Igor and the Hippie Land – Disappearing World

Igor and the Hippie Land, ce sont quatre musiciens portés par la voix et la motivation primordiale d'Igor Stanislas, grand amateur de rock anglais à l'ancienne et ayant déjà fait preuve de ses capacités dans plusieurs groupes.

Sur La Grosse Radio, vous entendez déjà tourner « Disappearing world », le morceau qui donne son nom au mini-album, et ses riffs aux inspirations hippies ont sans doute conquis vos oreilles déjà éveillées par le battage médiatique autour de la COP 21.

Avec des thèmes fortement engagés, ce troisième album vise la bonne période, puisqu'il sortira le 11 décembre, à l'issue de la conférence. «C'est notre contribution artistique et citoyenne pour défendre cet enjeu vital qui décidera de l'avenir de notre planète» expliquent-ils.

On retrouve des intonations à la Bob Dylan qui aurait troqué son harmonica pour une mandoline, une guitare bien lourde, des synthés rappelant les Beach Boys, bref un mélange rock-pop-folk de néo-hippies inspirés par Midnight Oil.

Le clip est à l'image des paroles : le cri désespéré de ceux qui voient leur monde disparaître.

Plus électro, le troisième titre, « We need you now », inclut des saturations rappelant des crachats de fumée d'usine et des hululements de synthé qui rappelleront les chants des baleines à ceux qui veulent bien le croire. D'ailleurs, il y a quelques semaines, Igor et Emmanuel étaient en interview sur Radio Libertaire avec la présidente de Sea Shepherd France.

Pour le lancement de l'EP, vous pourrez rencontrer le groupe le 11 décembre à L'Appart / Campus à Paris.

folk, écolo, hippie, pop, cop 21

 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements