Main Square Festival 2022 – Jour 4

Main Square Festival 2022 – Jour 4

Toute les bonnes choses ont une fin, et c'est également le cas pour le Main Square Festival. Cette journée, à forte programmation rock, se clôture sur les chapeaux de roues pour un webzine tel que La Grosse Radio : You Me At Six, Skip The Use, Last Train, Sum 41, en passant par Twenty One Pilots, la Main Stage ne nous laisse que très peu de répit, et c'est tant mieux pour ce bouquet final.

You Me At Six - Main Stage - 15h

C'est You Me At Six qui se charge aujourd'hui d'ouvrir la Main Stage. Un choix un peu étonnant vu la notoriété du groupe, dans le sens où on les imagine jouer un peu plus tard sur un tel festival. Quoiqu'il en soit, les festivaliers sont au rendez-vous, surtout les fans du groupe, qui pour certains ont fait le déplacement depuis Paris. D'ailleurs il s'agit du premier festival français pour le groupe ! 

De "Bite My Tongue" ou "Take on the World", YMAS joue ses classiques pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le groupe affiche une très bonne forme et communique beaucoup avec le public. On sent un attachement fort envers leurs fans, même en festival. Josh s'amuse à faire s'asseoir puis à faire sauter tout le monde sur "Beautiful Way" et c'est l'ensemble de la citadelle qui joue le jeu et s'amuse durant le set. Le concert se finit ainsi avec "Underdog", chanson représentant beaucoup pour le groupe comme pour le public. Josh nous confiera plus tard en interview qu'il s'agit de l'un de ses deux titres favoris sur l'ensemble de la discographie du combo. L'interview avec ce dernier est à retrouver prochainement dans nos colonnes. 

 

Setlist :

Loverboy
Lived a Lie
Reckless
Bite My Tongue
What's It Like
Room to Breathe
Take on the World
SUCKAPUNCH
Beautiful Way
Underdog

Last Train - Main Stage - 16h30

La pépite du rock français, arrivée le matin même à Arras dans leur tour bus des Eurockéennes de Belfort où ils jouaient la veille, prend possession de la Main Stage du festival. On sent les français à fond dès le début et on sait qu'ils sont toujours à fond quoiqu'il arrive, souvent même très/trop exigeants envers eux-mêmes. D'ailleurs, Last Train raconte que le groupe a joué ici-même il y a de cela six ans déjà ! 

La setlist, plutôt courte vu la durée de certains de leurs morceaux, comporte l'éclatante "On Our Knees" mais déjà ici, on a la sensation que Last Train est fait pour jouer dans des salles plus intimistes. Ceux qui ne connaissent pas les français, découvrent un set peut-être un peu trop instrumental pour eux et souhaitent entendre plus de chant. Pourtant ce n'est pas ce qui manque au groupe. "How Did We Get There" et "Between Wounds" sont raccourcies, festival oblige, et montrent encore une fois le talent de Last Train. Jean-Noël, le frontman du groupe, paraît timide, un peu réservé, pourtant comme à chaque concert, il finit dans la fosse à jouer de la guitare, un moment fort en émotions. Le groupe clôturera sa tournée en septembre à la Maroquinerie à Paris et ce concert affiche déjà complet. 

 

Setlist :

The Holy Family
Disappointed
On Our Knees
How Did We Get There ?
Between Wounds
Leaving You Now
One Side Road
The Big Picture

Skip The Use - Main Stage - 18h

Il est temps d'accueillir les fidèles habitués du MSF, à savoir Skip The Use. Le groupe nous souhaite la bienvenue dans "le plus beau festival de France de la plus belle région de France" et se lance pour son concert. Mat porte une jolie et originale salopette et communique énormément avec le public. Il invite sa femme, Anthea, à le rejoindre sur scène pour interpréter "The One Two", puis il est rejoint par ses filles. Skip The Use interprète d’autres chansons de son dernier album tel que "Human Disorder", pour le plus grand plaisir du public. 

Le reste de la setlist est essentiellement composée de classiques du combo tels que "Ghost", "Nameless World", "Damn Cool" ou "Cup Of Coffee".  D'ailleurs, Mat fait référence au concert de DJ Snake du jeudi précédent, en indiquant qu'il veut les mêmes walls of death dans la fosse. Outre sa famille, Mat fait également monter sur scène deux personnes qui ont gagné une place pour le festival en plaisantant : "t'as pas payé ta place alors viens travailler sur scène".  Le chanteur pousse la foule à se déplacer de droite à gauche (petit rituel du combo) et chaque festivalier du Main Square apprécie en jouant le jeu. Il explique aussi que nous "voir ensemble c'est génial" peu importe nos couleurs de peaux et nos différences, et cela introduit la chanson "Etre Heureux". Le rappeur/chanteur Youv Dee est également invité sur scène pour partager son nouveau morceau sur scène avec le groupe. Avant de terminer son concert, Skip The Use joue “Song 2” sa fameuse reprise de Blur. En conclusion, même après de nombreux concerts à la citadelle, Skip The Use conquiert toujours autant les festivaliers.

Sum 41 - Main Stage 21h

"Retour à l'adolescence pour de nombreuses personnes avec le concert de Sum 41" est la meilleure phrase pouvant décrire ce set! Ainsi, Sum 41 est à l'heure malgré le fait que le groupe jouait un autre concert en début d'après-midi au Rock Werchter en Belgique. Les membres du groupe font une entrée endiablée sur "TNT" d’AC/DC accompagnés par l'énorme tête de mort présente en décor (sans parler du t-shirt de Maiden que porte Deryck). 

Le début de  "Walling Disaster" offre un court passage de ballade durant lequel les festivaliers lèvent les mains en rythme. La chanson éclate ensuite avec son punk-rock typique. Le public se transforme littéralement dès le début des mélodies d"In Too Deep" ou de "Fat Lip" qui font indéniablement partie des tubes de Sum 41. D'autres chansons classiques sont également jouées comme "Pieces" ou "The Hell Song" mais elles n'ont pas le même effet que leurs consœurs. Quant à la citadelle d'Arras, elle est pleine à craquer pour cet avant-dernier concert sur la Main Stage ! Sum 41 ne joue pas que ses propres classiques et interprète un début de "Smoke on the Water" de Deep Purple ainsi que de "Seven Nation Army" des White Stripes puis joue en intégralité "We Will Rock You" en version punk rock évidemment. Le concert se finit avec "Still Waiting" et certains spectateurs sont déjà prêts pour accueillir Twenty One Pilots dont le set a été décalé dans la journée de dix minutes. 

 

Setlist :

T.N.T. (AC/DC song)
Introduction to Destruction

Motivation (88 Outro)
The Hell Song
Over My Head (Better Off Dead)
We're All to Blame
Summer
Walking Disaster
Underclass Hero
With Me
In Too Deep
Makes No Difference
Pieces (Smoke on the Water et Seven Nation Army)
We Will Rock You (reprise de Queen en version accélérée)
Fat Lip
Still Waiting

Twenty One Pilots - Main Stage - 23h

Il est à peine 22h30 et la citadelle d'Arras est encore plus remplie qu'elle ne l'était durant le concert de Sum 41. Certains fans n'hésitent pas à avancer encore plus vers l'avant alors que l'espace est déjà bien réduit... On se retrouve donc collés serrés, la situation poussant certaines personnes à partir pour essayer de mieux respirer alors que le concert n’a pas encore commencé. 

Il est 23h et le duo arrive cagoulé sur scène. Tyler et Josh lancent les hostilités avec "Heathens" accompagnés par l'ensemble de la fosse qui connaît les paroles par cœur, et c'est beau à voir ! Le duo finit tout de même par retirer les masques et Tyler tente de nombreux sauts depuis son piano. Quel acrobate ! 

Malgré une discographie assez complète, TØP nous offre plusieurs reprises telles que "Bennie and The Jets" d'Elton John ainsi qu’un medley mélangeant leurs deux chansons “House of Gold” et “We Don't Believe What's on TV” avec du Jimmy Cliff ou du Temptations. Ce long medley est suivi d'un petit clin d'œil aux Français avec une reprise de Joe Dassin, la fameuse "Champs-Élysées", ici interprétée à la trompette. Le show de TØP se clôture avec leur titre-phare " Stressed Out" suivie de "Trees".

 

Setlist :

Heathens
Morph / Holding on to You
The Outside
Lane Boy
Chlorine
Mulberry Street
Bennie and the Jets (reprise d’Elton John)
I Can See Clearly Now / My Girl / Home / House of Gold / We Don't Believe What's on TV
Les Champs-Elysées (reprise de Joe Dassin)
Halo Theme (Martin O’Donnell)
Jumpsuit
Heavydirtysoul
Saturday
Level of Concern
Ride
Shy Away
Car Radio

 

Encore :

Stressed Out
Trees

L’édition 2022 du Main Square touche à sa fin... mais le festival nous donne d'ores et déjà rendez-vous du jeudi 29 juin au dimanche 2 juillet 2023 ! Après plus de trois ans d’attente, l’édition 2022 du MSF aura vu défiler plus de 150 000 festivaliers durant ces quatre jours. Festivaliers qui attendent avec impatience la prochaine édition !

Crédits photos : David Poulain
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements