Christmas 2021 – Les nouveautés passées au radar de La Grosse Radio !

Ho ho ho !!! Les fêtes de fin d’année approche et les odes au Grand Santa cuvée 2021 commencent à tomber sur nos platines et aussi dans nos lecteurs multimédias (ce qui nous permet au passage de nous insurger contre le blocage de l’industrie de production des précieuses galettes en vinyle par les majors). Mais faisons fi de tout cela, l’esprit de Noël vaincra ! Voici les dernières pépites de 2021…

 

La baffe de Noël viendra cette année sans aucun doute du label garage Damaged Goods. Grand artisan depuis des décennies de la sortie de single de Noël par des groupes garage, le label nous offre cette année une version vinyle regroupant tout ces singles incluant le petit dernier de 2020 par la nouvelle signature de label Les Courettes.

Et commençons par le single des Courettes « Christmas I Can’t Hardly Wait ». Magnifique morceau dans l’esprit de l’album de Phil Spector dont la compilation Damaged reprend le titre et le visuel en remplaçant les groupes de l’époque par ceux du label.

Les tauliers du label Billy Childish et Holly Golightly, immense légendes dans le monde du garage y sont bien représentés. Billy avec entre autre son « Christmas 1979 » et Holly avec le tubesque « Christmas Tree On Fire ».

On y retrouve aussi des classiques bien « punkisés » comme « Silver Bells » version Cuckooland ou encore le « Merry Christmas (I Don’t Wanna Fight) » de Joey Ramones martyrisé par Helen Love.

Tout est vraiment cool dans cet album atypique mais nécessaire pour tout fan de punk rock de Noël. A ranger à coté de la compil de Little Steven Christmas A Go-Go.

Continuons par les grosses pointures. Des la mi-novembre, c’est Billy Gibbons qui ouvre les hostilités. Le gratteux de ZZ Top nous offre un vieux blues bien poisseux dont il a secret. Un « Jingle Bells » ralenti sobrement intitule “Jingle Bells Blues” mais avec cette touche texane boogie blues qui donne tout son sens au titre.

Puis c’est au tour de Billy Idol de nous balancer son album grand format. Happy Holidays. Un Billy très assagi nous offre un florilège de classique et écouter et réécouter autour d’un apéritif. Un va s’écouter « Santa Claus Is Back In Town ». Parfait entre le saumon et le foie gras pour commencer tranquillement les hostilités.

Un peu moins médiatisé mais tout aussi efficace dans un style similaire, Mick Clarke, guitariste du groupe blues rock anglais Killing Floor, apporte sa pierre à l’édifice avec une composition originale « Santa Goes Rockin’ » issu d’un EP 4 titre éponyme.

Outre-Atlantique, les albums de Noël sont une institution. Bon nombre de groupes passent à l’acte sans que le vieux continent ne soupçonne leur existence. G. Love & Special Sauce ? Ça vous parle ? Moi non plus. Pourtant leur « Happy New Year’s Blues » vaut son pesant de cacahuètes. C’est issu d’un LP intitulé Coming Back Home For Christmas.

Après le blues, le wok ‘n wool !!! Et même le hard-rock ! Lee Aaron ? Ca vous cause ? Une des « rock goddess » des années 80 en compagnie des Lita Ford ou autres Doro Pesch ! Miss Aaron suit les traces des grands noms du heavy comme Twisted Sister ou Rob Halford qui ont déjà livré dans le passé des pièces maitresses du rock de Noël. Elle nous balance un long format mélangeant reprises et créations originales toutes à la gloire du grand Saint Nicolas. Voici le premier single : “Everything’s Gonna Be Cool This Christmas”.

Et rayon rock énervé, quand on vous dit que les Eagles Of Death Metal vont envoyer un EP de Noël, on est en droit de s’attendre à du gros son. Et bien les hommes de Jesse Hugues prennent le contrepied et nous livrent un EP tout en sensibilité. Preuve en est cette relecture du classique « Holy Night ».

On va calmer un peu le jeu en écoutant deux duos. Le premier est composé de la légende de la pop Elton John. Ce dernier s’est acoquiné avec la star pop du moment Ed Sheeran pour  un « Merry Christmas » avec un clip hyper festif en mode Christmas Spirit ! Attention pulls de Noël moches et décos de Noël kitschissimes à souhait !

Autre association de stars ! Ronnie Wood entre deux concerts des Rolling Stones, a trouvé le temps de passer en studio avec Andrea Corr, chanteuse des Corrs, pour graver une relecture du « Blues Christmas » d’Elvis. Sympathique.

Pour ne pas oublier le côté jazzy, on peut s’intéresser à l’album de Norah Jones intitulé I Dream Of Christmas. Un petit clip agrémente le titre « Christmas Calling (Jolly Jones). On y trouve aussi une version bluesy de « Run Rudolph Run » dont voici l’interprétation live au concert de Noël 2021 au Rockfeller Center.

Ah! On me souffle dans l’oreille qu’un reprise for réussie de « Last Christmas » de Wham! vient d’arriver dans le courrier de la rédaction. C’est l’œuvre des Lillois de Fat Bottomed Boys. Et en creusant un peu on s’aperçoit que ce titre est sorti d’un EP de Noël où l’on retrouve quelques covers de Noël très sympathiques. Mais pour le moment voici « Last Christmas ».

Pour être complet sur Noël 2021, je me dois de vous signaler une reprise du classique des Eagles « Please Come Home For Christmas ». Et pas par n’importe qui ! Le Québécois Roch Voisine ! Alors Roch Voisine sur La Grosse Radio, c’était pas gagné au départ. Mais cela permettra deux choses. La première, tester l’esprit de Noël des rédac’s chefs qui devront certainement prendre sur eux pour laisser passer Roch Voisine dans les colonnes de notre vénérable institution. La deuxième qui n’est pas des moindres me permettrait de gagner un pari avec un pote qui s’est engagé à me filer son original de l’album de Noël de Phil Spector si Roch Voisine passait dans mon article de Noël… Alors on finit avec l’ami Roch et surtout en vous souhaitant un joyeux Noël à tous !

Et si votre soif de Christmas Rock n’est pas encore assouvie, n’hésitez pas à écouter le Podcast Christmas 2021 sur La Grosse Radio !

BONNES FÊTES A TOUS !!!



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements