few - "Boom Shacka Lacka"
Billy Dice - "Unity Is Love"
Junior Byles - "Da Da"
Toots & The Maytals - "Pomps & Pride"
Derrick Morgan - "Festival 10"

On pouvait également suivre l'événement sur leur DJ Session en direct via leur chaîne Youtube et Facebook. Un régal, tant au niveau des lives qu'au niveau des intervenants et extraits de documentaires historiques sur la musique reggae/dancehall.

Alors n'hésitez pas à visionner ce lien Youtube et préparez-vous à la compilation de VP Records sortie le 02 aoüt 2021 et qui porte bien entendu le nom de Jamaica Independence.

One Love ... Jack !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements