Toto – Montereau Confluences 7 Juin 2013

Après Alice Cooper il y a deux ans, le Blue Oyster Cult en 2012, qui cette année aura l'honneur d'headliner le festival de Montereau ??? En 2013, la tête revient à Toto... Ok… Ok... Le titre a tout d’une blague éponyme. Toto, tout le monde connait. Je fais partie de ceux, je le reconnais, pour qui Toto évoque les compils Rockline (fallait être né dans les années 70 pour connaitre ça), le hard FM et surtout trois titres pillés par les radios : "Hold The Line", "Africa" et "Rosanna". Un brin réducteur, je l’accorde.

Un bref coup d’œil à leur affiche de tournée (avec la sempiternelle épée déjà visible sur les pochette de Toto, Hydra, Toto IV et Seventh One) suffit à nous rappeler que les mecs officient depuis plus de 35 balais. Sacré palmarès. Pas forcement épargnés par les coups durs, les survivants font contre mauvaise fortune bon cœur.
 


Aux membres de la formation originale, le clavier David Paich, le guitariste Steve Lukather et le dernier Porcaro du groupe Steve au second clavier, viennent s’ajouter Simon Phillips à la batterie (depuis 20 ans quand même), le revenant Joseph Williams au chant (il avait déjà tenu le poste de 1986 à 1988) et le petit nouveau Nathan East à la basse. Pas un manchot non plus puisqu’il a tourné avec Clapton pendant 20 ans et officié derrière les plus grands comme Elton John (en tout bien tout honneur je le précise) ou encore Michael Jackson.
 

Claviers jusqu'au bout des lunettes : David Paich et Steve Porcaro
 

Fini les présentations, il est temps nouveau de se jeter à l’eau. Merde ! Jean Louis Aubert sors de ma plume !!! Toto à Montereau, c’est quand même pas rien. Festival ou pas, Toto s’en balance… Le show sera complet… C’est parti pour plus d’une heure trente de concert. On voit très vite qu’on n’a pas affaire à n’importe qui. Les mecs connaissent la musique. Et ils donnent l’impression d’avoir envie de jouer et de se faire plaisir. La section rythmique est implacable. C’est diaboliquement en place.

Quelques bons morceaux rock ‘n’ roll lorgnant coté FM sonnent assez « easy listening » pour rockers. C’est plutôt cool comme entrée en matière. On voit que Steve Lukather en garde en réserve mais quelle classe ! J’ai souvent pris, certainement à tort, ce mec comme un requin de studio mais là, en live, il est en train de me prouver le contraire de fort belle manière.

Arrive le moment de "Rosanna", qui fédère la foule dense du Parc des Noues à Montereau. Sur ces classiques, le Luke lâche les chevaux et redonne ses lettres de noblesse au concept de « guitar hero ». Il n’en fallait pas moins aux fans qui sentent que le niveau s’élève et en redemandent. Ca tombe bien, y en a d’autres… "Pamela" sort des sentiers battus et présente un groupe plus intimiste avec Steve Lukather au chant et en acoustique qui se dévoile de manière beaucoup plus feutrée. Une belle prestation.

La fin de show laisse la part belle aux classiques universels.  "Africa", "Stop Loving You" et "Hold The Line" ! Avec ce brelan de hits, les Toto mettent tout sur le tapis… Les fans qui ont payé en ont pour leur argent… Coté argent, notons quand même que voir Toto et tout le reste de la programmation du festival pour la modique somme de 12 euros, c’est quand même assez rare et appréciable pour être signalé.

Le boulot fait, Toto s’éclipse avant de revenir mettre le feu avec un "Home Of The Brave" où tout le monde y va de son petit artifice. C’est bien fait ! Bon nombre de petits jeunots pourrait en prendre de la graine. Merci Toto et à bientôt !

SETLIST : On the Run, Goodbye Elenore, Goin' Home, Hydra, Rosanna, Falling in Between, I Won't Hold You Back, Pamela, 99, White Sister, Better World, Africa, Stop Loving You, Hold the Line
RAPPEL : Home of the Brave
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements