Incubus – Trust Fall (Side A)

Il y a ceux qui ne jurent que par Fungus Amongus, ceux qui idolâtrent S.C.I.E.N.C.E, ceux qui ne veulent rien connaître d'autre que Morning view, et ceux qui brandissent haut Make yourself. A chacun son album fétiche, une chose est sûre, il est difficile de passer outre Incubus quand on aime le rock, tant leur inventivité et leur capacité à redéfinir le metal funk autant que le rock alternatif ont marqué bien des auditeurs depuis 25 ans.

Après 8 albums et 2 EP, 2 disques albums de platine, et des tournées mondiales à succès, le groupe super créatif né en Californie en 1991 a bien tracé sa route. Les dernières nouveautés dataient de 2011, avec un If not now, when? plutôt plaisant, mais qui confirmait le virage très pop du groupe depuis A crow left of the murder. Je n'étais personnellement qu'à moitié convaincue du dernier opus (cf ma chronique d'un live au Zénith en 2011), mais plutôt heureuse de savoir qu'un de mes groupes préférés continuait son travail de recherche musicale et ne basculait pas non plus dans le pur cliché commercial.
 

incubus live


Depuis, les musiciens ayant avoué avoir besoin d'une pause pour se ressourcer, chacun avait tracé sa route. D'après les nouvelles qu'ils donnaient, le guitariste Mike Einziger travaillait en particulier avec Avicii, le bassiste prodige Ben Kenney s'occupait de son projet solo, et Brandon Boyd vaquait à ses activités d'artiste multiforme (peinture, photographie, poésie) et également à sa carrière solo (avec un projet Sons of the sea que j'ai pour ma part trouvé assez épouvantable).

En octobre 2014, branle-bas de combat sur les réseaux sociaux, Incubus annonce sur Instagram qu'un nouvel album est en préparation. Deux mois plus tard, Boyd explique que 2 EP équivalents à un album sont au programme, un devant sortir au printemps, et un autre en été. Le premier single "Absolution Calling" est sorti le 5 février dernier, le second "Trust Fall" le 10 mars, et finalement l'EP Trust Fall (Side A) est sorti le 12 mai. Le groupe tourne déjà dans de nombreux pays pour présenter ses nouvelles chansons, et tournera avec Deftones aux Etats Unis cet été.
 

Boyd live


L'EP contient 4 chansons. Comme d'habitude, rien à reprocher au mix en général. "Trust Fall" ouvre la danse, et est à mon sens la meilleure chanson de l'EP. On retrouve l'esprit d'Incubus cher à la majorité des fans, avec des sons léchés, de belles nappes, et une bonne énergie rock que pour ma part j'attendais avec impatience. "Make out party" se présente comme un rock lourd et lent, assez inhabituel pour Incubus et plutôt bien trouvé, avec de jolis bends, mais pas tout le temps très percutant. "Absolution Calling" est une chanson pop-rock mélodique et bien travaillée. "Dance like you're dumb", présenté comme la "chanson caféinée" de l'EP, flirte avec l'esprit groovy, un peu comme un Fungus Amongus sans la perfusion funk, mais avec une intéressante touche de choeurs inspirés de gospel ; c'est un titre parfait pour bouger en concert.

On pourra regarder avec plaisir le making of du clip de "Absolution Calling", pour le travail de toute l'équipe. Le clip en lui-même est un genre de remake de West Side Story, assez drôle quand Brandon Boyd rencontre son alter ego bad guy, même si un peu trop old school à mon goût dans l'esprit et les chorégraphies.
 


La bonne nouvelle est donc qu'Incubus ne compte pas approfondir ses élucubrations musicales vers encore plus de pop, et revient vers un son rock un poil plus agressif qui ravira les auditeurs de la première heure - et qui reste un de leurs gros points forts. Brandon Boyd reste l'excellent chanteur qu'il a toujours été, et travaille ses textes avec beaucoup de soin. Incubus fait du très bon Incubus, avec un style unique qui le place toujours parmi la crème des groupes dans son genre, ce qui n'est déjà pas si mal - on aimerait tous avoir ne serait-ce qu'un dixième de leur talent !

La nouvelle un peu moins enthousiaste est qu'avec sa créativité hors norme, et l'inventivité stylistique dont le groupe a été capable par le passé, Incubus a aussi créé des fans ultra exigeants, qui a priori ne trouveront pas tous ce qu'ils attendent sur ce premier EP : une nouvelle révolution dans la conception du rock alternatif. Vous aurez compris que je fais plutôt partie de cette catégorie ; même si S.C.I.E.N.C.E et Morning View restent pour moi des albums indétrônables d'Incubus, et que je serai étonnée d'être aussi scotchée par un nouvel album à l'avenir, j'espère toujours ce petit gramme de génie en plus à chaque sortie du groupe.

Il est probable que, comme les derniers albums du groupe, 50% des auditeurs y trouveront leur compte, pendant que l'autre moitié écoutera avec plaisir mais ne pourra s'empêcher d'espérer un peu plus de prises de risque... rendez-vous à la sortie du 2e EP cet été ?
 


Note : 7,5/10
Photos issues de la page Facebook du groupe.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements