Karma Project – Projection

Après la sortie numérique de Explore Another Sound en 2010 et Karma Project en 2012, le groupe d'electro-rock revient avec son nouvel EP Projection. A coup de sons "heavy et progressifs", les 4 titres du disque nous plongent dans un univers glauque et envoûtant.

Pour ce nouvel opus, la famille de Karma Project s'agrandit. Les morceaux sont désormais mis en voix par Emi et rythmée par Neon, le nouveau batteur du groupe. Restent toujours aux commandes Wave Inside (machines, keyboards, programming) et Bebs Mars (guitare). Les quatres musicos composent en partie les autres groupes Prosymna et Dead Man Letter.

Avec Projection, Karma Project prend donc un gros tournant artistique en invoquant  une voix féminine sur ses morceaux. Et en effet, ça change. Les anciens albums proposaient des instrumentaux complètement hypnotiques, comme "The Darkness" sur le dernier opus, qu'on retrouverait volontiers dans des sombres films de SF. Projection dévoile une facette plus rock et moins expérimentale du groupe, avec des morceaux séquencés en couplets, refrains, etc. On ressent toujours les influences de base, à savoir NIN, Tool ou Massive Attack avec une touche de heavy.

Dès le premier titre "Fell Your Flesh", on est envouté par les notes acides et saccadées des claviers,   sublimement mêlés à un doux arpège de guitare. La distorsion vient vite habiller les refrains à coup de riffs nerveux mais toujours mélodiques, et assène de temps à autre de puissants power chords.. Elle est soutenue par quelques relances masculines sur ce titre, tout comme sur "Wake Up The Beast". Un jeu de Q-A qu'on aurait peut-être aimé entendre d'avantage sur l'EP.  Notamment sur "Chrysalis", seul titre assez faible mélodiquement, à la ligne vocale monotone et qui ne reste pas en tête. Emi bénéficie toutefois d'une voix puissante, dont on jouit sur le final de "The Opener". On saluera le dernier titre "Wake Up The Beast", riche en mélodies et le seul illustré par un clip.

 

Le mixage est correct. Les connaisseurs repèreront quelques instruments virtuels issus du logiciel de création musicale Logic (notamment sur "Feel The Flesh"). En tendant l'oreille, on note quelques raccords maladroits, sur la voix de "Chrysalis" par exemple. On regrettera la voix d'Emi pas suffisamment claire (la faute au mix où à la diction ?) pour capter d'avantage que des bribes de phrases… Toutefois, les paroles semblent naturellement concorder avec l'univers assez sombre du groupe. Rappelons que cet EP est l'occasion de poser les premiers mots sur la musique de Karma Project. 

Le principal problème de cet EP est qu'il est un EP, forcément trop court (4 titres) ! Une façon de tâter le terrain avec cette nouvelle formation, afin d'observer comment le public accueille la nouvelle chanteuse et de dégoter de nouvelles dates de concerts. Les 4 membres de Karma Project pourront expérimenter  sur scène le mélange entre les anciens et nouveaux titres. En réalité, de nombreux morceaux de cette formation sont déjà prêts à être enregistrés ("quasiment un album"). Mais le groupe temporise. Un choix judicieux tant le changement pourra choquer les amateurs, mais aussi agrandir la fanbase.
 

 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements