Demians – Mercury

Les amateurs de prog' (encore que prog', c'est vite dit) se souviennent certainement de Demians, projet du chanteur guitariste Nicolas Chapel, qui après un premier album de qualité quoique encore trop classique (Building an Empire, 2008), avait impressionné son monde avec Mute, en 2010. Eminemment plus personnel et original, l'album ne se limitait pas au manuel du parfait petit progueux et partait s'aventurer en pleine terra incognita, incorporant des élements très divers pour un résultat aussi original que réussi. Après une tournée, cependant, Nicolas Chapel annonce que son groupe est en hiatus, le tempspour lui de prendre du recul avant de décider de la direction qu'il souhaite donner à la suite de Demians. Depuis, plus de nouvelles. Sauf qu'en décembre dernier, voilà Demians qui propose son 3e album Mercury, d'abord en numérique, plus récemment en CD, et prochainement en vinyle, le tout en totale indépendance. Nicolas est donc de retour aux affaires pour notre plus grand plaisir. Reste à voir ou ses envies de ne jamais stagner l'ont emmené cette fois-ci.


nicolas chapel, demians, mute, building an empire


La progression est pratiquement aussi forte entre Mute et Mercury qu'elle pouvait l'être entre Building an Empire et Mute, c'est dire si une fois de plus, la transition demande un temps d'adaptation. Sans doute moins dans le son que dans les structures, puisqu' à l'instar de The Pineapple Thief, le groupe (enfin l'homme) a considérablement raccourci ses compositions, dont aucune ne dépasse les 5 minutes. Ce qui donne forcément un aspect plus rock à l'ensemble. Après, comme disait l'autre, tant que la musique est bonne... Le format est secondaire. Et de ce côté-là, pas de grosses surprises, Nicolas Chapel est toujours un excellent compositeur, qui se plaît à développer une nouvelle facette de son univers. Alors qu'il invitait à écouter l'album à fort volume sur sa page Facebook, cette nouvelle livraison est étonnamment calme et privilégie les ambiances à couper au couteau à l'énergie.

A couper au couteau. Comme quoi il n'est pas nécessaire de ruer dans les brancards pour scotcher l'auditeur. Que ce soit des montées en puissance impeccables ("Circles and Stars"), ou des titres lents au spleen magnifique ("Water and a sigh"), l'émotion est palpable tout au long de ces 10 titres. La seule véritable faute de goût se trouve précisément quand Nicolas tente de balancer un titre vraiment plus rythmé, soit le très moche "White Chalk", qui lorgne sans réussite du côté de Muse. Non, quitte à mettre un peu de rythme, on préfère quand ce n'est pas forcé, comme sur le superbe "Little Invisible", où l'influence des Beatles n'est pas loin. Un bon refrain, et surtout un superbe break, à la fois simple et incroyablement bien trouvé, valent toutes l'esbrouffe du monde. "A Spark before the Sun" et "Nislands" ne sont eux non plus pas dénués d'intensité, et sans doute les titres qui se rapprochent le plus du Demians que l'on avait appris à connaître sur Mute. Si pour beaucoup d'amateurs de prog', la dimension "tubesque" est à proscrire, elle va à merveille aux compositions de Demians, qui réussit sa mue avec classe.
 

La ballade "Pearls on a Strand" et ses petits effets ne sont pas évoquer M83, avant que l'album ne se conclue sur le plaintif et une fois de plus magnifique "Swan Song". Non, décidément, si c'est pour pondre des albums de cette qualité, les artistes de prog' peuvent se reconvertir tous les jours. Ne serait-ce cette fichue tentative de pondre du sous-Muse sur cet horrible titre qui fait bien tâche... Au moins Demians n'a-t il eu besoin que d'un titre raté, quand The Pineapple Thief, autre groupe issu du prog' qui s'est dirigé vers des compos courtes, a eu besoin d'un album entier pour opérer sa mue. A chacun de voir s'il en tiendra rigueur à ce Mercury qui pour le reste s'avère d'excellente facture. 

7,5/10 (sans cet horrible titre, 8 facile, voire 8,5 en fonction de la qualité du titre qui l'aurait remplacé).

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements