Lee Perry : Hommage au Génie du Reggae

Il est des chansons dont on sait d’où elles sortent dès les premières notes de musique. C’est le cas du Studio One (imparable en blind test) et du Black Ark.

Cette fameuse tanière a accouché d’albums que l’on peut qualifier d’indispensables ou de classiques dans le monde du reggae avant qu’elle ne parte en fumée. La légende veut que Lee Perry ait mis délibérément le feu pour purifier l’endroit qu’il disait rempli de ‘mauvaises ondes’.

Celui que l’on appelait, le ‘fou génial’, ‘l’emmerdeur’, ‘Scratch’, ‘l’Upsetter’ vient de tirer sa révérence à l’âge de 84 ans, parti rejoindre une pléiade d’artistes qu’il a produite.

Retour sur un homme aux multi-talents et incontestablement l’un des plus grands du reggae et du dub.

lee Perry, Black ark, super ape, reggae 2021, disparition 2021

Rainford Hugh Perry en 1936 dans la paroisse de Hanovre en Jamaïque, l’école n’est pas son fort et il quitte  celle-ci rapidement, ayant un fort besoin de liberté.

Lui qui adore Louis Jordan, un musicien de jazz et de rythm’n’blues, et le boogie woogie arrive dans la musique alors qu’il a déjà 25 ans par le biais de Coxsone au Studio One. Il tient le sound system et aide aussi le producteur, Il commencera à écrire des chansons dont « Lion of Judah » mais il ne se sent pas assez libre auprès de celui qui fait partie des Big Tree (les 3 plus gros producteurs de l’époque à savoir Coxsone, Duke Reid et Prince Buster).

 


Jo Gibbs qui lance aussi à cette époque ses propres réalisations demande de l’aide à Lee Perry qui accepte mais très vite, des désaccords viennent mettre un terme à leur collaboration et Lee Perry en profitera pour former son propre label Upsetter et sortira dans la foulée son fameux « People funny Boy » en 1968 où l’on peut entendre un bébé pleurer en début de chanson, déjà très novateur pour l’époque.

En 1969, il enregistre sa première artiste en la personne de Suzan Cadogan sur le « Hurt so good » avec déjà, les (Mighty) Diamonds aux choeurs, un titre à l’origine chanté par Philipp Mitchell et repris des années plus tard par Millie Jackson ou encore Jimmy Summerville (1995).

Lee Perry a su s’entourer des plus grands musiciens, qu’il nomme les Upsetters, à commencer par les frères Barrett et enregistre alors avec un trio de choc, Bob, Peter et Bunny pour ne donner que les prénoms. Avec eux, il sort les premières versions de  « Small Axe », « Duppy Conqueror », « Sun is shining » et « Kaya » que beaucoup jugeront supérieures à celles sorties ensuite pour Island Records. Il sortira aussi les albums, African Herbman, Souls Rebels et Soul Revolution, Si Bob Marley signe ensuite pour Island Records et récupère dans la foulée Aston et Carlton Barrett, au sein des Wailers, il restera proche de Lee Perry et sortira d’autres titres avec lui comme le fameux « Jah live » (à la mort d’Haile Selassie) ou le déjanté « Punk Reggae Party » que l’on retrouve aussi sur le double album Babylon by Bus.

lee Perry, Black ark, super ape, reggae 2021, disparition 2021

Tout comme un King Tubby avec qui d’ailleurs il fera un album, Lee Perry est un touche-à-tout dans son studio et sur sa console 4 pistes, il jongle, il expérimente, il innove. 4 pistes, comme les 4 points cardinaux, il en fait la boussole de la musique, « plein sud », etc… tandis qu’avec son phaser, n’importe quel instrument, n’importe quelle voix  est distortionné. Une de ses performances les plus probantes est « River » avec le groupe Zap Pow, un vrai travail d’ofèvre.

Avec des musiciens de renom  tels Boris Gardner à la basse, Mikey Richard, Sly Dunbar ou Benbow à la batterie, Earl Chinna Smith à la guitare, Winston Wright, Gladstone Anderson ou Keith Sterling aux claviers, il a sorti sur les années 1976 et 1977 ce qui reste parmi les albums  monuments du reggae : Max Romeo War inna babylon, Junior Murvin Police & thieves, The Heptones  Party Time, Jah Lion  Colombia Colly  ou encore Georges Faith  To be a lover .
 

Sans compter les innombrables enregistrements pour Keith Rowe (du duo Keith & Tex) « Groovy situation », Augustus Pablo «vibrate on », Jr Delgado « Sons of slaves », Jr Byles « Curly locks », « Beat down babylon » ou encore « A place call Africa » avec sa version « African stand » par Dennis Alcapone, I-Roy « Space Flight », Prince Jazzbo « ital corner », The Meditations « No peace  » ou encore U-Roy sur « Yama » dans lesquels les enfants de Lee Perry, Omar et Masha font les choeurs).

Lee Perry chante, joue ‘des percussions’, réalise, enregistre mixe dans une ambiance sous effluves de ganja, de bières et de rhum. Il sort aussi plusieurs albums en son nom ou au nom de The Upsetters ; parmi ceux-ci figurent les très bons Blackboard jungle Dub , Kung fu meets the dragon », Super ape,  The return of super ape » ou encore Roast Fish Collie Weed & Corn Bread dans les années 70’s.

lee Perry, Black ark, super ape, reggae 2021, disparition 2021

Début des années 80, il détruit cette fameuse Arche Noire et s’exile pour l’Angleterre et travaille un temps avec les locaux Adrian Sherwood et Mad Professor avec lesquels il sort la aussi des albums de bonne factures : Time Boom X – De Devil Dead  et Mystic warrior dub.

Fin des années 80’s, il s’installe ensuite en Suisse où il monte son « secret labotary », une rennaissance du Black Ark qui connaîtra le même sort que son aîné quelques années après, lui aussi part en fumée et a perturbé l’artiste.

Il reste actif tout au long de sa vie sortant les albums Rainford et Heavy rain en 2019. Connu pour ses excentricités, il sait faire le show en concert et à là encore à plus de 80 ans, il savait faire bouger les foules.

 


Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ce grand monsieur, on ne peut que conseiller le People Funny Boy: The Genius Of Lee « Scratch » Perry, une biographie sortie en 2000 par David Katz et traduite en français en 2012 pour le compte des Editions Camion Blanc.

Lee Perry est parti rejoindre the Black Ark et nous laisse un héritage éternel.
R.I.P. 

Photos avec l’aimable autorisation de Bruno Cresto



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements