Iggy Pop à Toulouse le 16/05/2022

Dans le cadre de sa tournée Free 2022 pour promouvoir Free, son dernier album jazzy, ce bon vieux Iggy Pop a donné rendez-vous au public toulousain dans l’enceinte de la salle cossue de la Halle Aux Grains pour un concert assis. « Concert assis » et « Iggy Pop » dans une seule et même phrase !? Ah ! la bonne blague…

La Halle Aux Grains est une véritable institution dans le petit monde culturel de la ville rose. C’est en effet ici que se déroule la plupart des concerts philarmoniques ou classiques, sous les dorures boisées des balcons et devant des fauteuils rouges à l’assise confortable. Mais en ce dimanche 15 mai, c’est le légendaire Iggy Pop qui va fouler les planches de la Halle Aux Grains. L’homme y était déjà venu en 1978 pour un concert qui a laissé des traces dans l’esprit des spectateurs présents ce soir-là… À quelques minutes de l’ouverture des portes, le public se masse déjà nombreux devant ce bâtiment de briques roses. Et pour cause ! le concert est sold-out depuis des lustres et au fur à mesure que les minutes passent, l’impatience grandit !

Après avoir été placés dans leurs fauteuils attitrés par les ouvreurs de salle, les fans commencent peu à peu à monter en pression et réclament leur idole. Il est à peine 20h et on se demande déjà comment va faire le staff de la Halle Aux Grains pour contenir le public et l’obliger à rester assis dès l’arrivée d’Iggy Pop sur scène…

Mais pour l’heure, en attendant le début des hostilités, un petit documentaire intitulé Stooge (2017) de Madeleine Farley est diffusé sur un écran géant. On y suit le périple de Robert Pargiter, le fan n°1 d’Iggy Pop dans une quête de 3 ans autour du monde pour y rencontrer son héros et fêter ses 50 ans. Entre addictions, dépression et exaltation primaire, l’homme vit le rock n’ roll à sa manière dans une communion avec le musique d’Iggy, qui frise parfois la folie…

Iggy Pop Toulouse 02

20h45. Les lumières s’éteignent et les musiciens se mettent en place sous de copieux applaudissements. Le set commence en douceur sous les notes d’une petite intro de la guitariste Sarah Lipstate, issu de son projet solo, Noveller. L’artiste délivre un morceau planant et atmosphérique qui pose une ambiance plutôt introspective. Que nous réserve la suite ? Quelques minutes plus tard, le rideau situé à l’arrière de la scène s’ouvre et Iggy Pop apparaît comme par enchantement ! Les fans acclament le maître qui envoie d’entrée de jeu un « Five Foot One » entraînant issu de son album New Value de 1979. L’iguane paraît très en forme et content d’être là. Très vite, sa jolie veste noire tombe et laisse entrevoir le torse nu le plus connu du rock n’ roll ! Pour le moment, malgré quelques dissidents ici et là, le public toulousain arrive à se contenir dans les fauteuils confortables de la Halle Aux Grains, mais ça commence à fourmiller dans les jambes de tout le monde… Et comme on pouvait s’y attendre, passé le classieux « Loves Missing » de Free avec ses cuivres, les fans se lèvent comme un seul homme pour se précipiter vers le devant de la scène ou dans les travées dès les premières mesures de « T.V. Eye », titre issu de l’ère de The Stooges ! En l’espace de quelques minutes, le showman vient de mettre le feu aux poudres tant et si bien que les ouvreurs et la sécurité ne prennent plus la peine de demander aux gens de regagner leurs fauteuils : Iggy Pop 1 – Position assise 0.

Iggy Pop Toulouse 01

Qui plus est, la setlist ne tourne pas vraiment autour du dernier album jazzy en date comme on pouvait l’imaginer, mais laisse la part belle à d’anciens titres rock des années 1970 qui font plaisir à réentendre à l’instar de « The Endless Sea », « Mass Production », « Nightclubbing » ou le très bon « Sister Midnight » de 1974. Autant dire que les fans sont aux anges ! Et par-dessus le marché, Iggy prend un malin plaisir à placer ici et là pas mal de brûlots énervés de The Stooges comme « Gimme Danger », « I’m Sick Of You » ou « Death Trip » lors duquel, l’homme s’en ira chanter dans le public des premiers rangs.

Iggy Pop 2 – Position assise 0.

Bref, ce retour de l’iguane dans la ville rose est vraiment à la hauteur de ce qu’on pouvait espérer. Ainsi, malgré son âge canonique dans le monde du rock (75 ans !), le chanteur délivre une prestation énergique. Évidemment, certaines compositions ont un rythme un peu plus ralenti qu’à la belle époque et le besoin de souffler entre les morceaux se fait sentir, mais l’ensemble s’avère ô combien efficace. De plus, le sieur Pop a eu la bonne idée de retravailler certains titres avec des cuivres et de proposer des groove différents (« Lust For Life », par exemple). Force est de constater que ça passe très bien !

Après un petit passage cool avec Free, titre éponyme de son dernier disque, Iggy Pop décide de faire monter la température d’un cran avec « Gimme Danger » des Stooges, « Lust For Life », « The Passenger » et « I Wanna Be Your Dog » ! Autant dire qu’avec cette succession de classiques imparables, le chaos s’est emparé de la Halle Aux Grains : l’iguane est survolté. Il arpente la scène dans tous les sens, demande à l’audience de se lever, de se rapprocher de lui et de se lâcher complètement. Le public est en transe et chante les refrains à tue-tête. Quel moment incroyable… Iggy Pop 3 – Position assise 0.

Passé cette déferlante d’énergie, le showman quitte la scène. C’est déjà la fin du concert ? Non, car quelques minutes plus tard, le groupe revient sur scène pour un rappel à la hauteur de ce qu’on a pu vivre jusqu’ici. Ainsi, après « Sister Of Midnight » et l’excellent « Run Like A Villain » qu’on n’avait plus entendu en live depuis le milieu des années 1980 (tout comme « Endless Sea », d’ailleurs), Iggy Pop s’apprête à enfoncer le clou pour de bon avec l’artillerie lourde : « I’m Sick Of You » des Stooges, la reprise « Hero » de Neu! avant d’enchaîner avec « Nightclubbing » et le classique « Search & Drestroy », histoire de mettre le public toulousain à genoux.

Iggy Pop 548 x 9874214 – Position assise 0. Iggy Pop vainqueur par chaos !

Iggy Pop Toulouse 04

En définitive, Iggy Pop a encore fait l’unanimité ce soir ! Malgré ses 75 ans au compteur et une vie brûlée par les deux bouts de la chandelle, l’iguane fait montre d’une (d)étonnante vitalité et d’une énergie folle. Ce concert a permis au public toulousain de découvrir quelques nouveaux morceaux du dernier album Free et de se mettre sous la dent tous les classiques du maître dans des versions groovy, tout bonnement excellentes. 44 ans après son passage remarqué à la Halle Aux Grains, l’icône du rock a récidivé de la plus belle des manières, sans jamais trahir l’essence de son art. Quelle fougue ! Quelle classe ! Merci Iggy

Setlist Iggy Pop

  • Intro
  • Five Foot One
  • Loves Missing
  • TV Eye
  • The Endless Sea
  • Death Trip
  • Mass Production
  • Free
  • Gimme Danger
  • Lust For Life
  • The Passenger
  • I Wanna Be Your Dog
  • Sister Midnight
  • Run Like A Villain
  • I’m Sick Of You
  • Hero
  • Nightclubbing
  • Search & Destroy


Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements