Dandy Livingstone – Rudy, A Message to You

La chanson "Rudy, A Message to You", de Dandy Livingstone, célèbre son 55e anniversaire cette année, et pour fêter ça, Trojan Records a sorti la toute première vidéo officielle de ce tube, véritable patrimoine jamaïcain.

Dandy Livingstone

Rude boy or not ?

Dandy Livingstone est un artiste influent et populaire dans les années 60's qui démarre sa carrière avec le titre "what a life" en duo avec Sugar Simone sous le nom de Sugar & Dandy. On lui doit aussi le populaire "red red wine" en duo avec Tony Tribe et popularisé par UB40 !

C'est l'époque des anti et des pro rude Boys. D'ailleurs Dandy Livingstone commence par un "We are  still rude" avec ces paroles singlantes :

"Nous restons mauvais, nous restons des durs
Nous n'avons peur de personnes car nous avons encore des flingues"

Ceci est une réponse à Prince Buster et son fameux "Judge 1000 years" qui condamne les délinquants. Après le titre de Dandy Livingstone, Prince Buster récidivera avec "The Appeal". Sur ce thème on peut aussi citer Alton Ellis avec "Dance crasher" ou les Wailers  avec "Rude Boys" ou "Good good rudie".

Changement de cap pour Dandy Livingstone qui signe "Rudy, A Message To You" en juillet 1967 sur le label Ska Beat. Trojan Records s'en octroie rapidement les droits et a bon nez puisque ce titre reste un des plus populaires du early reggae, un message fort qui résonne encore aujourd'hui.

On a pu l'entendre sur une publicité télévisée ou dans la série "Meurtres au Paradis"  (titre original "Death in Paradise")

Une chanson passée à la postérité !

Dandy Livingstone a eu l'idée de la chanson en 10 minutes environ et l'a enregistrée un jour ou deux plus tard en 20 minutes environ au Maximum Sounds Studio.

Pendant l'enregistrement de la chanson, Dandy Livingstone a décidé qu'il voulait qu'un trombone figure dans la chanson. il a donc demandé à son ami, Rico Rodriguez de jouer la mélodie d'intro tandis que la partie saxo à été confiée à Pepsi . Quand The Specials, groupe britannique ont eu l'idée de reprendre ce monument, ils ont demandé à Rico Rodriguez, exilé en Angleterre de rejouer sa partition. Ce qu'il a accepté avec bonne grâce. (on peut même le voir dans leur clip).

55 ans après, le label Trojan a eu la géniale idée de mettre en image ce "Rudy, a message to you". Certes Rico Rodriguez a tiré sa référence depuis mais le morceau est toujours intense.

Les paroles avertissent le "rude boy" de penser à son avenir et de changer ses habitudes, sinon il finira en prison. Le droit chemin, celui de reggae musique que l'on écoutera encore dans 55 ans !

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements