Pneu – Highway to Health

Pneu, c’est une affaire qui roule.
Bon, ça c’est fait.
Pneu, c’est aussi un duo poilu du pays des mangeurs de grenouilles. Les deux gars de Tours avaient marqué leur premier point en 2008 avec un « pince monseigneur » très encourageant, déjà sorti chez Head Records.
Avec le cru 2011 Highway to Health, produit par Mr Ballou (Converge), Pneu transforme l’essai.

Difficile de ne pas citer Lightning Bolt, véritable pilier de la nouvelle vague noisy « je suis un duo instrumental et je joue au milieu de la foule ». Néanmoins, là où ces derniers mettent en avant l’énergie avant tout, les tourangeaux savent varier les plaisirs avec un peu plus de subtilité.

Pneu sait groover dans la lave. Il suffit d’écouter « Batatanana » pour en avoir la certitude.
Pneu sait travailler ses mélodies, « Tropicon » et « Grill your eyes » en sont la preuve.
Pneu sait envoyer la sauce, « Highway to Health » et « Knife fight » n’ont rien à prouver de ce côté-là. Eugène Robinson, le costaud des excellents Oxbow, vient d’ailleurs pousser la chansonnette sur ce « knife fight », et semble avoir retrouvé une fureur juvénile : on croirait presque entendre Mark Arm de Mudhoney à certains moments !

Ce qui en impose, et le fait que Pneu ait pas mal tourné (ha ha ha) un peu partout en compagnie de vaillants guerriers noisy y est certainement pour quelque chose, ce qui en impose donc c’est la maîtrise de cette redoutable énergie.
La production de l’album est adéquate, elle laisse palpiter la sauvagerie de l’instant sans pousser dans le rouge.

Tous les amateurs de noisy-rock vont prendre un grand pied à l’écoute de Highway to health : précision, fulgurance, énergie. Les autres seront surpris, agacés, fascinés, scandalisés, mais jamais ne resteront de marbre. Car là où Pneu passe, …

Ma note : 8,5/10

Pneu sur La Grosse Radio
le myspace de Pneu.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements