Bruce Springsteen – High Hopes

Springsteen sort un nouvel album… Evénement mondial s’il en est… Le 13 janvier 2014 restera quoi qu’il arrive un grand jour pour bon nombre de fans du boss. Alors que beaucoup auront fait le pied de grue devant les supermarchés en ces périodes de fêtes pour acheter la nouvelle PS4, d’autres se masseront devant les portes des disquaires (oui, il existe encore des gens qui achètent des CD) le 13 janvier (sortie française un jour avant les USA) pour récupérer le précieux Graal : le 18ème album studio du Boss. D’après nos infos, il serait agrémenté d’un DVD live avec tous les titres de Born In The USA (ça rappellera des souvenirs à ceux qui étaient au concert du Stade De France en juin dernier).

Mais regardons de plus près ce High Hopes. Nouvel album? Oui et non. Six titres sur douze sont déjà connus des fans. L’originalité viendra surtout de la relecture de beaucoup de ces titres par Tom Morello. Tom Morello, c’est l’électron libre de Rage Against The Machine, le gratteux nerveux de « Killing In The Name » ou « Bombtrack ». Le lien avec Springsteen reste obscur pour le néophyte. Mais Tom Morello, c’est aussi The Nightwatchman, artiste compositeur solo qui lorgne clairement du coté protest song folk de Bob Dylan ou encore du Boss quand celui-ci livre des albums plus introspectifs comme The Ghost Of Tom Joad ou Devils And Dust.

Tom Morello a plusieurs fois croisé la route de Bruce. Quelques apparitions sur des plateaux télé, quelques parties de guitare sur l’album Wrecking Ball… La dernière en date remonte à la tournée australienne de Springsteen en début d’année. Steve Van Zandt, fidèle lieutenant guitariste attitré du E-Street Band était retenu en Norvège pour le tournage de la série télévisée Lilyhammer et voila que le boss engage Morello pour une mini-tournée. Les mecs s’éclatent sur scène et finissent en studio pour accoucher en quelques mois de ce High Hopes. Ce n’est pas plus compliqué que ça. Six titre déjà connus, trois reprises, quelques nouvelles compos. High Hopes était né.

Concentrons-nous tout d’abord sur les titres déjà entendus. « High Hopes », titre éponyme est déjà sorti sur le EP de 1995 Bloodbrothers pour la réunion du E-Street Band. Morello le redynamise et y adjoint un solo de qualité. « High Hopes », bien que mâtiné de touches funk avec un tas de cuivres est un des morceaux les plus rock de l’album.
 


 

Autre brulot rock ‘n’ roll, « Just Like Fire Would ». Un morceau quasi punk, super entraînant dans la lignée des gros hits du Boss comme « Dancing In the Dark » pour donner un exemple. « Just Like Fire Would », a été joué par Springsteen lors de la tournée australienne avec Tom Morello.

On tient donc là deux titres bien rock mais pas écrits par Bruce. Le premier est une reprise de Tim Scott Mc Donald, chanteur folk qui n’a que peu de notoriété dans l’hexagone. « Just Like Fire Would » est une reprise d’un groupe de punk ayant une grande renommée en Australie : les Saints. Et rayon reprise,  l’album ne s’arrête pas là. « Dream Baby Dream » qui clôture l’album est écrit par Martin Rev et Alan Vega du groupe Suicide. Les fans de Springsteen ont déjà pu entendre une version enregistrée durant la tournée solo Devils And Dust. Le Boss quittait la scène en laissant les fans avec une bande enregistrée par ses soins jouant « Dream Baby Dream ».
 


Just Like Fire Would – Live en Australie 2013
 

Après les trois reprises, on retrouve trois autres chansons déjà entendues précédemment. Tout d’abord, « American Skins (41 Shots) », magnifique morceau dénonçant l’assassinat fin 90’s d’un immigré, Amadou Diallo, lors d’une bavure policière. Un policier ayant confondu le portefeuille d’Amadou Diallo avec une arme, ce dernier a été abattu de 41 balles. Ce morceau a été joué sur beaucoup de concerts de la tournée de réunion du E –Street Band en 1999/2000 et il figure sur le live officiel à New York de 2001. La version de High Hopes n’apporte pas grand-chose de plus bien que le morceau tienne la route et les fans purs et durs préfèreront certainement s’en tenir aux versions avec Steve Van Zandt.

« The Ghost Of Tom Joad » n’est pas non plus une nouveauté puisque que c’est le titre éponyme de l’album de Springsteen sorti en 1995. Le reprendre officiellement avec Morello semble une évidence puisque Rage Against The Machine l’a déjà enregistré sur son album Renegades sorti en 2000. Depuis, Morello l’a joué quelquefois avec le Boss notamment lors du 25ème anniversaire du Rock ‘N’ Roll Hall Of Fame. Cette version gagne en puissance sans perdre l’émotion de la version originale. Une réussite.

Dernière chanson connue des fans (six sur douze, c’est quand même beaucoup), « The Wall » est un titre qui parle des vétérans du Vietnam. Springsteen l’a écrit avec son ami Joe Grushecky il y a plus de 10 ans puisqu’on a pu l’entendre à quelques reprises lors du Devils And Dust tour. La version est un tout petit peu arrangée mais celle de Springsteen seul avaient peut-être un peu plus de feeling.

Maintenant, consacrons nous aux six nouveaux titres. Trois morceaux avec Tom Morello sur lequel on retrouve l’esprit des morceaux acoustiques de Springsteen ou de Morello en version Nightwatchman. « Harry’s Place » ou « Hunter Of Invisible Game » en sont des illustrations parfaites. Dernier morceau avec Morello, « Heaven’s Wall », se pose dans un registre différent. On est proche d’une chorale pour l’intro. Le refrain avec ses « raise your hands » scandés par un ensemble vocal est très puissant. On y trouve un style gospel mélangé à un hymne du style « Working On A Dream ». Morello apporte sa pierre à l’édifice et le solo de guitare se fait résolument puissant avec des sonorités proches du hard rock. Les chœurs ont une importance toute particulière.

Pour finir, ce High Hopes propose trois titres du Boss sans Morello. « Down In The Hole » se rapproche du splendide « I’m On Fire » sur l’album Born In The USA avec ses feulements si chers à Bruce et à ses choristes. On y trouve des orchestrations très aériennes. C’est on joli morceau « Frankie Fell In Love », dans un style beaucoup plus rock est un pur morceau dans l’esprit E-Street Band. Musicalement on s’approche des chevaux de guerre de Bruce faciles à retenir style « Born To Run » ou « Badlands ». Enfin du Boss énervé cuvée 2014. « This Is Your Sword » nous plonge encore dans une atmosphère différente. Ici, on se trouve dans l’ambiance qu’on avait sur l’album de reprises de Pete Seeger. On a l’impression de s’attaquer à une rengaine traditionnelle de l’Amérique profonde. Bruce se met a écrire des classiques, la boucle est bouclée (à moins que ma culture américaine ne soit trop limitée pour reconnaitre un classique déjà existant). En tout cas l’esprit dansant et festif de morceaux comme « American Land » n’est vraiment pas loin et l’accordéon n’est pas là pour me contredire.

Résultat des courses, ce High Hopes est un album fort intéressant. Cependant quelques remarques s’imposent. Six morceaux sur douze déjà connus des fans. Doit-on l’appeler 18eme album studio ou plutôt semi best of et 18eme Ep ? Autre question ? Que vont penser les fans purs et durs de Bruce et le E-Street Band ? Morello ne risque-t-il pas d’être catalogué comme le voleur de place de Steve Van Zandt ? Les fans ne verront-ils pas là dedans une trahison vis-à-vis de l’un des plus fidèles lieutenant ? Réponse le 14 janvier… En attendant, musicalement ce High Hopes tient puissamment la route. Il regroupe un savant mélange de tout ce que le Boss sait faire. Une partie rock bien basée sur les reprises mais très efficace, quelques nouvelles compos plus mid-tempo et proches de ce que Bruce nous a livré en solo (avec cette fois-ci la patte de Morello) et enfin deux compos dans le style Seeger’s Sessions Band. Un album varié et intéressant que Springsteen promet de promouvoir sur scène rapidement. Coup d’envoi de la tournée 2014 le 26 janvier en Afrique du Sud. Et pourquoi pas notre Stade de France annuel en juin? Vous ne pouvez pas dire que je ne vous préviens pas à l’avance. Commencez donc à économiser les 100 euros qu’il faudra débourser, ça vaudra certainement le coup…

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements