Manu – La vérité

Oh Emmanuelle, oh Manu, je suis tellement heureux de te retrouver en cette fin d’année et dans ce marasme ambiant.
Manu, je me relève avec toi et grâce à ton dernier album La vérité qui va sortir dans les bacs ce lundi 4 décembre.
Je suis heureux de retrouver le chemin de l’écriture, du partage avec ton dernier disque solo, le troisième depuis l’arrêt de ton ancien groupe Dolly. C’était il y a dix ans déjà, Mika, sa disparition tragique, cette fin brutale, tu t’es relevé en t’appuyant sur ton passé mais surtout en avançant, en regardant devant.
C’est d’ailleurs ce que l’on doit faire maintenant, continuer à écouter de la musique, à aller aux concerts, aux terrasses de café, à partager, à s’aimer, à s’embrasser, peut-être en étant plus peureux mais également plus heureux.
Ton disque, la Vérité, j’ai aimé, Manu. Je retrouve le côté rock que j’ai toujours apprécié chez toi et l’immense douceur de ta voix.
Sur la bio, je lis «crinière auburn au vent, Manu retrouve ici la puissance de ses années Dolly, celle d’un rock brut, dépouillé et spontané». Je confirme !

Manu, la Vérité, nouvel album, tournée 2015/2016, le Gibus, Paris

L’album démarre par le second single extrait de La Vérité, "Toi et Moi", un excellent titre power pop. C’est d’ailleurs avec cette chanson que tu t’es lancé dans une nouvelle expérience, j’explique le concept que je trouve très intéressant, innovant et fédérateur. Notre chère Manu a invité et invite actuellement des guitaristes à venir mettre leur touche sur le solo de fin. Chacun a en effet carte blanche pour jouer son solo et donner une nouvelle personnalité à cette chanson qui est et sera déclinée à l’infini, tant que des guitaristes prendront plaisir à venir se frotter à l’univers de Manu.
Pour découvrir chacune des versions, il suffit de se rendre sur le site de Manu chaque semaine depuis le 2 novembre dernier. Chaque nouvelle version est publiée et téléchargeable gratuitement.
Rendez-vous dans la rubrique Solo de l’infini/rubrique invités pour découvrir les premières versions de "Toi et Moi" par Laurent Duval, Nikko Bonnière (ex-Dolly lui aussi, aujourd'hui chez Eiffel notamment), Shanka et Laurent Lachater...
C’est donc un concours et le meilleur, celui qui séduira le plus les oreilles de Manu gagnera divers lots : une guitare électrique et la possibilité de jouer en 2016 au concert de Manu à Paris le titre «Toi et Moi» avec le groupe...
Allez très chers guitaristes, lâchez-vous et faites vous plaisir.

Je reviens à l’album la Vérité. Il comprend 12 titres efficaces, bien balancés qui n’offrent aucun moment creux ou de temps mort. C’est même très vivant que je perçois ce disque.
"Bollywood" est dans la même lignée que "Toi et Moi". On ressent ses influences musicales avec ces groupes cultissimes tels que Sonic Youth, Grandaddy, New Order, Pixies. C’est électrique et entrainant, en résumé, ça fait du bien à mes oreilles.
"Le Baiser Dans le cou" continue merveilleusement le chemin avec une rythmique un peu différente mais bien rock. J’aime encore beaucoup ce titre avec le jeu des guitares notamment.
La chanson "Juste Une Chance" est également bien enlevée. Manu poursuit son oeuvre d’une belle manière. Manu, tu es redevenue la rockeuse que j’ai toujours aimé en toi. C’est du tout bon.
"La Vérité" est le premier single qui est sorti en mai dernier quelques mois avant l’arrivée de l’album et ce titre, excellent encore une fois est dans la lignée des deux premiers morceaux. C’est une vraie bonne chanson power pop. Les titres "Amoureux", "Comme un Gant" restent dans la même veine.
C’est très spontané et chaque morceau va droit au but. Cela tourne tellement bien que mes oreilles, à chaque écoute, prennent de plus en plus de plaisir.

On arrive au premier et net changement de rythme avec cette très belle chanson «Je Pense à Toi». C’est beau avec ses cordes et l’intimité, la nudité de ce titre. Manu, derrière ton côté rockeuse se cache une très belle sensibilité qui me touche encore une fois.
"Encore de moi", qui poursuit après cette très belle parenthèse sur La Vérité, reprend ce style power pop qui traverse ton nouveau disque sur la quasi-totalité. Je suis heureux de l’écrire d’ailleurs Manu, je craignais de ne pas l’aimer, sait-on jamais mais non, rien de tout cela, je l’aime cet album.

Pour finir cette chronique qui ressemble à une lettre que je t’écris, quel beau morceau ce "A Quelqu’un". J’adore ce titre comme les autres d’ailleurs mais celui-ci est différent. C’est une longue montée vers le plaisir. Je le trouve planant, super bien écrit avec ces choeurs et cette fin magique et terriblement prenante. C’est d’ailleurs le plus long morceau et ce n’est pas surprenant tant c’est un feu d’artifice.
Si tu voulais me toucher Manu, c’est réussi.
On va boucler cette chronique par le seul titre en anglais "Teenage Kicks" que j’aime sans plus et le morceau "Des Larmes". Ce dernier conclut admirablement bien cet album de haute tenue La Vérité. C’est rock, énergique, une forme d’ivresse de la vitesse.
Manu, tu signes là avec la Vérité un album d’enfer et un retour au premier plan.

Manu La Vérité - 4 décembre 2015
Tekini Records

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements