The Sonics à  Leuven en Belgique (27.11.11)

Une belle leçon de rock garage.

Petit rappel pour les absents (ou ceux nés apres 1990) : ce groupe fut actif de 1963 jusqu'en 1968. Originaires de Tacoma dans l'état de Washington, ils ont connu un grand succès sur la scène rock de Seattle grâce à la sortie de trois albums: Here are the Sonics, The Sonics Boom et The Witch.

Pour définir le style: rock garage, guitare saturée bien servie et quelques chansons de surf psyché. Le panard ! Des chansons comme "The Witch", "Do You Love Me" ou encore "Psycho" sont devenues de véritables classiques, reprises par une flopée de groupes, des Cramps aux Flaming Lips. Les Sonics ont décidé de se reformer en 2007 et ont été programmés un peu partout dans le monde comme une renaissance, par amour de la scène.

Le concert se passe à Leuven (27/11/11), ville Flamande. Je vous passe les détails concernant les rock'n'roll et les Flamands, il n'y a pas grand chose à dire.
 

The Sonics au Het Depot, Leuven, Belgique 27/11/11

 
Un pote m'a dit un jour de vivre avec mon temps; voyant ce club du 3ème âge arrivé sur scène je me suis dit qu'il n'avait peut être pas tort, je m'éloigne. Avant-gardistes de leur époque, ces pionniers de la guitare agressive ont pourtant gardé la même énergie sur scène qu'a leurs débuts. Un bassiste de soixante ans coiffé d'une coupe digne d'un ado de 16 ans crie d'une voix surhumaine à faire trembler la salle entière. Le deuxième chanteur derrière son clavier prône sa voix de crooner à faire rougir les belles blondes Flamandes. Un soliste au sax, muni d'un harmonica en poche redonne une dimension groovy version Madness. Le guitariste non plus n'a pas perdu la main, expert de son manche entre solos ultra saturés et riffs surf. Les tubes s'enchaînent; "Have Love Will Travel" ,"Strychnine", les blancs sont courts, les anciens ont de la bouteille derrière eux. Les amplis à fond, loin de se plier aux contraintes techniques, restent fidèles à eux-mêmes.

Des intros juste à la caisse claire, le jeu de batterie est hallucinant. Ajoutez à cela la fougue et la vitalité d'une jeunesse perdue, l'esprit est là, les gens survoltés dansent le twist. Fin du concert, quelques ivrognes fin saouls à la bière acclament le groupe en Flamand pour un rappel. Les voici de retour pour un "Louie Louie" version punk où je me suis retrouvé à pratiquer le pogo avec des vieux malabars, le tout dans une folle ambiance.
 

The Sonics au Het Depot, Leuven, Belgique, 27/11/11.


Le concert a duré une heure et demie. J'ai pris en pleine face une belle leçon de rock garage version américaine, retour à l'essence même du punk New Wave des sixties. Les Sonics ont su immortaliser la musique de leur jeunesse insouciante, pour me rappeler de ne jamais lâcher la mienne. Faites-moi penser à changer de potes, ce come back était juste saisissant et nécessaire, la génération Justin Bieber à beaucoup à apprendre de ces types, je m'incline.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements