Les Pink Floyd remasterisés, ok mais pourquoi ?

Pink Floyd, LE groupe de rock psychéprogoplanant universel.

Le groupe que tout le monde connait, LA référence ultime de ce que notre espèce aura pû produire de mieux après Mozart.

Bref, Pink Floyd revient dans l’actualité trois ans piles après la disparition prématurée de Rick Wright (saleté de crabe qui mange aussi du flamant rose) puisque vient de paraitre une réédition des 14 albums des Floyd en version totalement remasterisée.

Hum, tout le monde est certainement d’accord sur le fait que ce groupe est aussi intouchable que les Beatles, les Stones, Led Zep ou les Doors, peut-être même plus pour les Floyd en ce qui concerne le son et la production.

Pour la petite histoire il faut savoir que les Floyd se sont longtemps opposés à ce remastering, considérant qu’ils avaient produit leurs disques exactement comme ils les avaient imaginés et que revenir sur cette production était un non sens.

En tous cas, les faits sont là, Why Pink Floyd ? vient de sortir et c’est donc EMI qui aura eu le dernier mot, tout comme lors du procès au cours duquel le groupe reprochait à la major de vendre ses titres à l’unité sur le net. Courageux mais pas téméraires !

Je suis loin d’être persuadé que d’un point de vue artiste ce travail de mastering soit un plus. Il parait évident qu’EMI cherche à exploiter une fois de plus le filon floydesque plus que de proposer unevéribale oeuvre d’art à ses clients.

Mais dans la course au gros son où chacun tente d’avoir le plus gros moteur, la maison de disques doit considérer que pour vendre du Floyd aux mélomanes qui n’écoutent de la musique qu’avec des écouteurs de baladeur mp3 à la haute fidélité façon talkie-walkie il faut impérativement faire rentrer ces magnifiques prods dans des hachoirs à viande.

Je me dis que si cette opération marketing assure une retraite financière à ceux qui nous ont tellement fait rêver alors pourquoi pas. Et puis si de nouvelles oreilles en profitent pour découvrir autres choses que Money et Another Brick In The Wall, alors oui, pourquoi pas.

WHY PINK FLOYD ?

14 album remasterisés disponibles en dur et en numérique sur le net.

A noter la sorte simultanée d’une Deluxe Edition de The Dark Side of The Moon, un coffret de 6 CD Immersion et en double CD Experience.

La phase suivante sera consacrée à Wish You Were Here et The Wall  puisque des coffrets sont prévus.

Du coup j’ai ajouté Have A Cigar (1975) non remasterisé dans les légendes du gros mix de La Grosse Radio Rock !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements